Vision positive

hiver 2013 

Une soirée de paillette et d’éclat

Le 9 septembre 2012 marquait le 25e anniversaire du gala de financement Fashion Cares au bénéfice du sida. Brian Huskins était présent pour la grande finale.

Brian Huskins et Jeanne Beker« Jeanne Beker! Jeanne Beker! Je vous aime et je veux prendre une photo avec vous! » ai-je crié alors que je me faufilais à travers la foule comme un paparazzo. Cette photo ne capture qu’un moment du gala Fashion Cares de cette année, qui fut une soirée inoubliable.

J’ai participé à mon premier gala Fashion Cares il y a 15 ans, lorsque j’habitais encore à Calgary — le premier de mes pèlerinages annuels à Toronto. Au début, la mode, les divertissements et les soirées de danse se terminant aux petites heures ne manquaient pas de me laisser épuisé et stupéfait au point de toujours en vouloir plus l’année suivante. Jeanne Beker, l’animatrice chevronée de Fashion Television, était une inconditionnelle partisane de la lutte contre le VIH/sida. À une époque où les personnes mouraient tous les jours du sida et que la cause n’enthousiasmait pas grand monde, les célébrités comme Beker ont rendu la vie avec le VIH un peu plus acceptable et ont donné aux personnes vivant avec le VIH, comme moi-même, le sentiment d’être un peu plus tolérées par le monde.

J’habite maintenant à Toronto et j’ai été triste lorsqu’en 2007, cet événement s’est terminé en queue de poisson en raison d’une combinaison de facteurs, dont le changement de l’emplacement et la mauvaise température. Cette soirée-là, nous avons tous gelé sous la pluie froide qui tombait dans le quartier de la Distillerie de Toronto. Toutefois, en septembre dernier, le gala Fashion Cares est réapparu dans toute sa splendeur et a tenu ses promesses d’être une « soirée de paillette et d’éclat ».

Sur la liste des invités, la fine fleur de la mode, du divertissement et des affaires du Canada. Les accros de la mode et les dirigeants d’entreprise côtoyaient les travestis, les personnes vivant avec le VIH ainsi que leurs partenaires et alliés. Et la vedette de la soirée n’était nul autre que Sir Elton John lui-même. L’énergie a été au rendez-vous toute la soirée. Quelle occasion formidable de célébrer la vie, de maintenir l’intérêt du public et de conserver le VIH au centre des préoccupations des gens!

Ce 25e gala Fashion Cares étant le dernier, j’estime que c’est un triste tournant dans l’histoire du mouvement de la lutte contre le sida. Il est déjà assez difficile de garder le sida dans l’esprit des Canadiens et, sans ce genre d’événements, trouver des façons créatives de sensibiliser la population et d’amasser des fonds sera une tâche encore plus difficile pour nous tous.

Brian Huskins est un consultant en planification stratégique et en communications qui vit avec le VIH depuis 1990. Brian a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II, décernée aux Canadiens qui ont fait preuve d’un engagement exceptionnel dans le domaine du VIH/sida.