Vision positive

été 2014 

VIHsuel

 

Je vis avec le VIH depuis plus de 25 ans, et j’en ai vu des pilules. J’en ai d’ailleurs consommé près de 2 000 flacons! Des antirétroviraux pour la plupart, mais aussi d’autres médicaments et suppléments.Peggy Frank's cocktail sculpture

Avec l’aide d’amis et de membres de ma famille, j’ai construit ce verre à cocktail de sept pieds de haut à partir de plus de 2 000 flacons vides.

Quand on me demande ce que cette sculpture représente, je fournis l’une des réponses suivantes (selon le jour et mon humeur du moment) :

  • « Elle représente le fardeau associé aux médicaments anti-VIH. »
  • « Je voulais illustrer les mauvais choix de termes employés par les médecins. Parler de “cocktail” pour désigner les pilules que je dois prendre chaque jour, ça m’a toujours paru étrange. »
  • « Regardez, on peut faire quelque chose d’esthétique avec des déchets! »
  • « Nous endommageons l’environnement en jetant ces contenants en plastique dans les sites d’enfouissement. »
  • « Les jolis rubans rouges perlés font la sculpture! Ironiquement, ces rubans viennent d’Afrique, où les gens ont très peu accès aux médicaments et où on trouve le pourcentage le plus élevé au monde de personnes séropositives. »
  • « Cette sculpture représente la différence entre la vie et la mort. Vous voulez porter un toast en son honneur? »

L’été dernier, mon amie Cathy et moi avons transporté la sculpture d’un bout à l’autre du pays — de mon studio à Victoria, C.-B., au magnifique Jardin Kingsbrae (photographié ici) à Saint-Andrews, au Nouveau-Brunswick, où elle figurait parmi les pièces finalistes d’un concours national de sculpture. Dans mon camion bleu, Babe, on a parcouru 8 792 km en 29 jours, et nous avons fait 20 arrêts en chemin.

Du Pacifique à l’Atlantique, nous avons dialogué avec de nombreuses personnes et les avons invitées à mettre des messages dans les flacons. Les messages que d’autres personnes vivant avec le VIH et la communauté qui nous appuie ont glissé dans les flacons étaient à la fois encourageants et inspirants. Levons notre verre à la présence du VIH dans le monde des arts!

—Peggy Frank

Pour lire le blogue de Peggy Frank, visitez « What’s Peggy Up To? »

Pour lire un profil de Peggy Frank, consultez « Espoir et dignité » (dans le numéro été 2011 de Vision positive).

Si vous avez une photo qui pourrait être le prochain VIHsuel, envoyez-la-nous accompagnée d’une brève ­description de l’histoire derrière
l’image : contribuez@visionpositive.ca