Ce que vous devez savoir sur l’hépatite B

L’hépatite B est une infection causée par un virus qui peut se transmettre par le sexe, le partage de matériel servant à la consommation de drogues et les contacts domestiques avec une personne atteinte d’hépatite B. Le virus infecte le foie. La plupart des personnes se remettent de l’infection sans traitement, alors que d’autres passent au stade permanent (chronique) de l’infection. Le traitement peut aider à soulager les symptômes et à contrôler l’infection chronique. Il existe de nombreuses façons de réduire le risque de contracter ou de transmettre l’hépatite B, y compris la vaccination.

À propos de nos mots – CATIE s’engage à utiliser un langage qui est pertinent pour tout le monde. Les gens emploient des termes différents pour décrire leur corps. Ce texte utilise des termes médicaux comme pénis et vagin pour décrire les organes génitaux. D’autres personnes préfèrent d’autres termes, tels que parties intimes, queue ou trou frontal. CATIE reconnaît et accepte que les gens utilisent les mots avec lesquels ils sont le plus à l’aise.

Qu’est-ce que l’hépatite B?

L’hépatite B est une infection du foie causée par le virus de l’hépatite B. Une personne atteinte d’hépatite B peut la transmettre à une personne par les relations sexuelles, le partage de matériel servant à la consommation de drogues ou les contacts domestiques.

Comme de nombreuses personnes atteintes d’hépatite B n’éprouvent aucun symptôme, elles ne savent pas qu’elles sont infectées. Lorsque des symptômes se produisent, ils peuvent mettre jusqu’à 2 ou 3 mois à se manifester. Les symptômes courants incluent les suivants :

  • fatigue
  • perte de l’appétit, nausées et/ou vomissements
  • inconfort ou douleurs articulaires et/ou abdominaux
  • jaunissement de la peau et des yeux (jaunisse)
  • éruption cutanée
  • urine foncée

La plupart des adultes se remettent d’une infection aiguë à l’hépatite B sans traitement. Si le virus est présent dans le sang depuis plus de 6 mois, on considère qu’il s’agit d’une infection permanente ou chronique à l’hépatite B. L’infection devient chronique chez environ 15 à 40 % des personnes touchées. Si l’hépatite B chronique n’est pas traitée, elle peut causer de graves dommages au foie et augmenter le risque de cancer du foie.

Est-ce que je peux contracter l’hépatite B?

Au Canada, l’hépatite se transmet le plus couramment lors des relations sexuelles sans condom; cela inclut les relations vaginales et anales. Toute personne sexuellement active peut contracter l’hépatite B de cette manière, y compris les victimes de violence sexuelle.

L’hépatite B peut aussi se transmettre :

  • par le partage de matériel servant à la consommation de drogues
  • par le partage de jouets sexuels ou lorsqu’une personne en masturbe une autre ou lui passe un doigt

Puisque le virus peut survivre à l’extérieur du corps pendant plusieurs jours, l’hépatite B peut également se transmettre :

  • entre les personnes partageant le même domicile si elles partagent brosses à dents, rasoirs ou limes à ongles
  • par les instruments insuffisamment stérilisés servant au tatouage, au perçage corporel, à l’acupuncture ou à l’électrolyse
  • parmi les professionnels de la santé qui manipulent incorrectement du matériel médical ou dentaire

L’hépatite B et le VIH

Pour les personnes vivant avec le VIH, l’infection chronique à l’hépatite B non traitée peut entraîner de graves problèmes de foie. Parlez à votre médecin pour vous assurer de recevoir des traitements contre le VIH et l’hépatite B.

Comme le VIH et l’hépatite B ont des voies de transmission en commun, une personne atteinte d’hépatite B est plus à risque de contracter le VIH. La co-infection au VIH et à l’hépatite B n’a pas d’impact sur la progression du VIH ou son traitement.

Que puis-je faire?

Prévenir l’infection

La façon la plus efficace de prévenir l’hépatite B consiste à se faire vacciner, surtout si vous avez le VIH.

Pour réduire le risque de contracter ou de transmettre l’hépatite B lors des relations sexuelles :

  • utilisez un condom pour les relations sexuelles vaginales et anales
  • mettez un condom sur les jouets sexuels, et utilisez un condom ou une digue dentaire pour les relations sexuelles orales

On peut réduire le risque de transmettre l’hépatite B d’autres façons en prenant les mesures suivantes :

  • éviter de partager du matériel de consommation de drogues, y compris seringues, aiguilles, réchauds, filtres, eau, pipes et pailles
  • éviter de partager les articles d’hygiène personnelle qui ont été en contact avec des liquides corporels ou du sang, tels que les brosses à dents, la soie dentaire, les rasoirs, les coupe-ongles, les glucomètres, les aiguilles, les pansements et les produits d’hygiène féminine

Se faire tester

La seule façon de savoir avec certitude si vous avez l’hépatite B ou pas consiste à vous faire tester. Un médecin ou une infirmière peut faire le test pour vous. Un simple test sanguin permet de déterminer si vous avez l’hépatite B en ce moment, si vous l’avez eue dans le passé ou si vous avez déjà été vacciné. 

Lorsque vous vous faites tester pour l’hépatite B, c’est une bonne idée de vous faire tester aussi pour d’autres infections transmissibles sexuellement (ITS), comme le VIH. Parlez à votre professionnel de la santé pour savoir à quelle fréquence vous devriez passer des tests de dépistage de l’hépatite B et d’autres ITS.

Si vous recevez un diagnostic d’hépatite B, un intervenant de la santé publique vous parlera de la nécessité d’aviser vos partenaires sexuels, ainsi que toute autre personne qui aurait pu être exposée à votre sang ou à vos liquides corporels (personnes partageant votre domicile ou professionnels de la santé qui vous ont soigné), et de les encourager à se faire tester pour l’hépatite B. Votre identité ne sera pas révélée.

Se faire traiter

D’ordinaire, on n’a pas recours à des médicaments pour traiter l’infection aiguë à l’hépatite B. Lorsque l’infection aiguë se sera résorbée, vous serez immunisé contre l’hépatite B et ne pourrez pas contracter l’infection de nouveau.

On traite l’infection chronique à l’hépatite B avec des médicaments antiviraux. Ces médicaments aident à faire entrer la maladie en rémission et réduisent énormément le risque de cancer du foie.

Le vaccin contre l’hépatite B vous donne l’immunité contre cette infection, ce qui veut dire que vous serez protégé contre l’hépatite B à l’avenir.

Si vous avez l’hépatite B chronique, il y a plein de choses que vous pouvez faire pour prendre soin de votre foie. Visitez www.catie.ca pour en savoir plus.

Crédits

Ce feuillet d’information a été créé en partenariat avec le Sex Information and Education Council of Canada (SIECCAN).

Ressource

L'hépatite B Feuillet d'information de CATIE