Vision positive

printemps/été 2002 

Revue de site Web : DAAIR

Direct Access Alternative Information Resources

par Kevin O’Leary

(site anglais seulement)

NOUS AIMONS BIEN DAAIR, le club d’achats sans but lucratif destiné aux médecins et aux PVVIH/sida qui cherchent à inclure des thérapies complémentaires et alternatives dans un programme de traitement contre le VIH. Fondé par Fred Bingham, activiste et survivant à long terme, DAAIR « favorise la guérison par le biais de l’autonomisation afin de faciliter la prise en charge du VIH/sida… à travers l’usage de nutriments scientifiquement vérifiés, d’autres thérapies naturelles et de pratiques spirituelles ». Au cours de ses 10 années d’existence, ce service new-yorkais a amassé des connaissances encyclopédiques — et un catalogue bon marché (signalons que les prix sont indiqués en dollars US) — sur les tendances les plus chaudes en matière de phytothérapie. Appelez-le sans frais — oui, même à partir du Canada — au 1.888.951.LIFE (5433) pour obtenir des informations de dernière heure sur les façons de se procurer des thérapies non approuvées de manière abordable et sécuritaire.

L’un des inconvénients du site réside dans le fait que la majorité de l’information a été affichée en l’an 2000 et plusieurs éléments ne sont pas datés (les éléments non datés peuvent constituer des pièges dangereux pour les chercheurs d’information). Il faudra donc que vous consultiez les responsables du site si vous souhaitez suivre un des protocoles admirablement complets qu’ils proposent — que prend et à quel prix? — à titre de modèle pour vos propres stratégies thérapeutiques contre le VIH/sida, ainsi que la lipodystrophie, la neuropathie, la sinusite chronique et l’hépatite. Ces protocoles sont un excellent point de départ, mais vous devrez faire des efforts supplémentaires pour rester au fait des informations. Il n’empêche que vous trouverez beaucoup de renseignements de base.

En fouillant dans le catalogue de DAAIR, vous trouverez que la SB Normal Stool Formula, un produit dérivé de la sève d’un arbre de la forêt amazonienne, introuvable dans la majorité des magasins d’aliments de santé canadiens, pourrait s’avérer utile comme traitement des diarrhées liquides. Et si un praticien vous vante les mérites d’un traitement particulier, le catalogue révélera si cette personne a des intérêts financiers dans le produit concerné.

Alors, si nous avons des plaintes à faire à propos du site Web, nous les faisons en sachant qu’il serait amélioré si ses créateurs avaient le temps et les ressources nécessaires pour le tenir à jour. Cela dit, DAAIR vaut bien le détour, mais n’oubliez pas d’appeler avant de prendre ce que vous lirez pour parole d’évangile.