Hépatite C : Un guide détaillé

Les relations sexuelles plus sécuritaires

Le risque de transmission de l’hépatite C par voie sexuelle est très faible. La transmission est cependant possible s’il y a présence de sang, comme c’est le cas lorsque les organes génitaux présentent des coupures ou des déchirures minuscules lors d’actes sexuels brutaux. Ce genre de coupures peut se produire lors du fisting ou de relations prolongées sans lubrifiant. Il peut aussi y avoir présence de sang :

  • sur les accessoires sexuels
  • dans un contenant de lubrifiant partagé par plusieurs personnes

La présence des infections sexuellement transmissibles (ITS) ou du VIH peut également favoriser la transmission de l’hépatite C, en particulier entre hommes séropositifs gais, bisexuels ou autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HRSH).

Afin de réduire les risques de propagation de l’hépatite C par le sang, il est donc important d’utiliser un condom, un gant ou une digue dentaire. Pour aider les personnes à faire des choix éclairés et à acquérir l’autonomie nécessaire à une bonne prise de décisions en matière de sexe, il est important de leur parler de toutes les options de relations sexuelles plus sécuritaires, y compris les condoms externes (masculins) et internes (féminins), et leur apprendre comment l’hépatite C est transmissible sexuellement.

Révisé en 2011.