Point de mire sur la prévention

Printemps 2020 

Mise à jour sur la recherche : Les prestataires communautaires sont à présent autorisés à faire passer le test de dépistage rapide du VIH

Qu’est-ce que le test INSTI?

Santé Canada a approuvé l’utilisation élargie du test INSTI, seul test de dépistage rapide du VIH au point de service utilisé au Canada. Les tests aux points de service sont pratiques et représentent un excellent moyen d’atteindre une plus grande diversité de personnes pour qu’elles puissent passer un test de dépistage du VIH. Le test INSTI est un test de dépistage du VIH qui ne détecte que les anticorps anti-VIH. Il a une fenêtre sérologique pouvant aller jusqu’à trois mois (bien que chez certaines personnes, il puisse détecter le VIH à peine 22 jours après l’infection). Le test INSTI ne nécessite que quelques gouttes de sang prélevées par piqûre au bout du doigt. Il produit des résultats précis en quelques minutes. Cependant, si le test INSTI est réactif (indiquant que la personne est probablement séropositive), une fiole de sang doit être prélevée et envoyée à un laboratoire pour un test de confirmation.

Comment l’« énoncé sur l’usage prévu » a-t-il été modifié?

Les modifications apportées à l’« énoncé sur l’usage prévu » du test INSTI permettent à un plus grand nombre de personnes, y compris des pairs et d’autres non-initiés, d’administrer le test dans un plus large éventail de contextes, par exemple au sein d’organismes communautaires ou lors d’activités de sensibilisation ou d’événements communautaires de dépistage. Lorsque l’utilisation du test INSTI a été approuvée au départ au Canada en 2005, seuls les professionnels de la santé qualifiés (c.-à-d. les médecins) étaient autorisés à effectuer le test, et uniquement dans des établissements médicaux comme les cabinets de médecins et les cliniques (cependant, dans certains contextes des fournisseurs de soins, ayant suivi une formation, mais qui ne sont pas des professionnels de la santé ont administré des tests aux points de service d’après une directive médicale). Ce changement a été apporté parce qu’il est maintenant reconnu que le test INSTI est une intervention simple avec un très faible risque de résultat erroné, quel que soit le contexte ou la personne qui effectue le test.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’accès au test au point de service au Canada?

Bien que l’approbation réglementaire soit une première étape importante, il ne sera pas possible d’étendre l’utilisation de ce test tant que des politiques provinciales et territoriales n’auront pas été mises en place pour permettre l’utilisation du test au point de service par un plus grand nombre de personnes dans différents contextes. Le manque de financement dans les provinces et les territoires continuera également d’entraver son utilisation. Les organismes communautaires, les militants de la lutte contre le VIH et les chercheurs réclament depuis longtemps un accès accru aux tests aux points de service. Il faudra poursuivre les campagnes de sensibilisation afin de susciter les changements de politique véritables permettant la réalisation de cet usage prévu

Lecture additionnelle

Dépistage rapide du VIH au point de service : Un examen des données probantes

Le transfert des tâches dans les services de dépistage du VIH

Points de vue des premières lignes : Le dépistage du VIH par les prestataires communautaires