Vision positive

hiver 2008 

Les bienfaits de se dorloter

Cover-girl et membre du personnel de CATIE, Darien Taylor partage avec vous quelques conseils (et recettes maison!) pour faire de votre salle de bain un sanctuaire de sérénité et de guérison.

LA JOURNÉE A ÉTÉ DIFFICILE, épuisante et tout concourait à vous rappeler que vous vivez avec le VIH. Nous savons ce que c’est. Peut-être avez-vous passé des heures à votre organisme de lutte contre le sida local dans une réunion où la tension était à couper au couteau. Peut-être attendez-vous avec angoisse de savoir si la hausse de votre charge virale était simplement une anomalie passagère ou l’indication que vos médicaments commencent à faillir. Ou peut-être vous sentez-vous faible et épuisé à cause des divers effets secondaires gastro-intestinaux de vos nouveaux médicaments…

Ce genre de journées infernales, nous en vivons tous. La chose à faire en pareil cas? Accordez-vous un moment de détente, faites preuve de tendresse et d’indulgence à votre propre égard et prenez soin de vous. Avec un peu de volonté, vous pouvez transformer votre salle de bain en une oasis de calme et de sérénité et ce, sans dépenser une fortune.

Depuis des siècles, les gens ont recours aux pouvoirs régénérateurs du bain pour apaiser et fortifier leur corps et leur esprit. Déjà dans l’Antiquité, les Romains allaient aux thermes où ils se livraient à une espèce de rituel débutant par un bain de vapeur suivi d’un bain froid aux effets stimulants, couronné d’un bain chaud propice à la relaxation. Encore aujourd’hui, les hammam revêtent une importance primordiale pour les sociétés islamiques, qui les fréquentent à des fins religieuses, mais aussi pour les vertus hygiéniques. La Russie et la Scandinavie sont, quant à elles, réputées pour leurs saunas, que les habitants de ces pays aiment bien terminer par un bain d’eau glacée ou de neige. Au Canada, nous avons les sources thermales de Banff Springs, qui font partie intégrante de notre patrimoine national.

Oubliez les lotions et les potions coûteuses. Vos armoires et votre jardin regorgent d’ingrédients fabuleux qui, outre leurs vertus thérapeutiques, ont l’avantage de ne causer aucun dommage à l’environnement. Inutile de dépenser une petite fortune en produits aux vertus soi-disant thérapeutiques. Bon nombre d’entre nous ne disposent que d’un revenu modeste et n’ont pas les moyens de s’offrir de tels luxes. Sans compter que certains produits pour le bain, en particulier les bains moussants, peuvent irriter la peau, voire aggraver les infections à levures.

La simplicité est donc de mise. Une recette facile? Mélangez du sel d’Epsom (quelques dollars vous permettront d’en acheter en grande quantité dans n’importe quelle pharmacie ou épicerie) à quelques gouttes de votre huile essentielle préférée. Le sel d’Epsom est riche en magnésium et le simple fait de faire trempette dans une eau additionnée de ce sel peut accroître de manière considérable nos réserves de cet élément qui contribue à l’élimination des toxines et au bon fonctionnement des muscles, des nerfs et des enzymes.

Le bain est un outil thérapeutique merveilleux, mais encore faut-il que vous vous y glissiez dans le but prémédité de soigner votre corps et votre esprit. Entrez dans l’eau avec l’intention de vous nettoyer, de vous purifier et de vous débarrasser de toute tension et toute souffrance — soient-elles physiques, émotionnelles ou spirituelles.

Un festin pour les sens

Faites du bain un moment de pur plaisir. Mettez une musique d’ambiance propice à la détente, tamisez l’éclairage et allumez quelques chandelles à la cire d’abeille ou faites brûler de l’encens. Faites-vous plaisir en vous offrant un petit extra que vous pourrez déguster tranquillement, par exemple des petits fruits et du chocolat, ou encore un verre de vin, d’eau minérale ou une tisane aux effets relaxants. Un bon bain chaud est très apaisant et le fait de placer un oreiller cervical gonflable ou une serviette roulée sous votre nuque vous aidera à relâcher les tensions et à parvenir à une détente véritable. Le bain est également un bon moment pour faire un masque facial ou un traitement capillaire à l’huile chaude. Il est fort possible que la détente soit si complète qu’elle vous entraîne dans le sommeil. Pour éviter de sombrer, réglez une minuterie à 20 ou 30 minutes.

Masque facial d’une simplicité enfantine

1 c. à thé de yogourt nature, à température ambiante (évitez les yogourts sans gras ou à faible teneur en gras)
1 c. à thé de miel liquide (au besoin, mettez-le au four micro-ondes quelques secondes, afin qu’il se liquéfie complètement)

Combinez les ingrédients et appliquez le mélange sur votre visage. Laissez agir pendant 15 minutes, puis lavez votre visage à l’aide d’une débarbouillette gorgée d’eau chaude. Si vous avez la peau sèche, ajoutez une deuxième cuillère à thé de miel. Si, à l’inverse, la peau de votre visage tend à être grasse, incorporez quelques gouttes de jus de lime frais.

Traitement capillaire à l’huile chaude

3 c. à thé d’huile d’olive
3 c. à thé d’huile de canola
1 c. à thé de miel ou 5 gouttes de votre huile essentielle préférée (tous deux facultatifs)

Combinez les ingrédients dans un bol allant au four à micro-ondes. Chauffez le mélange au four à micro-ondes jusqu’à que ce qu’il soit chaud, sans être brûlant. Sortez le bol du four et laissez reposer le mélange pendant cinq minutes. Prenez un peu du mélange dans vos mains et appliquez-le sur vos cheveux en allant de la pointe vers la racine. Enveloppez vos cheveux dans une serviette chaude ou un bonnet de douche en plastique, puis laissez agir de 20 à 30 minutes. Rincez et faites un shampooing.

Tel un phénix, retrouvez vos forces

Le bain est le moment idéal pour refaire le plein d’énergie. Tout en vous délassant dans la baignoire, respirez profondément en étant attentif à vos inspirations et expirations — l’oxygène supplémentaire ainsi inhalé nourrira vos cellules. Efforcez-vous de visualiser votre corps comme un temple de santé et de guérison. Ou imaginez-vous en train d’accomplir vos objectifs : être aimé et apprécié, triompher de l’adversité, rire à chaudes larmes, etc.

Et, pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas en profiter pour exfolier votre peau? Tout ce dont vous avez besoin est un gant de crin, une pierre ponce ou un autre outil à action désincrustante. L’exfoliation contribue à stimuler la circulation sanguine, mais allez-y doucement — la peau est très fragile et peut facilement être endommagée! Les recettes d’exfoliant corporels qui vous sont proposées ci-dessous sont toutes composées d’ingrédients entièrement naturels et suffisamment bonnes au goût pour être utilisés à des fins culinaires.

Exfoliant au sel de mer

1 tasse de sel de mer fin
1/2 tasse d’huile support (olive, sésame, amande douce ou pépins de raisin)
10 à 15 gouttes d’huile essentielle
Un bocal propre dans lequel conserver le mélange

Comptez de 10 à 15 gouttes de votre huile essentielle préférée pour chaque tasse de sel de mer fin. Incorporez l’huile essentielle à l’huile support, puis versez l’huile sur le sel et mélangez énergiquement. Conservez le mélange dans un bocal propre et hermétique.

Utilisation : Appliquez l’exfoliant au sel sur la peau propre et humide. Massez votre corps avec le mélange en apportant un soin particulier aux zones rudes, tels les coudes et les genoux, et en évitant le visage. Rincez le tout dans un bon bain chaud.

Gommage pour le corps au sucre et aux épices

1 tasse de cassonade
1 tasse de sucre blanc granulé
3/4 de tasse d’huile support (par ex. amande douce)
2 c. à thé de cannelle moulue
2 c. à thé de gingembre moulu
2 c. à thé de muscade moulue
10 gouttes d’huile essentielle de cardamome
Un bocal propre dans lequel conserver le mélange

Combinez tous les ingrédients, excepté l’huile essentielle. À l’aide d’un fouet, brassez vigoureusement afin d’éliminer tout grumeau de cassonade ou d’épices. Ajoutez l’huile essentielle une goutte à la fois en brassant après chaque goutte. Déposez le mélange dans un bocal muni d’un couvercle hermétique.

Utilisation : En effectuant des mouvements circulaires, appliquez environ ¼ à ½ tasse du mélange sur la peau humide. Rincez le tout dans un bon bain chaud. Le parfum stimulant des épices persiste longtemps après le rinçage et convient à merveille aux femmes comme aux hommes. Après le bain, appliquez un hydratant. Le beurre de cacao sent merveilleusement bon et nourrit la peau, en plus d’être très bon marché.

Bains thérapeutiques maison

Parce qu’ils permettent de profiter pleinement des vertus régénératrices, stimulantes ou apaisantes des ingrédients naturels, les bains thérapeutiques ne peuvent que vous aider à vous sentir mieux, plus léger et davantage en harmonie avec votre environnement. Voici quelques suggestions pour faire durer le sentiment de calme et de sérénité qu’ils suscitent. Si vous partagez la salle de bain avec d’autres, c’est-à-dire si elle n’est pas réservée à votre usage exclusif, tenez compte des besoins des autres. Rien ne pourrait mieux vous tirer de votre rêverie qu’un colocataire ou un membre de votre famille qui frappe avec insistance à la porte de la salle de bain parce qu’il lui faut aller au petit coin. Et, surtout, rappelez-vous que l’eau est une ressource précieuse — utilisez seulement la quantité dont vous avez besoin. Enfin, détendez-vous… expirez… et profitez du moment. Vous le méritez!

Abandonnez-vous au sommeil : un bain qui vous aidera à mieux dormir

Les troubles du sommeil sont fréquents chez les personnes vivant avec le VIH. Le plus souvent, ils sont attribuables au stress ou à des sueurs nocturnes ou sont un effet secondaire des médicaments. Un bon bain chaud avant d’aller au lit peut faire des merveilles en vous prédisposant à un sommeil régulier et réparateur.

  • Ajoutez quelques fleurs de camomille séchées (la plupart des magasins d’aliments naturels ou de produits en vrac en vendent) à l’eau de votre bain. Cette plante apaise le corps et l’esprit, chasse la nervosité et favorise un sommeil reposant. Pour éviter que la camomille n’obstrue le tuyau d’écoulement, confectionnez un sac de bain à l’aide d’un morceau de gaze d’environ 20 cm sur 20 cm. Déposez une poignée de fleurs de camomille dans le sac, ramenez la bordure extérieure vers le centre et nouez solidement à l’aide d’une ficelle. Accrochez le sac au robinet de manière à ce que l’eau le traverse pendant que le bain se remplit. Vous pouvez assécher le sac (et son contenu) et l’utiliser à deux ou trois autres reprises.
  • Laissez-vous enivrer par le doux parfum des fleurs. Déposez, en parts égales, des fleurs de lavande, des pétales de rose et de la camomille dans un sac en gaze (confectionné selon la méthode expliquée ci-dessus), et parfumez votre bain avec ce bouquet aromatique aux effets sédatifs.
  • Siroter une tisane sommeil. Pour préparer une infusion qui vous mènera doucement au sommeil, faites bouillir une cuillère à thé de boutons de tilleul et une cuillère à thé de mélisse-citronnelle pendant cinq minutes, filtrez, puis dégustez.
  • Détente et confort. Avant votre bain, changez les draps de votre lit. Ainsi, une fois prêt pour le dodo, vous pourrez vous glisser dans des draps tout propres et tout frais, l’idéal pour un sommeil paisible peuplé de songes agréables. Placez d’avance votre pyjama, votre peignoir et une grande serviette pelucheuse près de la baignoire. De cette manière, vous pourrez vous sécher rapidement, puis enfilez un vêtement de nuit chaud et confortable immédiatement à votre sortie du bain.

Rechargez vos batteries : un bain qui vous redonnera de l’énergie

La fatigue, qui est parfois un effet secondaire de certains médicaments, demeure l’un des symptômes les plus courants du VIH. Nul doute qu’une expérience sensuelle et énergisante vous ferait le plus grand bien. Pour rassembler les ingrédients nécessaires, il vous suffit de faire une petite razzia dans votre armoire à épices ou dans votre jardin. Tout mélange composé de basilic, de feuilles de laurier, de fenouil, de marjolaine, de romarin, de sauge, de plantes aromatiques, de thym, de menthe, d’aiguilles de pin, de géranium ou de verveine-citronnelle convient parfaitement. Placez les ingrédients dans un sac de gaze, submergez le tout dans votre baignoire et profitez de ce bain stimulant. Autre possibilité : attachez ensemble des brins de mélisse-citronnelle, de basilic, de romarin et de lavande, puis suspendez-les sous le robinet pendant que le bain se remplit. Vous sortirez ragaillardi et vivifié de cette eau énergisante.

Dites au revoir au VHS : un bain pour apaiser les symptômes liés aux poussées d’herpès

En plus de favoriser la détente, la mélisse-citronnelle freine la progression de certains virus. Des études ont démontré que l’application de mélisse-citronnelle sur des lésions d’herpès accélérait la guérison, prévenait la propagation et atténuait la douleur et l’enflure. Ajoutée à l’eau du bain dans un sac de bain, la mélisse-citronnelle réduit la tension musculaire et calme l’irritation provoquée par le virus de l’herpès.

Calmez cette démangeaison : des bains pour les problèmes de peau

La peau sèche, l’eczéma, le zona et les éruptions cutanées sont le lot de bon nombre de personnes vivant avec le VIH. Pour apaiser votre peau, mettez environ une tasse de flocons d’avoine instantanés dans un sac de gaze, puis déposez le sac dans votre baignoire en prenant soin de bien l’immerger. Pendant que vous trempez (environ 20 minutes) dans cette eau soyeuse, frottez doucement le sac sur votre peau afin de tirer le maximum des propriétés colloïdales apaisantes de l’avoine. Pour adoucir votre peau, vous pouvez également ajouter un peu de poudre de lait ou de miel à l’eau de votre bain.

Respirez profondément : des bains pour les rhumes, la grippe et les troubles respiratoires

La chaleur et la vapeur d’un bain peuvent faciliter la respiration et apaiser les troubles respiratoires. L’eucalyptus, le thym, le citron et le romarin comptent parmi les herbes et huiles essentielles qu’on peut ajouter à l’eau du bain pour atténuer les symptômes du rhume et de la grippe.

Darien Taylor est directrice de la prestation des programmes à CATIE. Elle vit avec le VIH depuis plus de 20 ans. Vu la grande paresse de son virus, qui n’a encore que très peu endommagé son système immunitaire depuis le jour il s’est introduit dans son corps (merci, merci et encore merci!), Darien soupçonne ce dernier de passer la majeure partie de son temps à somnoler dans un bain chaud ou bien enfoui sous les couvertures.

Photographie : John Phillips

Illustrations : Béatrice Favereau