Un guide pratique des thérapies complémentaires

Les jus frais

Les jus fraîchement concoctés de fruits ou de légumes pressés constituent un aliment liquide dépourvu essentiellement de fibres que l’organisme peut facilement assimiler et absorber. Ils facilitent la consommation des vitamines et autres éléments nutritifs contenus dans les fruits et les légumes frais, notamment chez les gens qui ont peu d’appétit. On a souvent recours à des jus frais lorsque l’état de santé d’une personne séropositive est compromis en raison d’une mauvaise digestion, d’un problème de malabsorption ou de mastication.

Les partisans des jus frais croient que la plupart des fruits contribuent à nettoyer le système. Leur forte teneur en eau aurait pour effet de purger les reins et le foie. Les adaptes ont recours aux jus frais pour débarrasser les reins, le foie et l’appareil digestif de leurs toxines. Pour les personnes séropositives qui doivent composer avec les effets secondaires des médicaments, les jus frais peuvent contribuer à éliminer les sous-produits toxiques des médicaments.

Nombre d’enzymes sont naturellement présentes dans les fruits et les légumes. Les partisans des jus frais croient que ces enzymes sont détruites lorsque les aliments sont transformés ou cuits. L’organisme fabrique des enzymes qui digèrent les aliments et les incorpore aux cellules de notre corps. Les jus frais nous procurent une source d’enzymes extraites des fruits et des légumes, qui pourrait faciliter la digestion.

Plus un produit est frais, plus il vous fournira d’enzymes. Choisissez donc des fruits de la saison. Pour éviter d’ingérer des pesticides, pelez la peau du fruit ou du légume et ne consommez pas la pulpe. Étant donné que les jus frais représentent la forme concentrée du fruit d’origine, il faut donc les consommer avec modération, car les jus de fruits contiennent beaucoup de sucre.

Les jus frais exerceraient tous des effets différents sur l’organisme. Ainsi, les prunes et les abricots sont utilisés comme laxatifs, alors que les bananes sont recommandées pour soulager la diarrhée. Vous pouvez mélanger les jus pour en combiner les avantages. Il est important pour les personnes séropositives de savoir que le jus de pamplemousse peut influer sur le taux des inhibiteurs de la protéase présents dans le sang, ce qui risque potentiellement d’aggraver les effets secondaires de ces inhibiteurs ou de réduire l’efficacité des autres médicaments. Toute personne prenant un inhibiteur de la protéase devrait consommer du jus de pamplemousse avec prudence, voire s’en abstenir complètement. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien pour savoir si le jus de pamplemousse est susceptible d’interagir avec les autres médicaments que vous prenez.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.