TraitementActualités
227

juin 2018 

La guérison du VHC et le long chemin vers le rétablissement

L’infection chronique au virus de l’hépatite C (HCV) donne lieu à des anomalies quant à la façon dont l’organisme traite le cholestérol et assure la régulation du taux de sucre sanguin (glycémie). Le VHC cause également de l’inflammation dans le foie.

Des chercheurs à l’Université du Maryland à Baltimore suivent des participants infectés par le VHC ou co-infectés par le VHC et le VIH depuis plusieurs années. Ce suivi commence avant le traitement par antiviraux à action directe (AAD) et continue pendant ce dernier et après la guérison subséquente de l’hépatite C. Pour de nombreux participants, les résultats des tests sanguins ne se normalisent pas immédiatement après la guérison mais mettent plusieurs années à le faire.

Détails de l’étude

La répartition des infections virales chez les participants à cette étude était la suivante :

  • VHC seul : 194 personnes
  • VHC et VIH : 75 personnes

Les participants avaient le profil moyen suivant au moment de leur admission à l’étude :

  • 57 ans
  • 67 % d’hommes, 37 % de femmes
  • la plupart (93 %) n’avaient pas subi de cicatrisation grave du foie (cirrhose)

Les participants ont été suivis pendant une période allant jusqu’à quatre ans après avoir été guéris.

Nous soulignons ensuite les tendances observées au fil du temps dans les résultats de certains tests sanguins, notamment les tests de mesure des taux de lipides.

Résultats

LDL-C (« mauvais » cholestérol)

Les taux de LDL-C dans le sang étaient faibles avant le traitement. L’amorce du traitement par AAD a été associée à une augmentation significative des taux de LDL-C. Toutefois, un an après la guérison, les taux de LDL-C ont commencé à diminuer. À la quatrième année suivant la guérison, les taux de LDL-C avaient baissé considérablement et approchaient dans certains cas des taux faibles observés avant le traitement. Aucun changement significatif ne s’est produit dans les taux du « bon » cholestérol (HDL-C) au cours de l’étude.

Triglycérides

Avant le traitement par AAD, les taux de triglycérides dans le sang étaient significativement élevés. Après l’amorce du traitement par AAD, les taux de triglycérides ont baissé de façon modeste. Cependant, quatre ans après la guérison, les taux de ce lipide étaient relativement faibles.

Enzymes du foie

Les taux des enzymes hépatiques AST (aspartate aminotransférase) et ALT (alanine transaminase) sont habituellement élevés chez les personnes touchées par l’infection chronique au VHC. Cette augmentation se produit à cause de l’inflammation hépatique persistante et des lésions subies par le foie. Cependant, après l’amorce du traitement par AAD, les taux de ces enzymes dans le sang ont baissé significativement et sont restés relativement faibles. Ce changement indique que le foie des participants est en train de se remettre de l’infection.

Glycémie moyenne

Le globule rouge moyen vit pendant environ quatre mois. Durant cette période, le sucre se lie à une protéine se trouvant dans le globule rouge et, lorsqu’il est mesuré, il peut révéler la glycémie moyenne depuis quatre mois. Pour se faire une idée de la glycémie moyenne depuis quatre mois, on effectue un test sanguin qui mesure le taux de sucre lié à une protéine appelée hémoglobine A1c (HbA1c). Dans la présente étude, les AAD n’ont pas eu d’effet apparent sur l’HbA1c.

Appréciation globale

Lorsqu’on les considère ensemble, les résultats de cette étude menée à Baltimore indiquent que les changements dans les taux de lipides et d’enzymes hépatiques peuvent se produire dès l’introduction du traitement par AAD. Au fil du temps, ces mesures montrent une tendance vers l’amélioration et, dans de nombreux cas, vers la normalisation. Notons que des tendances semblables ont également été observées dans les résultats des tests sanguins des personnes co-infectées par le VHC et le VIH.

—Sean R. Hosein

RÉFÉRENCE :

Emmanuel B, Stafford KA, Magder LS, et al. Sustained virologic response leading to improved long-term metabolic and inflammatory outcomes. International Liver Congress, 11-15 April 2018, Paris, France. Poster FRI-390.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.