Connectons nos programmes

Prescription d’une prophylaxie pré-exposition au VIH le jour même dans une clinique urbaine de dépistage des infections transmissibles sexuellement 


Colorado, États-Unis
2020

Ce programme de prescription d’une prophylaxie pré-exposition (PrEP) le jour même a été mis en œuvre au Colorado dans une vaste clinique urbaine de dépistage des infections transmissibles sexuellement (ITS). Divers fournisseurs de services (p. ex., infirmières praticiennes, pharmaciens, agents de liaison auprès des patients) étaient chargés d’évaluer l’admissibilité des clients à la PrEP, d’instaurer immédiatement la PrEP et de leur faciliter l’arrimage à des soins de suivi de la PrEP. L’évaluation et les analyses de laboratoire relatives à la PrEP ont été effectuées lors de la visite des clients à la clinique de dépistage des ITS où les clients pouvaient se voir prescrire une PrEP pour une période d’essai gratuit de 30 jours. Parmi les 100 personnes ayant participé au programme et qui se sont vu prescrire une PrEP pour une période d’essai de 30 jours, 78 % se sont présentées à au moins une consultation de suivi avec un fournisseur de soins liés à la PrEP, et 57 % se sont présentées à au moins deux consultations de ce type.

Description du programme

Ce programme de prescription d’une PrEP le jour même a été mis en œuvre dans la plus grande clinique de dépistage des ITS de Denver, au Colorado. Les adultes âgés de 18 ans et plus qui répondaient aux critères d’admissibilité à la PrEP des centres de contrôle et de prévention des maladies des É.-U. (US Centers for Disease Control and Prevention)1 et qui étaient en mesure de se présenter à des rendez-vous de suivi étaient admissibles au programme. Une infirmière praticienne, ou une infirmière autorisée travaillant sous la supervision d’un médecin, a évalué l’admissibilité des clients à la PrEP et leur disposition à commencer le traitement le jour même.

Les personnes souhaitant participer au programme ont passé les tests suivants durant leur visite à la clinique de dépistage des ITS :

  • test de la créatinine sérique
  • test de l’antigène de surface de l’hépatite B
  • test urinaire de grossesse
  • tests de dépistage du VIH par antigène/anticorps au point de service

On a également déterminé si les participants présentaient des antécédents d’hépatite B ou de maladie rénale et des signes d’infection aiguë par le VIH. Les résultats des tests de dépistage du VIH et des tests de grossesse ont été passés en revue pendant la visite; les participants étaient contactés dans les deux jours suivants en cas d’anomalies dans les résultats des autres tests.

Un pharmacien a prescrit aux participants une PrEP pour une période d’essai gratuit de 30 jours, et leur a fourni des conseils concernant l’observance et les possibles effets secondaires du médicament. Au cours de cette visite, un agent de liaison auprès des patients a fourni de l’information et a évalué la situation du client sur le plan des finances et des régimes d’assurance. Un spécialiste de la souscription de régimes d’assurance a aidé les participants qui ne disposaient pas d’une assurance à trouver des moyens d’acquitter les coûts de leurs ordonnances ultérieures de PrEP.

Après la visite initiale à la clinique de dépistage des ITS, les clients qui ont reçu la trousse de départ de PrEP ont été dirigés, aux fins du suivi, vers les cliniques participantes, soit des cliniques de soins primaires, des cliniques de traitement des maladies infectieuses ou des cliniques de médecine interne.

L’agent de liaison auprès des patients a planifié une consultation de suivi à un mois à la clinique vers laquelle les clients ont été orientés et les a appelés une semaine après l’instauration de la PrEP pour faire le point sur les effets secondaires. Un médecin a répondu à toutes les questions d’ordre clinique du client et, en attendant la consultation de suivi à un mois, celui-ci pouvait s’adresser à l’agent de liaison auprès des patients qui pouvait l’aider à s’y retrouver dans les services de santé ou à régler ses problèmes d’assurance. Si les clients souhaitaient obtenir une PrEP, mais pas le jour même, ils étaient orientés vers une clinique externe.

Résultats

L’étude s’est déroulée entre avril 2017 et octobre 2018. Au total, 131 clients ont été sélectionnés aux fins de participation à l’étude; 100 clients ont participé à l’étude. Parmi les personnes inscrites à l’étude, 98 % étaient des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes et 50 % avaient contracté récemment la syphilis, une chlamydiose ou la gonorrhée.

Tous les participants ont fait l’objet d’une évaluation financière et 65 % ont été dirigés vers au moins un programme d’aide financière. L’agent de liaison auprès des patients a dirigé, respectivement, 55 % des participants vers une clinique de soins primaires et 45 % vers une clinique de traitement des maladies infectieuses, aux fins de suivi.

Les résultats de l’étude ont montré que :

  • 78 % des participants se sont présentés à au moins une consultation de suivi avec un fournisseur de soins liés à la PrEP;
  • 57 % des participants se sont présentés à au moins deux consultations de suivi avec un fournisseur de soins liés à la PrEP.

D’après une analyse multivariée des caractéristiques associées à la participation à au moins une consultation de suivi de la PrEP, un revenu annuel plus élevé était la seule caractéristique statistiquement significative à ce chapitre (chaque augmentation de 10 000 $ du revenu était associée à une probabilité 1,7 fois plus élevée de présence à au moins une consultation de suivi de la PrEP). Parmi les autres caractéristiques prises en compte, citons la situation au regard de l’assurance maladie au moment de l’inscription, le fait de disposer d’un fournisseur de soins primaires et la race/l’ethnicité.

D’après un sondage concernant la satisfaction des clients auquel 54 % des participants ont répondu, 96 % des répondants prévoyaient continuer de suivre la PrEP et 100 % étaient contents d’avoir accès à la PrEP le jour même. Par ailleurs, dans le cadre d’une analyse qualitative, les participants ont déclaré que le programme était pratique et facile à utiliser et qu’il leur permettait de surmonter les obstacles de l’accès à la PrEP.

Qu’est-ce que cela signifie pour les fournisseurs de services?

L’instauration d’une PrEP le jour même est possible dans le cadre d’une clinique de dépistage des ITS. Le recours à un agent de liaison auprès des patients pour faciliter l’accès à une consultation de suivi de PrEP après un mois et la couverture de la PrEP par un régime d’assurance ont probablement contribué au taux élevé de suivi auprès d’un fournisseur de soins liés à la PrEP. Tous les participants ont déclaré qu’ils étaient contents d’avoir accès à la PrEP le jour même.

Les fournisseurs de services devraient envisager des moyens d’offrir la PrEP le jour même dans le cadre de leurs programmes, tout en tenant compte des facteurs susceptibles d’aider les clients à compléter le suivi de la PrEP (p. ex., coûts réels et présumés du traitement associé à la PrEP). Le recours à une équipe multidisciplinaire (p. ex., personnel infirmier, agents de liaison auprès des patients, médecins) peut également contribuer à faciliter l’accès à la PrEP.

Ressources connexes

La Clinique de PrEP Maple Leaf – Étude de cas

Outil de rappel par texto – Élément du programme

Références

Kamis KF, Marx GE, Scott KA et al. Same-day HIV pre-exposure prophylaxis (PrEP) initiation during drop-in sexually transmitted diseases clinic appointments is a highly acceptable, feasible, and safe model that engages individuals at risk for HIV into PrEP care. Open Forum Infectious Diseases. 2019;6(7):ofz310.