TraitementActualités
237

juillet 2020 

Une étude sur le rétablissement trouve qu’un stéroïde bon marché peut réduire la mortalité liée à la COVID-19

Des chercheurs du Royaume-Uni ont lancé l’essai Recovery pour mettre à l’épreuve plusieurs traitements potentiels contre l’infection au SRAS-CoV-2. Une analyse préliminaire a révélé que certaines personnes hospitalisées pour la COVID-19 étaient moins susceptibles de mourir après avoir reçu la stéroïde dexaméthasone.

Lors de l’essai Recovery, 2 104 patients hospitalisés pour la COVID-19 ont été répartis au hasard pour recevoir la dexaméthasone à raison de 6 mg une fois par jour, sous forme de comprimé ou par injection, pendant 10 jours. Les chercheurs les ont comparés à 4 321 personnes qui ont reçu les soins standards au cours de la même période. Les participants ont été suivis pendant une période qui s’est étendue jusqu’à 28 jours.

Résultats

L’analyse a révélé que la dexaméthasone avait l’impact suivant :

  • réduction de la mortalité de 33 % chez les personnes sous ventilateur
  • réduction de la mortalité de 20 % chez les autres personnes ayant reçu de l’oxygène d’appoint (mais pas sous ventilateur)

Ces réductions des taux de mortalité sont significatives d’un point de vue statistique et n’ont pas été observées chez les personnes recevant les soins standards.

La dexaméthasone n’a eu aucune incidence sur la survie des personnes n’ayant pas reçu de ventilation mécanique ou d’oxygène d’appoint.

Au cours de la durée complète de l’étude (28 jours), le taux de mortalité parmi les patients sous dexaméthasone a diminué globalement de 17 %. Les personnes qui avaient besoin de ventilation ont connu le plus de bienfaits sous l’effet de la dexaméthasone.

Les résultats complets de l’analyse de la dexaméthasone seront publiés à l’avenir.

La dexaméthasone est prescrite depuis des décennies pour traiter les affections inflammatoires. Elle est offerte en versions génériques et coûte relativement peu.

—Sean R. Hosein

RÉFÉRENCE :

Oxford University. Low-cost dexamethasone reduces death by up to one-third in hospitalized patients with severe respiratory complications of COVID-19. Press Release. 16 June 2020.