Connectons nos programmes

Un site d’inhalation supervisée chez ARCHES 


Lethbridge, AB
2019

L’organisme ARCHES (AIDS Outreach Community Harm Reduction Education Support) a ouvert le premier site d’inhalation supervisée réglementé (avec installations pour fumer de façon plus sécuritaire) en Amérique du Nord à Lethbridge, en Alberta. Les installations d’inhalation plus sécuritaire (IIPS) font partie d’un site de consommation supervisée (SCS) plus grand qui offre toutes les options de consommation (p. ex., injection, sniffing et ingestion).

Fondé en 1986, ARCHES est un organisme de réduction des méfaits qui fournit des services aux personnes vivant avec le VIH, l’hépatite C et d’autres affections médicales chroniques, tels que le soutien dans la communauté, la prévention, les soins infirmiers, le travail de proximité et la distribution de matériel de réduction des méfaits. ARCHES est bien positionné pour fournir des services de SCS à Lethbridge. ARCHES a monté un dossier en faveur de l’établissement d’IIPS à Lethbridge qui incluait les facteurs suivants, entre autres :

  • la capacité d’offrir la supervision médicale de la consommation de substances, quelle que soit la méthode de consommation, pour aider à prévenir les surdoses
  • la capacité de fournir du matériel pour aider les fumeurs de drogues à consommer de façon plus sécuritaire
  • la capacité de réduire le risque d’infections transmissibles par le sang
  • la capacité de mettre les personnes qui fument des drogues en contact avec un large éventail de services, y compris les interventions de réduction des méfaits et l’information et l’éducation en matière de santé
  • l’importance d’assurer l’accès équitable aux services de santé, sans égard à la façon dont une substance est consommée
  • le fait que les personnes qui fument des drogues sont disposées à fumer à l’intérieur si elles en ont l’option

Description du programme

ARCHES a reçu une exemption de Santé Canada afin d’offrir des services d’inhalation supervisée dans le cadre d’autres services de consommation supervisée. L’organisme a dû adopter un certain nombre de politiques et de procédures se rapportant à l’offre de services d’inhalation supervisée, dont les suivantes : politiques et procédures se rapportant aux interventions en cas de surdose par inhalation, à l’évacuation d’urgence et à la santé et la sécurité au travail.

ARCHES a travaillé avec un ingénieur et une compagnie de chauffage, de réfrigération et de ventilation pour concevoir les installations d’inhalation plus sécuritaire. Une caractéristique importante des IIPS réside dans le système de ventilation de grande qualité, lequel est muni d’un interrupteur permettant l’évacuation d’urgence de la fumée et la ventilation rapide des salles si le personnel doit y entrer. La conformité avec toute législation applicable sur le tabagisme est également exigée.

On fait la promotion des services d’inhalation plus sécuritaire par le biais de consultations communautaires, de programmes de proximité et des relations avec les clients ayant déjà obtenu d’autres services chez ARCHES. Les clients eux-mêmes en font aussi la promotion par le bouche-à-oreille.

Lorsque les clients arrivent au SCS, on leur demande quelle drogue ils ont l’intention de consommer et de quelle manière. Le personnel donne ensuite des instructions aux clients en fonction de leurs besoins particuliers en matière de réduction des méfaits. Il y a des installations séparées pour les personnes qui s’injectent et les personnes qui fument, ainsi que des installations distinctes pour la consommation de substances différentes. Les clients peuvent utiliser les installations avec d’autres personnes qui prennent les mêmes substances, car la consommation de drogues est souvent une activité sociale. En raison de la grande demande, les services du SCS sont offerts 24 heures sur 24 et sept jours sur sept depuis mai 2018.

ARCHES a consulté ses clients existants au sujet du développement des IIPS. Les clients ont exprimé les préférences suivantes :

  • salles de consommation différentes pour fumer des substances différentes (pour éviter la contamination croisée)
  • possibilité d’inhaler avec d’autres personnes
  • lieu pour fumer sous l’observation du personnel

Résultats

Le SCS a ouvert ses portes le 28 février 2018, et 654 clients l’ont fréquenté au cours des quatre premiers mois. Les clients en question avaient les caractéristiques suivantes :

  • 38 % étaient âgés de 20 à 29 ans
  • 35 % étaient âgés de 30 à 39 ans
  • 58 % étaient de sexe masculin
  • 61 % s’identifiaient comme des Autochtones

La consommation par inhalation a compté pour 41 % des visites durant le premier mois du fonctionnement (mars 2018). Le nombre de visites aux IIPS a augmenté chaque mois entre mars 2018 et juin 2018 (967 en mars, 1 653 en avril, 2 184 en mai et 3 576 en juin). Soixante pour cent du nombre total de clients qui ont fréquenté le SCS en mars 2018 ont utilisé les IIPS au moins une fois durant ce mois-là; cette proportion est restée constante entre avril et juin 2018 (71 % et 70 %, respectivement).

Les substances consommées dans les IIPS incluaient la méthamphétamine (85 % des substances documentées), des opiacés (5 %) et le crack (4 %). Onze surdoses par inhalation sont survenues durant les quatre premiers mois de fonctionnement des IIPS (sept en lien avec des opioïdes et quatre en lien avec la méthamphétamine). Les surdoses liées aux drogues fumées ont compté pour 4 % de toutes les surdoses survenues au SCS.

Si les clients souhaitent remplacer l’inhalation de substances par l’injection, ils peuvent consulter un membre du personnel pour discuter des risques potentiels. ARCHES a aidé des clients à remplacer l’injection d’opioïdes par l’inhalation en fournissant de l’information et du matériel aux personnes s’intéressant à cette option.

Qu’est-ce que cela signifie pour les fournisseurs de services?

Le SCS d’ARCHES démontre comment on peut offrir des services d’inhalation plus sécuritaire dans un SCS qui offre une variété d’options en matière de consommation de drogues. Entre autres, ARCHES a reconnu l’occasion d’aider des clients à faire la transition entre des méthodes de consommation plus risquées (p. ex., l’injection) et des pratiques d’inhalation comportant un moindre risque de surdose et de transmission du VIH et de l’hépatite C.

ARCHES offre un modèle unique de services d’inhalation supervisée que d’autres SCS canadiens pourraient souhaiter adopter en obtenant une exemption auprès de Santé Canada. L’organisme donne aussi l’exemple des procédures détaillées et des installations de grande qualité nécessaires pour offrir des services d’inhalation plus sécuritaire dans le contexte d’un SCS plus grand.

Ressources connexes

Mettre le dépistage des ITSS à la disposition des consommateurs de drogues – élément de programme

Service de consommation supervisée keepSIX – étude de cas

Référence

Borque S, Pijl EM, Mason E et al. Supervised inhalation is an important part of supervised consumption services. Canadian Journal of Public Health. 2019;110:2010-215.