Vision positive

hiver 2012 

Nouvelles du front : Gai et en santé

Melissa Egan, de chez CATIE, fait le tour des organismes répondant aux besoins en matière de santé des hommes gais et bisexuels séropositifs (et séronégatifs).

Depuis de nombreuses années, les organismes de lutte contre le sida tentent de tout faire pour tout le monde, offrant des services allant de l’aide au traitement à des groupes sociaux en passant par des banques alimentaires. Et ils font un boulot fantastique. Néanmoins, ces exigences multiples mettent à l’épreuve la capacité des organismes, et on assiste maintenant à la création de nouveaux groupes offrant des services à des communautés particulières.

Les organismes offrant des services de santé aux hommes gais ont été les premiers à ouvrir leurs portes, et dans ce numéro, nous leur rendons visite. Nous ferons aussi le tour de quelques organismes offrant des programmes aux hommes gais et bisexuels séropositifs et séronégatifs.

ZONE gaie

En réaction à des taux croissants de VIH et de syphilis dans la région d’Ottawa, divers organismes communautaires ont formé une coalition en 2007 afin d’appuyer la mise sur pied de programmes créatifs de soutien répondant aux besoins des hommes gais en matière de santé et de bien-être. Et c’est ainsi que ZONE gaie est née.

Ce programme est le « petit dernier » en ce qui a trait à l’adoption d’une approche plus holistique à la santé des hommes gais — et il fait un boulot exceptionnel. Les jeudis soir, la ZONE gaie offre une gamme d’activités. Préparez-vous pour la fin de semaine en étirant vos muscles lors de séances de « yoga avec Loren », puis relaxez-vous en sirotant un café et en conversant avec le charmant intervenant du Comité du sida d’Ottawa. Remuez-vous les méninges en participant au tumultueux club de lecture ou participez à l’une des soirées jeunesse où de jeunes hommes discutent de tout, du flirt au dévoilement en passant par leurs marques préférées de lubrifiants.

Sur le site Web de la ZONE gaie, vous trouverez des liens vers des ressources sur la santé sexuelle, des services à la jeunesse et aux transsexuels, et un outil en ligne que vous pourrez utiliser pour aviser vos partenaires si vous avez été exposé à une infection transmissible sexuellement. Pas mal du tout pour un « petit dernier ».

www.gayzonegaie.ca

HEAT – HIV Education and Awareness Today

Toujours très actif après plus de dix ans, le programme HEAT de AIDS Calgary offre des interventions dynamiques, des activités éducatives interactives et des renseignements sur les condoms, les lu­br­ifiants et la santé sexuelle. Très présent dans les bars et les saunas de la ville, le ­programme a aussi étendu ses activités au Alberta Rockies Gay Rodeo, aux festivités entourant le défilé de la Fierté de ­Calgary et au Fairy Tales Film Festival.

L’intervenant du programme HEAT est régulièrement présent dans les saunas du Goliath’s. Là, il se joint à l’équipe de Safeworks Harm Reduction pour offrir des renseignements sur le VIH et les ITS et sur les pratiques sexuelles sécuritaires, mais aussi pour orienter les personnes intéressées vers des sources de soutien, des ­services de dépistage confidentiel et de vaccination et d’autres services de santé.

Avec une liste d’amis sur Facebook contenant plus de 200 noms et des rappels amicaux indiquant à tous quand et où le rencontrer, l’intervenant du programme HEAT utilise tous les moyens à sa disposition pour garder la communauté en santé, bien informée et en contact.

www.aidscalgary.org

www.aidscalgary.org/supportservices/outreachprograms/heat.cfm

GUYZ – Gay Urban Youth Zone

L’organisme GUYZ de St. John’s, Terre-Neuve, offre des services de santé intégrés aux hommes gais et bisexuels de 19 à 29 ans.

Mis sur pied par le Comité SIDA de Terre-Neuve et du Labrador, GUYZ vise à bâtir une conscience communautaire chez les jeunes hommes gais et bisexuels de la ville tout en leur donnant la capacité de prendre en charge de façon active leurs propres enjeux sur le plan de la santé. On parle beaucoup de la prévention du VIH et de l’hépatite C, mais le ­projet vise aussi à augmenter la prise de conscience de la prévalence des deux virus et à fournir des renseignements sur la vie avec le VIH et l’hépatite C.

Les gars de GUYZ sont intelligents : ils savent qu’il leur faut présenter ces renseignements importants en parallèle avec les autres choses que les jeunes hommes gais doivent savoir au sujet du sexe, de la sexualité et du maintien de la santé. Une visite de leur site Web permet de trouver des liens vers des pages sur la masturbation, sur l’histoire des queers et sur PFLAG, et des conseils sur la façon de s’assurer qu’un studio de perçage corporel ou de tatouage a adopté une procédure sécuritaire.

www.acnl.net/guyz

Programme de prévention poz – Toronto People With AIDS Foundation

« Pour nous, par nous » — c’est en ces mots que les hommes gais et bisexuels séropositifs de Toronto décrivent ce programme holistique de santé sexuelle. Les hommes séropositifs puisent inspiration et force dans leurs liens avec d’autres hommes séropositifs.

Le programme de prévention poz offre des activités de sensibilisation dans des saunas de la ville, où des travailleurs du programme parlent ouvertement de leur séropositivité. Parler du VIH dans un environnement fortement chargé sur le plan sexuel peut amener des conversations intenses; c’est pourquoi le programme s’est associé à TowelTalk, un programme de counseling mené dans des saunas de la région et offert par le AIDS Committee of Toronto.

Les travailleurs du programme de prévention poz établissent aussi des contacts avec des hommes séro­positifs (et séronégatifs) sur bare­backRT.com, un site destiné aux hommes cherchant des rapports sexuels non protégés. Les intervenants offrent de l’information et un espace où il est possible de discuter de santé sexuelle sur un site où il peut être difficile de le faire.

Enfin, le souper-causerie mensuel du programme attire une clientèle jeune, sociable et séropositive. C’est là que les gens de Toronto, qui cherchent autre chose que les groupes de discussion mieux établis, peuvent aller.

www.pwatoronto.org

http://www.pwatoronto.org/english/poz-prevention.php

HiM – Health Initiative for Men

Health Initiative for Men (HiM) de Vancouver est à l’avant-garde pour ce qui est de suivre une approche holistique et axée sur les points forts quant à la santé des hommes gais au Canada. HiM dirige une clinique communautaire animée où les hommes peuvent subir des tests de dépistage d’ITS, se joindre à un groupe de conditionnement physique, obtenir du counseling, etc.

L’organisme offre un service qui lui est unique, soit un programme de consultation stratégique personnelle. ­Pendant six séances, un conseiller rencontre indivi­duellement les clients pour les aider à réduire leur stress et élaborer des stratégies visant à atteindre leurs objectifs.

Cet organisme florissant est né sous la forme d’un ­programme offert par AIDS Vancouver et est ensuite devenu un centre de santé urbain en perpétuelle activité. HiM s’est imposé comme chef de file dans le domaine grâce à sa capacité à reconnaître que les hommes gais — séropositifs et séronégatifs — sont confrontés à des enjeux uniques sur le plan de la santé, mais aussi grâce à sa capacité à répondre aux besoins de façon exhaustive et humaine.

Cette agence active a également fait de la recherche une priorité et a établi des partenariats avec des organismes de recherche provinciaux et nationaux.

Visitez le site Web de HiM pour lire d’excellents articles de blogue, établir des liens avec la communauté, obtenir de précieux renseignements et rester au courant des différentes façons d’aider.

www.checkhimout.ca

RÉZO

Difficile de manquer les membres de RÉZO — des ­bénévoles au large sourire portant de chics t-shirts ornés d’un logo vert vif — lorsqu’ils s’affairent dans les rues de Montréal. Cet organisme dynamique et attachant (il a remporté le prix du jury pour la meilleure animation de foule lors du défilé de la Fierté de Montréal en 2011) existe depuis 20 ans et s’est maintenant donné la tâche de promouvoir une approche holistique de la santé chez les hommes gais et bisexuels séropositifs et séronégatifs.

RÉZO prend très au sérieux la création d’un sentiment de communauté, et espère éliminer certains des obstacles qui isolent les hommes gais et bisexuels de la ville. L’organisme axe ses activités sur le soutien et encourage les hommes gais à créer des liens en vue de bâtir des réseaux sociaux satisfaisants, qui en retour, font la promotion de la santé et du bien-être.

Les programmes et services offerts par RÉZO incluent un magazine pour les travailleurs du sexe, des groupes de discussion sur l’affirmation de l’identité sexuelle ainsi que des ateliers sur des sujets allant des relations sérodiscordantes à l’abandon du tabac. Ils offrent aussi des services de dépistage des ITS et des séances de vaccination contre l’hépatite A et B à différents endroits de la ville, comme des bars ou des saunas. Ouvrez l’œil — ces gars sont partout!

Pour ceux qui ne peuvent se rendre à Montréal, le site Web de RÉZO est une excellente source d’information; vous pouvez y trouver des livrets contenant des renseignements pratiques sur des sujets chauds comme le barebacking, la vie avec le VIH, les drogues, l’alcool et la culture gaie.

www.rezosante.org