Souhaitez-vous recevoir nos publications directement dans votre boîte de réception?

Flin Flon
Région sanitaire du Nord
Image

En quoi consiste ce programme?

Le programme de casiers (« Locker Program ») est administré par la Région sanitaire du Nord à Flin Flon, au Manitoba. Il consiste à mettre à disposition des casiers situés hors du centre de soins de santé primaires (CSSP) afin d’y placer des fournitures destinées à la réduction des méfaits, de récupérer et de jeter les seringues usagées et de fournir des ressources informatives et autres aux membres de la communauté qui utilisent des drogues. Les casiers permettent de distribuer des fournitures destinées à la réduction des méfaits autrement que par l’intermédiaire du CSSP, ce qui permet aux client·e·s de venir les chercher en dehors des heures ouvrables. Les casiers permettent également de distribuer les fournitures de manière plus discrète, car les usager·ère·s ne doivent entrer qu’une seule fois dans le CSSP pour se voir attribuer un casier.

Un groupe de travail composé de pairs a déterminé les modalités de mise en œuvre du programme de casiers. Le programme est administré par le personnel du CSSP et des pairs qui préparent des trousses, garnissent les casiers et élaborent et distribuent des documents informatifs.

Le programme a été lancé grâce à une subvention de l’Agence de la santé publique du Canada; il est désormais financé par la Région sanitaire du Nord du Manitoba.

Pourquoi le programme a-t-il été mis en place? 

Le programme de casiers a été créé afin d’accroître l’accès aux fournitures destinées à la réduction des méfaits dans une région rurale du Manitoba. En 2019, le Flin Flon Peer Working Group (groupe de travail composé de pairs de Flin Flon) (FFPWG) a été constitué et chargé d’examiner et de prioriser les données, ainsi que de contribuer à la planification et à la mise en œuvre d’initiatives axées sur la réduction des méfaits. Les réunions du FFPWG ont donné lieu à des discussions concernant cinq initiatives prioritaires qui, de l’avis du groupe, seraient profitables à la collectivité. Les cinq priorités sur lesquelles le groupe a choisi de concentrer ses efforts sont les suivantes :

  • accès élargi aux fournitures destinées à la réduction des méfaits;
  • ramassage des aiguilles dans la collectivité;
  • conception de documents informatifs destinés aux pairs;
  • création éventuelle d’un centre de consommation supervisée;
  • possibilités d’analyse des drogues.

Le programme de casiers a été conçu pour répondre au besoin d’élargir l’accès aux fournitures destinées à la réduction des méfaits. Le FFPWG a conclu que les casiers seraient une solution efficace pour les raisons suivantes :

  • ils constituent un autre moyen de distribuer des fournitures destinées à la réduction des méfaits dans la collectivité;
  • ils sont faciles d’accès (p. ex. après les heures de travail) et leur utilisation présente peu d’obstacles;
  • ils sont assez discrets pour que les gens se sentent à l’aise de les utiliser;
  • ils sont adaptés au climat et sont faciles à utiliser et à entretenir (d’autres solutions telles que les distributeurs automatiques ont été envisagées, mais il est apparu qu’elles n’étaient peut-être pas adaptées au climat);
  • ils permettent de distribuer les fournitures gratuitement (pas d’argent ou de jetons nécessaires);
  • ils peuvent être équipés d’un contenant pour objets pointus et tranchants où l’on peut jeter les aiguilles usagées, et constituent donc une solution supplémentaire de mise au rebut des aiguilles.

Comment fonctionne le programme? 

Les casiers sont entretenus par le CSSP et servent à accéder aux fournitures destinées à la réduction des méfaits à la demande des usager·ère·s. Si une personne désire avoir accès à un casier, elle s’adresse à un membre du personnel du CSSP (p. ex. travailleur·euse en santé communautaire, agent·e de développement communautaire, personnel administratif) en se présentant dans les locaux du centre. Le membre du personnel attribue alors au ou à la participant·e un casier et lui remet une clé. Les clés sont petites, ordinaires et non marquées, ce qui favorise le respect de la vie privée. Une fiche de règles d’utilisation est passée en revue au moment de l’attribution du casier; celle-ci comprend des précisions sur l’utilisation du casier (p. ex. distribution de fournitures, récupération de seringues usagées, messages au personnel du CSSP), la communication avec les membres du personnel en cas de besoin, le caractère privé du casier et la consigne de ne jamais y laisser de drogues. Pour plus de précisions, consultez la fiche « Règles d’utilisation » sous la rubrique « Documents connexes du programme ».

Image
Locker Program images 1 and 2
Disposition des casiers à l’extérieur du CSSP

Une fois qu’une personne s’est vu attribuer un casier, elle remplit une fiche « Articles nécessaires » pour indiquer au personnel les fournitures qu’elle aimerait trouver dans son casier et en quelle quantité. Le personnel indique aussi aux usager·ère·s où se trouvent les casiers et essaie la clé pour s’assurer qu’elle fonctionne.

Les casiers sont regarnis les mardis et vendredis à 16 h 30 par le personnel du CSSP en fonction des fiches « Articles nécessaires ». Le personnel se sert d’une boîte en plastique numérotée, de la taille d’une boîte à chaussures, pour trier les fournitures. Un bloc-notes et un stylo sont fournis aux participant·e·s afin de leur permettre de modifier en tout temps la liste des articles qu’ils ou elles souhaitent recevoir, en laissant un message dans leur casier à l’intention du personnel du CSSP.

Image
The Locker Program image 3
Contenant en plastique servant à l’approvisionnement des casiers

Les fournitures mises dans les casiers sont les suivantes :

  • Trousse d’injection complète (20 aiguilles, coton, eau stérile, récipients stériles à usage unique, cuillère, garrot, tampons imbibés d’alcool)
  • Aiguilles et tampons imbibés d’alcool uniquement (paquet de 20)
  • Trousses de consommation de crack (y compris pipes droites et filtre)
  • Trousses de pipes à récipient
  • Pipe droite (crack)
  • Pipe à récipient (meth en cristaux)
  • Contenants pour objets pointus et tranchants (grands ou petits)
  • Autres fournitures demandées (p. ex. filtres)
Image
Locker Program images 4 and 5
Trousse complète de pipe à récipient (à gauche) et trousse complète d’injection (à droite)

Des fournitures supplémentaires peuvent être mises dans les casiers pour les besoins des personnes qui assurent une distribution secondaire, ou par les pairs, au sein de leur communauté. Les usager·ère·s sont autorisé·e·s à confier leurs clés à d’autres personnes s’ils ou elles le souhaitent, ce qui peut faciliter par ailleurs la distribution secondaire.

Une fois par mois, un pair se présente au CSSP et prépare entre 120 et 200 trousses d’aiguilles, et d’autres fournitures destinées aux casiers, selon les besoins (p. ex. trousses de pipes à récipient). Le pair reçoit des honoraires pour le temps qu’il consacre à cette tâche. Le personnel du CSSP attribue les casiers, remet les clés, remplit les casiers, surveille la distribution des fournitures, nettoie les casiers qui ne sont plus utilisés et réattribue les casiers vides. Le personnel du CSSP peut également aider à préparer des trousses dans le courant du mois, si nécessaire.

En plus de faciliter la distribution de fournitures, les casiers peuvent servir à diffuser des documents informatifs (p. ex. des alertes aux drogues contaminées, des conseils sur le choix d’un site d’injection plus sécuritaire, des rappels sur les bonnes méthodes de mise au rebut des aiguilles) et d’autres ressources et renseignements (p. ex. sur les activités communautaires locales, les cliniques de sensibilisation aux surdoses, les centres de vaccination contre la COVID-19). Le FFPWG a préparé des fiches informatives qui sont insérées dans toutes les trousses destinées à la réduction des méfaits. Ces fiches contiennent des renseignements sur les sujets suivants :

  • comment et pourquoi utiliser des tubes ou des embouts buccaux;
  • comment éviter de casser une pipe;
  • comment nettoyer une pipe;
  • des conseils concernant l’utilisation des pipes à récipient;
  • des conseils concernant l’utilisation des pipes droites;
  • comment prévenir les surdoses et où se procurer une trousse de naloxone;
  • les signes de surdose;
  • que faire en cas de surdose;
  • où se débarrasser des aiguilles dans la collectivité.

Des trousses de soins personnels (c.-à-d. des trousses contenant des rasoirs, des coupe-ongles, des brosses à dents et du baume à lèvres) offertes par le Play It Safer Network, un groupe de travail communautaire voué à la réduction des méfaits et composé de prestataires de services et de pairs, sont également déposées dans les casiers environ une fois par année.

Les casiers permettent également d’établir un climat de confiance entre les usager·ère·s et le personnel du CSSP et d’encourager les usager·ère·s à s’adresser aux différents services du CSSP en cas de besoin.

À l’avenir, l’objectif est de recueillir les fonds nécessaires pour permettre à deux ou trois pairs d’assumer un rôle plus important dans le programme, notamment pour ce qui est d’attribuer les casiers, de remettre les clés, de regarnir les casiers, de surveiller la distribution des fournitures, de nettoyer les casiers vacants et de les réattribuer selon les besoins. Certains des pairs se sont dits prêts à assumer un rôle plus important, mais cela exige un financement durable.

Ressources nécessaires 

  • Casiers et clés
  • Boîtes en plastique numérotées de la taille d’une boîte à chaussures
  • Espace extérieur destiné à accueillir les casiers
  • Fournitures destinées à la réduction des méfaits
  • Contenants pour objets pointus ou tranchants
  • Bloc-notes (ou papier) et stylo qui permettront aux participant·e·s de laisser des messages au personnel du CSSP
  • Fiches « Articles nécessaires »
  • Fiches « Règles d’utilisation »
  • Personnel et/ou pairs chargés de regarnir les casiers, de trier les fournitures et de préparer des trousses, et de répondre aux questions ou aux demandes d’information des participant·e·s.

Évaluation

Au cours de la première année de mise en œuvre du programme (2020-2021), 195 casiers ont été remplis de fournitures, soit 419 trousses d’injection complètes, 396 trousses de consommation de crack (contenant des pipes droites et des filtres), 41 trousses de pipes à récipient, 80 contenants pour objets pointus ou tranchants, 92 paquets d’aiguilles et de tampons imbibés d’alcool et 99 autres articles (p. ex. paquets de tampons imbibés d’alcool, filtres). Au cours de la deuxième année de mise en œuvre du programme (2021-2022), 140 casiers ont été remplis de fournitures, soit 423 trousses d’injection complètes, 316 trousses de consommation de crack (contenant des pipes droites et des filtres), 41 trousses de pipes à récipient, 27 contenants pour objets pointus ou tranchants, 20 paquets d’aiguilles et de tampons imbibés d’alcool et 7 autres articles (p. ex. paquets de tampons imbibés d’alcool, filtres).

Le service d’urgence local est désormais réapprovisionné en fournitures destinées à la réduction des méfaits chaque semaine, et les membres de la collectivité ont indiqué qu’il leur était plus facile d’accéder à ces fournitures. Cela peut expliquer en partie la variation de la fréquence d’utilisation des casiers dans la deuxième année de mise en œuvre du programme.

Difficultés
 

  • La perte des clés peut poser problème. Si un·e participant·e perd sa clé, il ou elle doit se présenter au CSSP pendant les heures de bureau pour en obtenir une autre. Cependant, depuis les deux années d’existence du programme de casiers, il n’y a eu que quelques cas de clés perdues qui ont dû être remplacées.
  • Pour répondre à la demande en trousses et en fournitures, il faut de la planification et du temps.
  • Les conditions météorologiques et le déneigement ou le déglaçage peuvent être problématiques : l’emplacement des casiers est donc important. L’accumulation de neige sur le terrain de stationnement entourant les casiers a déjà bloqué l’accès à certains casiers individuels.

Leçons retenues 

  • Proposer plusieurs méthodes de distribution favorise l’accès en permettant aux usager·ère·s de choisir la méthode qui leur convient le mieux.
  • Durant la première année et demie de la pandémie, il était encore plus important de pouvoir se procurer des fournitures sans avoir à entrer dans un bâtiment. Les casiers se sont avérés utiles d’une manière que nous n’avions pas envisagée à l’époque de la planification.
  • Au départ, un pair était chargé de l’attribution des casiers et de la remise des clés, mais la démarche est devenue compliquée, car le pair travaillait pendant peu d’heures. Actuellement, seul le personnel du CSSP attribue et garnit les casiers, car les employé·e·s sont toujours présent·e·s sur les lieux pendant les heures normales de travail.

Documents connexes du programme

Coordonnées 

Colleen Tower, B.A., travailleuse sociale autorisée, éducation et formation professionnelles

Coordinatrice de la lutte contre le tabagisme/responsable en santé communautaire
Région sanitaire du Nord
Centre de soins de santé primaires – Flin Flon
1 North Ave.
Flin Flon MB  R8A 1V9

Courriel : ctower@nrha.ca
Site Web : www.northernhealthregion.ca