TraitementActualités
228

juillet/août 2018 

La FDA met en garde contre l’usage de Prezcobix chez les femmes séropositives enceintes

Prezcobix est le nom de marque d’un comprimé contenant le médicament anti-VIH darunavir et l’agent de potentialisation cobicistat. Le cobicistat a pour rôle d’augmenter et de maintenir un taux élevé de darunavir dans le sang afin qu’une seule prise par jour soit efficace. Cependant, comme le poids d’une femme augmente durant la grossesse, il est possible que la dose standard (ou la combinaison) de certains médicaments anti-VIH soit insuffisante.

En juin 2018, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a modifié les renseignements se rapportant à la prescription de Prezcobix. La FDA a affirmé que Prezcobix ne devrait pas être utilisé par les femmes enceintes à cause d’« expositions considérablement plus faibles au darunavir et au cobicistat pendant la grossesse ».

La FDA a également affirmé qu’« un régime différent est recommandé pour les femmes qui tombent enceintes pendant un traitement incluant Prezcobix ». L’agence n’a pas précisé de régime de remplacement spécifique.

Cette recommandation de la FDA est fondée sur les données d’une étude menée auprès de sept femmes séropositives enceintes qui ont été évaluées pendant leurs deuxième et troisième trimestres, ainsi que 12 semaines après l’accouchement. Six femmes ont terminé l’étude. La FDA a rapporté que les concentrations de darunavir et de cobicistat étaient très faibles durant les deuxième et troisième trimestres de la grossesse. De plus, une femme a connu un échec thérapeutique (charge virale supérieure à 1 000 copies/ml) pendant le troisième trimestre de sa grossesse. La FDA n’a pas publié de données sur le statut VIH des bébés nés de ces femmes.

—Sean R. Hosein

RÉFÉRENCE :

Struble K, Thompson E, Stanfield M. Prezcobix label. FDA HIV email updates. 5 June 2018.