TraitementActualités
232

août 2019 

Interventions potentielles contre la translocation fongique

Comme nous l’avons mentionné plus tôt dans ce numéro de TraitementActualités, la recherche porte fortement à croire que les champignons et/ou les produits fongiques fuient des intestins et entrent dans le sang des personnes vivant avec le VIH. Les chercheurs appellent cette migration la « translocation fongique ». Une fois dans le sang, les champignons et/ou leurs produits fongiques, tel le bêta-D-glucane (BDG), se mettent à circuler partout dans le corps et pourraient contribuer au problème d’une activation immunitaire et d’une inflammation excessives. Ce problème ne s’atténue pas sous l’effet du TAR.

Retour vers le futur

Des chercheurs aux États-Unis ont testé le médicament antifongique fluconazole (Diflucan, Diflucan One) dans une petite étude contrôlée contre placebo auprès de personnes vivant avec le VIH. Toutes ces personnes éprouvaient des problèmes de mémoire et de la difficulté à penser clairement (désignés collectivement par le terme déficience neurocognitive). Le fluconazole n’a pas amélioré l’état des participants.

Il faut toutefois souligner que le fluconazole possède un spectre d’activité limité contre les champignons qui habitent normalement les intestins. Le Dr Martin Hoenigl, médecin chercheur et expert en mycologie de l’Université de la Californie à San Diego, recommande que différents agents antifongiques soient testés pour leur capacité potentielle de réduire l’activation immunitaire et l’inflammation excessives liées au VIH. Dans un éditorial publié dans la revue Clinical Infectious Diseases, le Dr Hoenigl affirme que les antifongiques en question devraient posséder les propriétés suivantes :

  • « sont bien tolérés »
  • « possèdent un large spectre d’activité (qui couvre idéalement la gamme complète des champignons producteurs de BDG [vivant] dans les intestins humains, y compris [espèces d’Aspergillus, Penicillium et Fusarium]) »
  • « sont faciles à utiliser en ce qui a trait à la fréquence et au mode d’application »

Même si des antifongiques à large spectre comme le posaconazole (Posanol, Noxafil) pourraient être envisagés pour les études futures sur la translocation fongique, le Dr Hoenigl a souligné que les médicaments antifongiques émergents étaient vraisemblablement « mieux tolérés et/ou permettaient une posologie hebdomadaire ». Des antifongiques de ce genre font actuellement l’objet d’essais cliniques de phase II ou III, dont les suivants :

  • ibrexfungerp
  • rézafungine

La translocation fongique est un concept émergent dans le domaine de la recherche sur le VIH, et il s’écoulera peut-être du temps avant qu’elle soit acceptée par davantage de chercheurs. La cause précise de l’activation immunitaire et de l’inflammation excessives observées chez les personnes séropositives n’est pas claire. Quoi qu’il il en soit, si les autorités réglementaires des pays à revenu élevé finissent par homologuer des médicaments comme l’ibrexfungerp et la rézafungine, il est probable qu’à l’avenir on mènera au moins des études pilotes sur la translocation fongique. Entretemps, même si les données probantes se rapportant à la translocation fongique s’accumulent, les chercheurs qui tentent d’empêcher la translocation bactérienne doivent poursuivre leurs efforts.

Ressource

TraitementActualités 223

—Sean R. Hosein

RÉFÉRENCES :

  1. Mehraj V, Ramendra R, Isnard S, et al. Circulating (1→3)-β-D-Glucan is associated with immune activation during HIV infection. Clinical Infectious Diseases. 2019; en voie d’impression.
  2. Hoenigl M. Fungal translocation: A driving force behind the occurrence of non-AIDS events? Clinical Infectious Diseases. 2019; en voie d’impression.
  3. Hoenigl M, Moser C, Funderburg N, et al. Soluble urokinase plasminogen activator receptor (suPAR) is predictive of non-AIDS events during antiretroviral therapy-mediated viral suppression. Clinical Infectious Diseases. 2019; en voie d’impression.
  4. Ramendra R, Isnard S, Mehraj V, et al. Circulating LPS and (1→3)-β-D-Glucan: A folie à deux contributing to HIV-associated immune activation. Frontiers in Immunology. 2019 Mar 18;10:465.
  5. Weiner LD, Retuerto M, Hager CL, et al. Fungal translocation is associated with immune activation and systemic inflammation in treated HIV. AIDS Research and Human Retroviruses. 2019 May;35(5):461-472.
  6. Sofjan AK, Mitchell A, Shah DN, et al. Rezafungin (CD101), a next-generation echinocandin: A systematic literature review and assessment of possible place in therapy. Journal of Global Antimicrobial Resistance. 2018 Sep;14:58-64.
  7. Larkin EL, Long L, Isham N, et al. A Novel 1,3-Beta-d-Glucan Inhibitor, Ibrexafungerp (formerly SCY-078), shows potent activity in the lower pH Environment of vulvovaginitis. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 2019 Apr 25;63(5).

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.