Comprendre la cirrhose du foie : premières étapes après un nouveau diagnostic

Quels sont les symptômes de la cirrhose?

Le sang provenant de l’estomac et des intestins traverse le foie, où il est filtré et traité avant de se diriger vers d’autres parties du corps. Lorsque des tissus cicatriciels commencent à remplacer les tissus sains du foie, le sang a plus de difficulté à couler librement à travers l’organe, et le foie a plus de difficulté à fonctionner normalement. La cirrhose est une maladie silencieuse, et les personnes atteintes n’éprouvent parfois aucun symptôme avant que le foie ait subi de nombreux dommages. Les dommages peuvent se produire même si une personne a peu ou pas de symptômes.

Les symptômes de la cirrhose hépatique de phase précoce (parfois appelée cirrhose compensée) incluent les suivants :

  • fatigue et perte d’énergie
  • perte d’appétit et de poids inexpliquée
  • nausée
  • douleur abdominale
  • apparition sur la peau de points de la taille d’une tête d’épingle à partir desquels de minuscules vaisseaux sanguins se propagent pour former un cercle (angiomes stellaires)
  • rougeur de la paume des mains (érythème palmaire)

Chez certaines personnes, la cirrhose progresse au fil du temps, et le foie perd graduellement sa capacité de fonctionner normalement. La vitesse de ce changement varie d’une personne à l’autre et dépend de plusieurs facteurs, y compris l’état de santé général de la personne, son sexe, la cause de la cirrhose, la phase de la maladie au moment du diagnostic, le régime alimentaire de la personne et sa consommation d’alcool.

Chez un faible nombre de personnes atteintes de cirrhose, le foie subit tellement de dommages qu’il n’arrive plus à fonctionner correctement. (On appelle ce genre de dommages graves la cirrhose décompensée.)

Les symptômes de la cirrhose plus grave incluent les suivants :

  • perte de poids continue
  • fatigue extrême
  • jaunissement de la peau (jaunisse) ou des yeux qui ne disparaît pas
  • démangeaisons de la peau
  • urine foncée de la couleur du thé
  • difficulté à s’endormir et/ou à rester endormi; le rythme du sommeil est inversé chez certaines personnes : elles sont éveillées la nuit et dorment pendant la journée
  • infections bactériennes fréquentes dans du liquide pouvant s’accumuler dans le ventre (péritonite bactérienne spontanée)
  • gencives qui saignent ou qui présentent facilement des ecchymoses
  • enflure ou rupture de veines (varices) dans l’œsophage (tuyau alimentaire) et l’estomac. (Certains symptômes incluent des selles noires ou sanguinolentes et des vomissements foncés ressemblant au marc de café. Si vous remarquez l’un de ces symptômes, vous avez besoin d’un secours médical immédiat. Les varices hémorragiques constituent un problème médical très grave et potentiellement mortel.)
  • enflure douloureuse des jambes (œdème) et de l’abdomen (ascite) attribuable à un déséquilibre de liquides
  • essoufflement (symptôme peu courant)
  • confusion, oubli, changements de personnalité, modification
  • des habitudes du sommeil ou d’autres changements se rapportant à la fonction mentale (encéphalopathie hépatique)

Si vous avez la cirrhose et éprouvez n’importe lequel de ces symptômes, vous devriez le mentionner le plus tôt possible à votre professionnel de la santé, car cela pourrait signaler l’aggravation de votre cirrhose.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.