Vous et votre santé : un guide à l’intention des personnes vivant avec le VIH

1. Vous venez d’apprendre que vous avez le VIH…

 

Si vous avez récemment appris que vous avez le VIH, il est probable que vous avez déjà commencé à vous renseigner sur cette maladie et les mesures que vous pouvez prendre pour rester en bonne santé. Ce chapitre est donc un excellent point de départ, car il guidera vos premiers pas dans l’apprentissage des moyens de bien vivre avec le VIH pour le reste de vos jours.

N’ayez pas peur, ça va aller…

Vous devez comprendre tout d’abord qu’un diagnostic de VIH n’est pas la fin du monde. Vous n’allez pas mourir tout de suite et vous n’êtes pas obligé de dire à qui que ce soit que vous avez le VIH. Plus important encore, vous n’avez pas besoin de faire semblant que tout est comme avant, parce que ce n’est pas vrai. Essayez de vous rappeler que votre vie n’est pas terminée. Vous aurez beaucoup de temps pour encaisser cette nouvelle.

Il est normal d’éprouver toutes sortes d’émotions différentes devant la perspective de vivre avec le VIH.

Recevoir un diagnostic de VIH change à tout jamais la vie d’une personne. Il est normal d’éprouver toutes sortes d’émotions différentes devant la perspective de vivre avec le VIH. Comment vous sentez-vous en ce moment? Êtes-vous calme? Terrorisé? Suffit-il que quelqu’un fasse une remarque irréfléchie pour vous bouleverser? Cherchez-vous à noyer votre angoisse dans l’alcool? Vous êtes-vous enfermé chez vous? Avez-vous accepté que certaines choses doivent changer?

Quel que soit votre état d’esprit actuel, il est très important de ne pas chercher à le réprimer. Ne vous jugez pas. Il est salutaire de laisser sortir votre trop-plein d’émotions — soyez fâché, soyez triste, soyez confiant ou encore accordez-vous le droit de ne rien sentir pour un temps. Si vous avez l’impression d’être accablé par vos émotions, prenez garde de ne pas vous faire de mal ou de ne pas vous en prendre aux autres. Songez à consulter un conseiller professionnel ou demandez de l’aide à vos proches. Essayez de rencontrer d’autres personnes vivant avec le VIH avec qui vous pourrez parler. Cela aide beaucoup. (Remarque : L’acronyme PVVIH est utilisé un peu partout dans ce guide pour désigner les personnes vivant avec le VIH). 

Haut de la page

Vous avez un avenir

Les personnes ayant le VIH vivent longtemps et demeurent très actives de nos jours.

Vous aurez peut-être du mal à le croire pour l’instant, mais un diagnostic de VIH n’est pas un arrêt de mort. On a accompli des progrès considérables dans le traitement de cette maladie. Les personnes ayant le VIH vivent longtemps et demeurent très actives de nos jours. De fait, nombre de médecins estiment que beaucoup de personnes séropositives connaîtront grâce au traitement une espérance de vie normale.

Puisque vous allez sans doute vivre longtemps, vous pouvez continuer à penser à votre avenir. Vous pouvez avoir une vie sexuelle, vivre des relations intimes, envisager de fonder une famille et bâtir une carrière fructueuse. Peut-être pensez-vous qu’il est inutile de poursuivre les objectifs que vous vous étiez fixés avant votre diagnostic. C’est faux. Vous avez le droit de vous sentir découragé pour le moment, mais il ne faut pas que vous abandonniez vos rêves. Si vous éprouvez une tristesse et un sentiment de désespoir qui ne semblent pas s’atténuer, songez à en discuter avec votre médecin, car il est possible que vous soyez déprimé. La dépression est normale dans une situation comme la vôtre, et il existe des traitements dont vous pourrez bénéficier.

Il existe des groupes, appelés organismes de lutte contre le sida (OLS), qui viennent en aide aux personnes vivant avec le VIH.

Aurez-vous de nombreux défis à relever? Oui. Certains d’entre eux seront liés à votre santé et d’autres à votre vie sociale, mais sachez que beaucoup de services et de personnes sont là pour vous aider. Il existe des groupes, appelés organismes de lutte contre le sida (OLS), qui viennent en aide aux personnes vivant avec le VIH. Ces organismes peuvent vous permettre de rencontrer d’autres personnes séropositives. Ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas prêt à contacter un organisme de lutte contre le sida pour le moment. Prenez votre temps. Ils seront encore là quand vous aurez envie de parler avec quelqu’un. 

Savoir que vous avez le VIH vous permettra d’adopter dès maintenant des mesures qui vous aideront à prendre votre santé en main.

Il est fort possible que vous souhaitiez ne jamais avoir appris votre diagnostic. C’est vrai que c’est un coup dur au début, mais savoir que vous avez le VIH vous permettra d’adopter dès maintenant des mesures qui vous aideront à prendre votre santé en main. Savoir, c’est pouvoir. L’expression est un peu galvaudée, mais elle sonne vrai dans le cas du VIH. Lorsque vous savez que vous êtes séropositif, vous pouvez choisir comment vous souhaitez vivre avec le virus. Ce n’est pas grave si vous ne voulez pas savoir grand-chose pour le moment. Avec le passage du temps, cependant, vous apprendrez à vous renseigner selon vos besoins et vous vivrez avec le VIH à votre façon. 

Haut de la page

Comment ce livre peut vous aider

Vous et votre santé vous aidera à comprendre ce qu’il faut faire pour apprendre à vivre avec le VIH et prendre soin de vous-même.

Vous et votre santé vous aidera à comprendre ce qu’il faut faire pour apprendre à vivre avec le VIH et prendre soin de vous-même. Une première étape pourra consister à trouver un médecin qui a déjà soigné des PVVIH et à vous familiariser avec les services à votre disposition dans votre région. Il est également important que vous preniez les mesures nécessaires pour protéger votre santé et celle de vos proches. Vous et votre santé compte plusieurs chapitres qui pourraient vous intéresser dès maintenant, notamment les chapitres 2 (Le VIH : Ce qu’il faut savoir) et 3 (Votre équipe de soins).

Le présent chapitre a été adapté d’une autre publication de CATIE, intitulée Après avoir reçu un diagnostic du VIH.

Haut de la page

Ressources

Après avoir reçu un diagnostic du VIH – Module d’apprentissage électronique destiné aux personnes séropositives récemment diagnostiquées

Vivre avec le VIH : Point de départ – Brochure facile à lire sur la charge virale, le compte de CD4+ et les secrets d’un mode de vie sain

VIH411 – Une liste d’OLS et d’autres services liés au VIH au Canada

Pour obtenir une grande variété de ressources sur le VIH/sida, visitez notre Centre de distribution électronique, ou appelez-nous au 1-800-263-1638.

Haut de la page

À propos des auteurs

David McLay et Annika OllnerMembres de l’équipe de CATIE depuis le début de 2006, Annika Ollner et David McLay ont collaboré à plusieurs programmes destinés à fournir de l’information sur la santé aux personnes vivant avec le VIH.

Les aventures d’Annika dans l’univers du VIH l’ont menée du campus de l’Université McGill, à Montréal, où elle militait pour l’accès universel aux médicaments anti-VIH dans les pays en voie de développement, jusqu’aux villages de la Guinée, en Afrique occidentale, où elle était stagiaire dans un programme de renforcement des capacités axé sur la prévention du VIH.

C’est également à Montréal que David a commencé à s’impliquer dans la communauté VIH, d’abord comme client de l’organisme Sida Bénévoles Montréal et ensuite à titre de rédacteur de son bulletin mensuel. En qualité de rédacteur en chef, David veille à la production de plusieurs publications de CATIE, dont le magazine Vision positive.

Haut de la page

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.