TraitementActualités
185

août/septembre 2011 

Vitamine D : à utiliser avec prudence dans certaines situations

Les lignes directrices de l'American Endocrine Society affirment ceci : « La supplémentation en vitamine D ne devrait pas être une préoccupation importante, sauf chez certaines populations qui risquent d'y être plus sensibles. » Les populations en question sont celles atteintes de maladies susceptibles de provoquer la formation de granulomes, telles les suivantes :

  • sarcoïdose
  • tuberculose
  • infections fongiques chroniques
  • lymphome

En présence de ces maladies, des cellules immunitaires appelées macrophages s'activent et produisent parfois de la vitamine D3 en quantités excessives. Par conséquent, l'intestin des personnes souffrant de ces maladies peut absorber des quantités anormalement élevées de calcium. De plus, ces maladies inflammatoires déclenchent souvent la libération dans le sang de calcium à partir des os. Les taux de calcium atteignent ainsi des niveaux supérieurs à la normale dans le sang et l'urine à mesure que l'organisme tente d'éliminer ce minéral. Selon l'AES, les taux de vitamine D et de calcium doivent être contrôlés soigneusement chez les patients atteints de ces maladies. Les excès de calcium dans le sang et l'urine ont tendance à se produire lorsque le taux de vitamine D dans le sang s'élève à plus de 75 nmol/litre.

—Sean R. Hosein

RÉFÉRENCES :

  1. Holick MF, Binkley NC, Hike A, et al. Evaluation, treatment and prevention of vitamin D deficiency: an Endocrine Society Clinical Practice Guideline. Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism. 2011 Jul;96(7):1911-30.
  2. Sage RJ, Rao DS, Burke RR, et al. Preventing vitamin D toxicity in patients with sarcoidosis. Journal of the American Academy of Dermatology. 2011 Apr;64(4):795-6.
  3. Burke RR, Rybicki BA, Rao DS. Calcium and vitamin D in sarcoidosis: how to assess and manage. Seminars in Respiratory and Critical Care Medicine. 2010 Aug;31(4):474-84.