Vision positive

printemps/été 2004 

Lettre de la rédactrice

par RonniLyn Pustil

DANS L’ARTICLE « JE VAIS SURVIVRE », Ron Rosenes essaie de comprendre pourquoi il est toujours de ce monde, 20 ans après son diagnostic du VIH : « C’est probablement une question de génétique et de chance, mais parfois je me dis que c’est simplement une affaire de détermination ».

Bon nombre de personnes qui peuvent se payer et tolérer les médicaments contre le VIH attribuent leur longévité à la multithérapie antirétrovirale. Cependant, bien que les médicaments vous aident à demeurer en vie, comme Ron Rosenes et quatre autres survivants de longue date le mentionnent dans ce numéro, la survie comporte plusieurs autres ingrédients, dont bien manger, prendre soin de soi, faire ses devoirs, obtenir du soutien, guérir son cœur, penser à son esprit et composer avec ses dépendances. Sans oublier un brin d’amour!

Quels ingrédients versez-vous dans votre vie fabuleuse et précieuse? Vous devriez peut-être y songer. Vision positive cherche à alimenter la réflexion. Dans ce numéro, Lark Lands fait sa liste d’épicerie qui contient 15 groupes alimentaires pour donner un coup de fouet rapide et facile à votre nutrition (deux recettes en prime!). L’article d’Albert McLoed sur la roue de médecine VIH/sida jette un regard holistique unique sur la vie avec le VIH. Dans l’article « La qualité de vie retrouvée », Peter Williams présente un éventail d’options qui peuvent vous aider à améliorer votre santé et votre qualité de vie.

Il vaudrait peut-être mieux ne pas conserver certains ingrédients dans votre garde-manger (ni dans votre chambre à coucher) comme la cigarette et la syphilis, car vous pourriez vous passer des problèmes qu’elles entraînent. Et il y a les effets secondaires qui rendent la vie avec le VIH encore plus difficile. Dans pause jasette, cinq personnes atteintes du VIH racontent leur bataille contre les effets secondaires tels que la fatigue, l’anémie, la nausée, la diarrhée et l’émaciation du visage et donnent des conseils pour y faire face.

Dans la page ci-contre, vous pourrez lire nos toutes premières lettres à la rédaction. Nous sommes très heureux de constater que Vision positive s’est rendue jusqu’à vous et qu’elle vous a touché d’une manière ou d’une autre. Nous espérons qu’un plus grand nombre d’entre vous nous donneront bientôt de leurs nouvelles.

RonniLyn

PS. Bon printemps!