Zéro transmission

 

Sous traitement efficace, il y a zéro transmission sexuelle du VIH.

Contenus

Les recherches s’accumulent depuis quelques années, et plusieurs grandes études l’ont maintenant confirmé. Le traitement du VIH peut supprimer le virus à un point tel qu’il ne peut être transmis par des relations sexuelles. Apprenez-en davantage sur ce développement passionnant de la recherche en VIH et aidez-nous à passer le mot.

  

Téléchargez le film

Qu’est-ce que cela veut dire exactement?

Nous savons aujourd’hui que l’utilisation du traitement du VIH améliore non seulement la santé des personnes vivant avec le VIH, mais qu’il s’agit aussi d’une stratégie hautement efficace pour prévenir la transmission du VIH. C’est parce que le traitement du VIH peut réduire la quantité de virus (charge virale) dans le sang et dans d’autres liquides corporels à des niveaux indétectables.

Pour devenir indétectable et le rester, les personnes vivant avec le VIH doivent suivre leur traitement du VIH tel que prescrit. En plus de prendre des médicaments contre le VIH, elles doivent rendre régulièrement visite à leur médecin afin de contrôler que leur charge virale reste indétectable, et de recevoir d’autre soutien médical.

Des données probantes montrent que les personnes séropositives qui suivent un traitement, participent aux soins et ont une charge virale indétectable continue :

  • ne transmettent pas le VIH à leurs partenaires sexuels
  • ne transmettent pas le VIH à leur bébé durant la grossesse et l’accouchement (si elles maintiennent une charge virale indétectable tout au long de la grossesse et de l’accouchement)
  • ont un risque très réduit de transmettre le VIH lors de l’allaitement
  • ont un risque très réduit de transmettre le VIH aux personnes avec qui elles partagent du matériel de consommation de drogues injectables

Commander les affiches et les cartes postales

La science

Un important corpus de recherche s’est accumulé depuis plusieurs années. Entre 2016 et 2018, les conclusions de quatre larges études internationales – PARTNER 1, HPTN 052, Opposites Attract et PARTNER 2 – ont été publiées. Ces études ont montré qu’aucune transmission du VIH ne s’est produite au sein de couples où le partenaire séropositif suivait un traitement efficace.

À la lumière de ces données, nous pouvons affirmer avec confiance que, lorsqu’une personne prend un traitement antirétroviral et qu’elle maintient une suppression virale, elle ne transmet pas le VIH à ses partenaires sexuels.

La Prevention Access Campaign, une coalition internationale de défenseurs des droits, de militants et de chercheurs qui sont en train de répandre la nouvelle que le VIH indétectable est intransmissible, a transformé les données scientifiques en un message simple : I=I. Des chercheurs affiliés à toutes les études pertinentes les plus importantes ont donné leur appui à ce message.

Pour en savoir plus

Toute décision concernant un traitement médical particulier devrait toujours se prendre en consultation avec un(e) professionnel(le) de la santé qualifié(e) qui a une expérience du VIH. La production de cette campagne a été rendue possible grâce à des contributions financières de l’Agence de la santé publique du Canada et de Gilead Sciences Canada. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles des bailleurs de fonds.

CATIE remercie l’organisme de bienfaisance en VIH britannique Terrence Higgins Trust de lui avoir donné la permission d’adapter sa campagne « Can’t Pass It On » pour un public canadien. Veuillez consulter la page Web originale de la « campagne Can’t Pass It On » pour obtenir davantage d’information et de ressources.