Le VIH et le vieillissement

Tests de dépistage

Alors que le VIH est surveillé par des tests réguliers, d’autres tests peuvent être nécessaires pour surveiller votre état de santé en vieillissant.

Parlez à votre professionnel de la santé des tests que vous devriez passer et de leur fréquence. Voici quelques tests courants :

  • Test de la fonction rénale : La fonction rénale diminue avec l’âge et certains médicaments antirétroviraux sont métabolisés par les reins. Pour ces deux raisons, une analyse de sang ou d’urine est recommandée tous les trois à six mois.
  • Ostéodensitométrie : Un examen d’imagerie de votre colonne lombaire et de vos hanches qui mesure votre densité osseuse et qui est recommandé à toutes les femmes séropositives et aux hommes séropositifs âgés de plus de 50 ans.
  • Test de glycémie à jeun ou dosage de l’hémoglobine glyquée (HbA1c) : Une analyse sanguine pour le diabète qui peut être effectuée deux fois par année. Il est possible que vous n’ayez pas à jeûner avant le dosage de l’HbA1c.
  • Bilan lipidique : Cette analyse sanguine vérifie le cholestérol total, les LDL (mauvais gras), les HDL (bons gras) et les triglycérides. Elle est recommandée une ou deux fois par année, selon vos facteurs de risque de maladies du cœur.
  • Surveillance de la tension artérielle : Un moniteur de tension artérielle mesure la force qu’exerce le sang contre les parois de vos artères. Votre tension artérielle est l’un des facteurs qui indiquent votre risque de maladies du cœur.
  • Dépistage du cancer colorectal : Les tests peuvent comprendre un toucher rectal, une analyse des selles ou l’insertion d’un endoscope dans le rectum (coloscopie).

Tests propres au genre*

  • Test de Pap : Lors d’un test de Pap, on prélève des cellules du col utérin pour les examiner au microscope. Ce frottis sert à détecter les changements qui indiquent la présence d’un cancer ou susceptibles de mener à un cancer. On recommande aux personnes ayant un col de l’utérus qui sont sexuellement actives et qui sont atteintes du VIH de subir un test de Pap tous les six mois à un an.
  • Examen pelvien : Il s’agit d’un examen physique des organes pelviens internes et externes. Il est habituellement combiné au test de Pap tous les six mois à un an.
  • Examen de la prostate : Un toucher rectal est recommandé chaque année chez les personnes de plus de 40 ans. Votre médecin pourrait aussi demander un test de dépistage de l’APS, qui détecte le cancer de la prostate, bien que ce ne soit pas toujours couvert par l’assurance provinciale.
  • Examen des seins : Pour détecter les signes précoces possibles du cancer du sein, votre médecin vérifiera la présence de masses ou d’autres anomalies sur vos seins, vos mamelons et vos aisselles. L’examen des seins est recommandé une fois par année.
  • Mammographie : Une mammographie utilise des rayons X à faible dose pour examiner chaque sein. Elle est utilisée pour détecter différents types de tumeurs et kystes. Elle est recommandée tous les ans ou deux ans chez les personnes de plus de 40 ans.

* Nous reconnaissons la diversité des personnes vivant avec le VIH, y compris les personnes trans. Si vous avez subi une chirurgie de réassignation sexuelle ou n’êtes pas certain des tests que vous devez passer, parlez à un médecin qui s’y connaît en soins de santé pour les personnes trans.