Une occasion idéale : Approches relatives aux programmes intégrés en matière d’hépatite C pour les populations prioritaires

Ressources et outils d’échange des connaissances pour renforcer les capacités nécessaires au changement

Les outils d’échange des connaissances ci-dessous ont été identifiés comme étant prioritaires pour permettre la mise en œuvre des recommandations organisationnelles, structurelles et de programme énoncées plus haut et ils façonneront les activités d’échange des connaissances de CATIE dans les mois à venir.

Augmenter l’échange des connaissances sur les modèles existants de programmes intégrés et souples en matière d’hépatite C

Bien qu’il existe de nombreux programmes prometteurs et innovateurs intégrés en matière d’hépatite C au pays, il n’y a aucun moyen systémique de les partager ou d’évaluer des pratiques prometteuses. Il existe un besoin de mettre à profit les innovations locales considérables des fournisseurs de services de première ligne et des communautés partout au pays en accordant la priorité aux activités suivantes d’échange des connaissances :

  • Cerner et schématiser les modèles de programme existants et les documenter en vue de partager les leçons apprises et les pratiques prometteuses. Il existe notamment un besoin de cerner et de documenter comment les programmes de réduction des méfaits adaptent leurs modèles de programme de manière à fournir un soutien et des soins continus dans le contexte des nouveaux régimes thérapeutiques plus courts et plus efficaces. Les discussions axées sur les Autochtones ont fait ressortir le besoin de se livrer à un exercice de schématisation pour documenter les modèles urbains et ruraux qui existent actuellement au pays, tant dans les réserves qu’en dehors de celles-ci, et de créer des liens entre les programmes afin de favoriser l’apprentissage et le soutien.
  • Bâtir un réseau national de personnes et d’organismes qui travaillent avec les immigrants et les nouveaux arrivants au Canada ou qui souhaitent élaborer des modèles destinés à cette population prioritaire. Les immigrants et les nouveaux arrivants au Canada ont beaucoup moins de services que les autres populations, et un réseau national pourrait favoriser la mise en place de programmes pour elles.
  • Élaborer des recommandations de pratiques exemplaires pour aider à renforcer les capacités locales chez les fournisseurs qui travaillent dans des milieux de soins primaires ou de services sociaux à faibles ressources.
  • Élaborer des recommandations de pratiques exemplaires et des occasions de formation axées sur la manière d’élaborer des modèles efficaces axés sur l’entraide et d’autres modèles par les personnes les plus touchées.
  • Élaborer des recommandations de pratiques exemplaires sur la manière de s’allier avec des organismes existants dirigés par et pour les personnes les plus touchées (peuples autochtones, personnes qui s’injectent des drogues, etc.).

Investir dans l’éducation et le renforcement des capacités pour les fournisseurs de services

Il existe un besoin urgent de renforcer les capacités en ce qui concerne l’hépatite C. Cela comprend l’élaboration et l’enseignement de modules de formation et d’autres stratégies de formation visant à renforcer les capacités dans les milieux de soins primaires et de services sociaux. Il est particulièrement essentiel de mettre au point des outils et des ressources pour les cliniciens et les utilisateurs de services afin de les sensibiliser et d’augmenter leurs connaissances sur le dépistage de l’hépatite C. En plus d’outils d’apprentissage  directement liés à l’hépatite C, il existe aussi un besoin d’augmenter la formation offerte aux fournisseurs de soins de santé et de renforcer leur capacité à travailler avec des populations diverses et d’adopter, en matière de soins, une approche anti-oppressive, qui tient compte des traumatismes, qui réduit les méfaits et qui est culturellement sécuritaire.

Rehausser la littératie en santé et sur l’hépatite C chez les fournisseurs de services de divers secteurs et dans la population canadienne

Il existe un besoin de mettre l’accent sur la littératie en santé et sur l’hépatite C chez les fournisseurs de services spécifiques dans des domaines autres que la santé et dans l’ensemble de la population canadienne. Il y a encore beaucoup de fausses informations qui circulent sur l’hépatite C et autres infections transmissibles sexuellement et par le sang et sur la prévention et les options de traitement. L’un des avantages qu’offrent les nouveaux traitements contre l’hépatite C est qu’ils peuvent encourager les gens à se faire tester. Cependant, beaucoup de personnes continuent de croire que l’interféron – qui comporte de nombreux effets secondaires – demeure le principal traitement contre l’hépatite C, ce qui peut en dissuader beaucoup de subir un test de dépistage et d'envisager un traitement.

Rehausser la littératie sur l’équité en matière de santé chez les décideurs, les fournisseurs de services et dans la population canadienne

Il existe un besoin d’élaborer une compréhension plus claire et plus cohérente du langage et de la fonction de l’équité en matière de santé ainsi que les déterminants sociaux de la santé et de l’hépatite C. Plus spécifiquement, il existe un besoin :

  • D’établir une compréhension claire des concepts et de la dynamique de l’équité en matière de santé et des déterminants sociaux de la santé.
  • D’élaborer une compréhension claire des déterminants sociaux de la santé et de l’hépatite C et d’effectuer une analyse cohérente de la manière dont l’épidémie d’hépatite C est reliée aux questions touchant l’équité en matière de santé.
  • De mettre au point des outils pour intégrer l’équité en matière de santé à la pratique et d’élaborer des mécanismes pour partager des études de cas et des pratiques exemplaires.

Rehausser le renforcement des systèmes communautaires et des capacités chez les populations les plus touchées, les fournisseurs de services et les décideurs

Il existe un besoin d’élaborer une compréhension claire du cadre de renforcement des systèmes communautaires, et de renforcer les capacités en vue de participer à des initiatives de renforcement des systèmes communautaires. Plus précisément, il existe un besoin :

  • D’établir une compréhension claire du concept et de la dynamique du renforcement des systèmes communautaires.
  • D’élaborer des outils pour la schématisation et les analyses des systèmes de santé locaux et régionaux.
  • D’élaborer des outils et des pratiques exemplaires pour la défense des intérêts, l’établissement de relations inter-mouvements et la mobilisation d’intervenants de tous les secteurs.
  • D’élaborer des mécanismes pour partager des études de cas d’initiatives fructueuses de renforcement des systèmes communautaires, y compris les leçons tirées du mouvement du VIH.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.