Un guide pratique des thérapies complémentaires

La médecine traditionnelle chinoise et le VIH

Équilibrer le yin et le yang

L’objectif de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) est de rétablir l’équilibre du yin (fonction vitale) et du yang (essence vitale). On décrit souvent le yang comme un engrenage et le yin comme la graisse qui permet à l’engrenage de fonctionner sans heurts. Un peu trop de yang entraîne une consommation excessive de yin et la formation de chaleur, un peu comme un engrenage qui fonctionne en accéléré brûle la graisse et se réchauffe. L’équilibre du yin et du yang stabilise l’énergie de la personne, appelée qi en MTC. Le but de la MTC est le fu-zheng, qui consiste à soutenir le vrai ou le bon qi pour empêcher le qi morbide ou maladif de progresser.

L’acupuncture

L’acupuncture fait partie de la MTC et est couramment utilisée par les personnes vivant avec le VIH. Pour en apprendre davantage au sujet de l’acupuncture et du VIH, consultez le lien ci-contre.

La nutrition et la phytothérapie (traitement par les plantes ou herbes médicinales)

La MTC repose beaucoup sur la nutrition. Une bonne alimentation va de pair avec la santé et la vitalité et favorise ainsi le bon qi. Les herbes médicinales peuvent être utilisées pour renforcer le bon qi dans certaines régions du corps, ce qui contribue à l’équilibre de l’ensemble.

La MTC a recours à de nombreuses herbes médicinales, dont certaines sont vendues dans les magasins d’aliments naturels, ce qui met ces remèdes à la portée de nombreuses personnes qui n’ont pas accès à des spécialistes de la MTC ou qui ne souhaitent pas recourir à ce genre de services. Malheureusement, la qualité des remèdes proposés varie considérablement. Un praticien de la MTC ou un herboriste chinois devraient, toutefois, être en mesure de vous renseigner sur les produits les plus sécuritaires et les plus efficaces. Si vous optez pour ce genre de thérapie, un praticien de la MTC peut établir un plan de traitement qui répondra à vos besoins plus précisément que si vous optiez pour une seule herbe offerte en vente libre.

Le VIH perçu comme maladie dite de « chaleur cachée »

La MTC reconnaît qu’un organisme et son qi sont vulnérables aux agressions de sources internes et externes, particulièrement du vent, de la chaleur, du froid, de l’humidité et de la sécheresse. Beaucoup d’acupuncteurs expérimentés considèrent le VIH comme une maladie de « chaleur cachée ». À mesure que le VIH progresse, il y a génération de chaleur par la consommation du yin dans l’organisme. Les symptômes types d’une perte de yin sont les sueurs nocturnes et la diarrhée. Au fur et à mesure que le yin est consommé, une forme plus vigoureuse de chaleur ou de feu est générée dans l’organisme. Ce phénomène crée un milieu propice apte à soutenir une variété d’infections liées au VIH. Ainsi, l’une des principales stratégies thérapeutiques de la MTC dans le cas du VIH consiste à contrer cet environnement de chaleur.

Réglementation et formation des praticiens de la médecine traditionnelle chinoise au Canada

L’Association canadienne de médecine chinoise et d’acupuncture recommande aux personnes atteintes de maladies complexes comme le VIH de consulter un docteur en médecine chinoise dûment qualifié (DMTC) si elles veulent avoir recours à la MTC.

Les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise font l’objet d’une réglementation uniquement en Ontario et en Colombie-Britannique.

Les qualifications des praticiens de la MTC peuvent donc varier. Pour se qualifier en tant que docteur en MTC, le praticien doit être diplômé d’une université où l’on enseigne la MTC ou avoir terminé un programme de spécialisation de quatre ans en MTC après avoir reçu un diplôme universitaire de premier cycle. Une bonne expérience clinique est également exigée. Il est préférable de rechercher les services d’un praticien qui possède beaucoup d’expérience clinique en matière de VIH.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.