Vision positive

Été 2015 

Lettre de la rédaction

par Darien Taylor

Ce numéro d’été de Vision positive vous plonge au cœur de la vie avec le VIH. Si vous voulez d’abord vous tremper les orteils ou si vous préférez vous prélasser sur le quai, commencez par les suggestions du nutritionniste Doug Cook pour préparer des boissons estivales saines et désaltérantes. Si vous voulez plonger tête la première, lisez « La cascade de la participation aux soins » qui explique comment un groupe de personnes vivant avec le VIH ont réinventé la cascade du traitement afin de mieux refléter leur expérience.

Dans VIHsuel, André Quenneville cite un autre important courant thématique. Captant un moment de réjouissances sur les rives de l’océan Atlantique, il nous rappelle de regarder au-delà des apparences et d’être attentif à la myriade d’expériences de la vie avec le VIH et de ses triomphes.

Il est important de regarder au-delà de la surface. Notre article vedette nous dévoile ce qui se cache derrière le sourire exubérant de Gloria Tremblay : du chagrin et de la trahison, mais aussi une détermination acharnée à reprendre sa vie en main, pas seulement pour elle-même, mais pour toutes les personnes vivant avec le VIH. Dans « Champions de l’observance », nous rencontrons un groupe d’Albertains vivant avec le VIH décrivant leur style de vie comme « chaotique », mais qui sont passés maîtres dans l’art de l’observance thérapeutique, si bien qu’ils veulent maintenant partager leur message.

Aussi dans ce numéro, « Demandez aux experts » décortique un sujet complexe qui a fait couler beaucoup d’encre : le rôle de l’inflammation dans la maladie du VIH.

« Pause-Jasette » vous présente quatre jeunes gens qui vivent avec le VIH, et devinez quoi : ils se portent très bien, merci. Dans « À la recherche de l’homme invisible », Sophie Wertheimer de CATIE part à la recherche d’un phénomène épidémiologique rare : l’homme hétérosexuel qui vit avec le VIH. Enfin, dans Art posi+if, nous renouons avec Jessica Whitbread, une jeune artiste queer dont la principale création est la communauté. Essayez un peu d’accrocher ça à votre mur!

Que vous lisiez Vision positive installé confortablement dans un hamac au bord d’un lac ou assis sur une terrasse en ville, cet été, prenez le temps de lever un grand verre — regorgeant d’antioxydants, on l’espère — à votre santé!