La ribavirine (Ibavyr)

Sommaire

La ribavirine est un type de médicament antiviral. Elle est approuvée au Canada pour le traitement de l’hépatite C chronique lorsqu’elle est utilisée en combinaison avec des médicaments antiviraux à action directe. On prend la ribavirine par voie orale avec de la nourriture, deux fois par jour. Les effets secondaires potentiels incluent la fatigue, un taux de globules rouges inférieur à la normale (anémie), des problèmes de sommeil et des maux de tête. Les traitements de l’hépatite C sont très efficaces et guérissent plus de 95 % des personnes atteintes d’hépatite C.

Qu’est-ce que la ribavirine?

La ribavirine est un type de médicament antiviral appelé analogue nucléosidique. Elle est approuvée au Canada pour le traitement de l’hépatite C chronique lorsqu’elle est utilisée en combinaison avec des médicaments antiviraux à action directe. La ribavirine se vend toute seule sous le nom de marque Ibavyr.

Comment la ribavirine agit-elle?

Il n’est pas clair de quelle façon précise la ribavirine agit pour stopper le virus de l’hépatite C, mais, lorsqu’elle est utilisée en combinaison avec des antiviraux à action directe, elle empêche le virus de l’hépatite C de faire des copies de lui-même dans le foie. Au fil du temps, cette action permet d’éliminer le virus de l’hépatite C du corps.

La ribavirine peut-elle guérir les personnes atteintes d’hépatite C?

Les traitements de l’hépatite C sont très efficaces et guérissent plus de 95 % des personnes atteintes d’hépatite C. La ribavirine est utilisée en combinaison avec des antiviraux à action directe pour traiter l’hépatite C. La ribavirine est toutefois incapable de guérir l’hépatite C si elle est utilisée seule.

Quand on parle de l’hépatite C, le terme guérison est synonyme de réponse virologique soutenue (RVS). On dit qu’une personne est guérie lorsque le virus de l’hépatite C n’est plus décelable dans son sang 12 semaines après la fin du traitement.

Même si une personne guérit de l’hépatite C, elle peut être réinfectée si elle est exposée à nouveau au virus.

Comment les personnes atteintes d’hépatite C utilisent-elles la ribavirine?

On prend la ribavirine par voie orale avec de la nourriture, deux fois par jour. Les doses recommandées sont de 1 000 mg pour les personnes pesant moins de 75 kg (165 livres) et de 1 200 mg pour les personnes pesant 75 kg (165 livres) ou plus. Il est possible qu’une dose différente soit recommandée par un professionnel de la santé selon la situation spécifique.

La ribavirine doit être utilisée en combinaison avec des antiviraux à action directe. Certaines combinaisons sont seulement approuvées pour des personnes ayant des génotypes particuliers du virus de l’hépatite C ou encore des personnes ayant subi des lésions hépatiques graves, ou les deux. Au Canada, l’utilisation de la ribavirine est approuvée en combinaison avec les antiviraux à action directe suivants :

On peut trouver de l’information sur chacun de ces antiviraux à action directe dans un feuillet d’information distinct. Le régime antiviral à action directe que reçoit une personne est choisi en fonction des facteurs suivants : son génotype viral, ses traitements antérieurs éventuels, l’ampleur de ses lésions hépatiques, les autres médicaments qu’elle prend et ses autres problèmes de santé. La durée du traitement dépend du régime antiviral à action directe particulier que prescrit le professionnel de la santé.

Dans quelle mesure est-il important de suivre fidèlement le traitement (observance thérapeutique)?

Tous les médicaments agissent le mieux lorsqu’on les prend en suivant les posologies et toutes les consignes à la lettre. Les personnes recevant la ribavirine et des antiviraux à action directe devraient prendre leurs comprimés tous les jours en suivant les instructions de leur professionnel de la santé. Il est très important de suivre le traitement jusqu’au bout pour se donner toutes les chances possibles de guérir de l’hépatite C.

Que faire si des doses sont oubliées?

Lorsqu’une personne recevant la ribavirine oublie une dose et qu’il s’est écoulé moins de six heures depuis l’heure où elle était censée la prendre, il est important qu’elle prenne immédiatement ou dès que possible la dose oubliée. S’il s’est écoulé plus de six heures depuis l’heure prévue de la dose, la personne devrait sauter cette dose puis prendre la prochaine à l’heure habituelle. Il ne faut pas doubler les doses. La personne devrait poursuivre son traitement jusqu’à ce qu’elle ait pris toutes les doses prescrites.

Si une personne trouve qu’il est difficile de suivre fidèlement son traitement, il est important qu’elle en parle avec son infirmière ou médecin. On peut trouver des conseils sur l’observance thérapeutique dans la ressource de CATIE intitulée Hépatite C : Un guide détaillé.

Mises en garde

1. Traitement d’association

La ribavirine doit être utilisée en combinaison avec des médicaments antiviraux à action directe comme Epclusa, Harvoni ou Zepatier. Tous les avertissements se rapportant à ces médicaments s’appliquent également aux personnes envisageant de prendre la ribavirine. Pour en savoir plus sur les médicaments anti-hépatite C, consultez les feuillets d’information sur le traitement.

2. Grossesse

Aucun traitement comportant la ribavirine ne doit être utilisé par une personne enceinte ou envisageant de le devenir. La ribavirine peut causer de graves anomalies congénitales et est également toxique pour le sperme. Les deux partenaires doivent éviter de prendre la ribavirine pendant au moins six mois avant de tenter de concevoir. On recommande deux sortes de contraception fiables (une pour chaque partenaire) pendant le traitement comportant la ribavirine et encore pendant les six mois suivant la fin du traitement.

3. Allaitement

Les personnes qui ont un bébé et qui prennent la ribavirine devraient éviter d’allaiter. On ne sait pas si le médicament est présent dans le lait humain.

4. Effets cardiovasculaires

Certaines personnes qui avaient un faible taux de globules rouges ou de fer dans le sang (anémie) ont souffert de problèmes cardiaques lorsqu’elles utilisaient la ribavirine, notamment des crises cardiaques. Toute personne qui éprouve un des symptômes suivants devrait chercher un secours médical sans tarder : sensation de douleur, de pression, de brûlure ou de lourdeur dans la poitrine, sueurs, difficulté à respirer, vertige ou inconfort dans le haut du corps.

5. Problèmes sanguins

La ribavirine peut provoquer la mort de certains globules rouges, ce qui peut entraîner l’anémie. Les tests de sang réguliers sont importants pour rester à l’affût de ce problème. Il est possible que la dose de ribavirine soit réduite si le taux de globules rouges baisse trop. Les personnes utilisant la ribavirine devraient voir régulièrement leur professionnel de la santé pour passer des examens et des tests de sang.

6. Acidose lactique

L’acidose lactique est une affection caractérisée par une forte accumulation d’acide lactique dans le sang. Elle peut se produire chez les personnes séropositives utilisant la ribavirine, et plus particulièrement si elles prennent également d’autres médicaments anti-VIH comme ddI (didanosine, Videx EC) et/ou d4T (stavudine, Zerit). Les symptômes suivants peuvent se manifester lorsqu’une personne souffre d’acidose lactique :

  • fatigue inattendue
  • nausées et/ou vomissements
  • douleur abdominale
  • essoufflement

Toute personne qui éprouve n’importe lequel de ces symptômes devrait contacter immédiatement son professionnel de la santé.

7. Personnes de moins de 18 ans

On n’a pas déterminé l’innocuité et l’efficacité de la ribavirine chez les personnes âgées de moins de 18 ans.

8. Populations particulières

Les personnes qui se trouvent dans l’une des situations suivantes devraient parler à leur médecin ou infirmière pour déterminer les meilleures options de traitement anti-hépatite C pour elles :

  • problèmes de foie autres que l’hépatite C
  • lésions hépatiques graves, telle la cirrhose décompensée
  • receveur d’une greffe de foie, de rein ou d’un autre organe
  • lésions rénales graves ou dialyse en cours
  • antécédent de maladie cardiaque importante ou instable
  • co-infection à l’hépatite B
  • troubles sanguins comme la thalassémie ou la drépanocytose

La ribavirine est généralement sans danger. Toute personne qui envisage de suivre un traitement comportant la ribavirine devrait parler de toutes ses affections médicales avec son professionnel de la santé.

Effets secondaires

Lorsque la ribavirine est utilisée avec d’autres médicaments, les effets secondaires les plus courants sont les suivants :

  • fatigue (asthénie)
  • difficulté à dormir
  • maux de tête
  • nausées
  • faibles taux de globules rouges et de fer dans le sang (anémie)
  • essoufflement
  • manque d’énergie ou de force

Cette liste d’effets secondaires n’est pas exhaustive.

Interactions médicamenteuses

Certains médicaments sur ordonnance, ainsi que nombre de médicaments en vente libre, de plantes médicinales, de suppléments et de drogues, peuvent interférer avec l’absorption et/ou l’efficacité de la ribavirine. Lorsque cela arrive, on parle d’interaction médicamenteuse.

Certains médicaments utilisés contre d’autres maladies peuvent interagir avec la ribavirine, de sorte que le taux de l’un ou l’autre des médicaments augmente ou diminue dans le corps. Un taux plus élevé peut causer de nouveaux effets secondaires ou aggraver les effets secondaires existants. En revanche, un taux diminué risque de compromettre l’efficacité du traitement en question.

Il est important de discuter de tous les médicaments, suppléments, plantes médicinales et drogues que l’on prend avec son médecin, infirmière ou pharmacien. Si une personne a plus d’un médecin ou pharmacien, il est possible que des interactions médicamenteuses passent inaperçues. Il peut être utile de fréquenter la même pharmacie pour faire exécuter toutes ses ordonnances.

Ce feuillet d’information n’est pas exhaustif et ne dresse qu’une liste partielle des interactions médicamenteuses connues ou possibles avec la ribavirine. Parlez à un pharmacien pour en savoir plus.

Les médicaments suivants sont contre-indiqués (ne devraient pas être utilisés) lorsque la ribavirine est utilisée :

  • médicaments anti-VIH comportant ddI (didanosine, Videx EC)

Lorsque la ribavirine est utilisée avec les médicaments suivants, il y a un risque d’interactions médicamenteuses importantes :

  • médicament anti-VIH et anti-hépatite B : lamivudine (3TC)
  • médicaments anti-VIH : stavudine (d4T, Zerit) et AZT (zidovudine, Retrovir, et dans Combivir et Trizivir)
  • médicament pour affaiblir la réponse immunitaire ou prévenir l’échec d’une greffe d’organe : azathioprine

Accessibilité

La ribavirine, fabriquée par Pendopharm, a été approuvée par Santé Canada et est disponible dans ce pays. Les pharmaciens sont une bonne source de renseignements sur le remboursement de la ribavirine en vertu des régimes d’assurance maladie publics et privés.

La section « La couverture de frais dans votre région » de la ressource de CATIE intitulée Hépatite C : Un guide détaillé contient des renseignements sur le remboursement des médicaments dans les provinces et territoires du Canada.

Remerciement

Nous remercions le Dr Alnoor Ramji, M.D., FRCPC, pour l’expertise prêtée à la révision de ce document.

Référence

Pendopharm. Ribavirine (Ibavyr). Monographie de produit. 26 mars 2015.

Auteur(s) : Kushner R

Traduction : Boutilier A

Publié : 2019