Un guide pratique pour un corps en santé pour les personnes vivant avec le VIH

Introduction

Bienvenue au nouveau Guide pratique pour un corps en santé pour les personnes vivant avec le VIH de CATIE.

Grâce aux progrès considérables et continus accomplis dans le domaine du traitement du VIH, la majorité des personnes séropositives vivent maintenant bien plus longtemps que l’on ne l’aurait jamais imaginé possible. Ces progrès nous permettent d’envisager désormais notre santé selon une perspective à long terme. Nous pouvons constater l’impact du VIH à mesure que nous vieillissons et prendre soin de nous en conséquence.

Certes, il est toujours important de s’éduquer sur les affections aiguës liées au VIH et les effets secondaires à court terme du traitement. Mais il importe aussi d’examiner les effets que le virus exerce sur nous au fil des années et de prendre soin de notre corps, qui, au fil des ans, porte le fardeau de l’infection au VIH et des effets secondaires à long terme des médicaments anti-VIH.

Comme vous le verrez dans les différentes sections de ce guide, le VIH et les médicaments utilisés pour le maîtriser peuvent exercer de nombreux effets à long terme — sur nos os, nos organes majeurs, nos hormones, notre glycémie et nos taux de cholestérol. Même lorsqu’il est maîtrisé par la thérapie antirétrovirale (TAR), le VIH provoque une inflammation chronique dont les effets cumulatifs risquent de nuire à tous les organes majeurs et systèmes de l’organisme. Dans le cerveau, l’inflammation peut causer des déficiences d’intensité variable (problèmes de mémoire, de cognition et de jugement). Dans les os, elle est susceptible de provoquer une perte accélérée de la densité osseuse. Les personnes vivant avec le VIH courent également un risque accru de maladies du cœur, de diabète et de problèmes rénaux. Cependant, tout comme il existe de nombreux effets à long terme possibles du VIH et de son traitement, il existe aussi de nombreuses façons de prendre notre santé en main afin de les prévenir ou de les régler, surtout si nous avons connaissance de notre statut VIH dès un stade précoce de l’infection. Nous espérons que ce guide vous aidera à y parvenir.

Nous espérons aussi que ce guide vous aidera à avoir — et à maintenir — la meilleure santé possible, et ce aussi longtemps que possible. Il vous aidera à mieux comprendre les effets que le VIH et la TAR exercent sur votre corps et les mesures que vous pouvez prendre pour prévenir et gérer les problèmes de santé chroniques qui accompagnent le VIH. Vous devrez consulter votre médecin et d’autres professionnels de la santé pour avoir accès à certains traitements mentionnés dans ce guide, mais vous trouverez aussi des conseils sur les remèdes en vente libre et les nombreuses choses que vous pouvez faire pour vous aider vous-même.

Comme le titre l’indique, cette publication se veut un guide pratique. Sentez-vous à l’aise de vous en servir comme bon vous semble. Vous voudrez peut-être le lire du début à la fin ou vous concentrer seulement sur les sections qui se rapportent à votre situation, afin de favoriser votre santé générale et votre bien-être.

Rester au courant

Nos connaissances à l’égard du VIH, de son traitement et de l’impact à long terme du virus sur notre corps ne cessent d’évoluer. Dans ce guide, nous avons essayé de mettre l’accent sur l’information qui n’est pas susceptible de changer rapidement.

Pour obtenir l’information la plus à jour possible, voir www.catie.ca. Vous y trouverez une abondance de renseignements ainsi que des liens renvoyant à d’autres sources d’information sur le VIH dignes de confiance. Si vous n’y trouvez pas de réponse à vos questions, vous pouvez contacter CATIE et nous ferons de notre mieux pour y répondre. Écrivez-nous à info@catie.ca ou composez le 1.800.263.1638. Mais surtout, gardez à l’esprit que l’information fournie ne remplace en aucun cas les conseils de votre médecin.

À propos de l’auteure

Privilégiant une approche holistique, Lark Lands offre des conseils d’expert pratiques pour vivre en santé avec le VIH depuis plus de 30 ans. Vous trouverez d’autres écrits de Lark à l’adresse www.larklands.net.