Lignes directrices canadiennes sur les prophylaxies pré-exposition et post-exposition non professionnelle au VIH

Points clés

  • La PPrE et la PPEn devraient faire partie d’une stratégie de prévention combinée incluant des interventions comportementales (p. ex., condoms, counseling sur la réduction des risques, réduction du nombre de partenaires).
  • Une prophylaxie post-exposition non professionnelle (PPEn) consistant en la prise de médicaments antirétroviraux pendant 28 jours constitue une stratégie efficace en cas d’exposition récente à risque modéré à élevé pour le VIH (dans les 72 heures).
  • Pour les hommes gais, bisexuels et hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes, s’ils ont des expositions fréquentes, un régime dit « à la demande » peut également être envisagé.
  • Une prophylaxie pré-exposition (PPrE) consistant en un régime de ténofovir DF/emtricitabine 300/200mg pris oralement, une fois par jour, constitue une stratégie fortement efficace pour réduire le risque d’acquisition du VIH chez des adultes à risque élevé et continu de ontracter l’infection.

Lignes directrices canadiennes :

 

Lignes directrices québécoises :

 

Veuillez prendre note que ce webinaire sera présenté en anglais seulement.