Vision positive

été 2014 

Objectif : sérénité

 

On pourrait croire qu’une épidémie de stress s’est propagée d’un bout à l’autre du pays : selon Statistique Canada, près d’un quart des Canadiens indiquent que la plupart de leurs journées sont plutôt stressantes ou très stressantes. Or, un diagnostic d’infection au VIH peut aussi apporter son propre lot d’inquiétudes — vous pourriez avoir des préoccupations au sujet de votre santé, être aux prises avec la stigmatisation ou vous ronger les ongles en pensant à la manière dont vous allez annoncer votre diagnostic à vos proches… Toutes ces choses peuvent faire monter en flèche le niveau de stress d’une personne.

Si vous avez du contrôle sur la source de votre stress, il est évidemment primordial de travailler de ce côté. Mais pendant que vous vous occupez de ces plus gros problèmes, voici certaines choses que vous pouvez faire pour réduire dès maintenant votre niveau de stress.

1.  Respirez.Breathe

Respirez lentement et de façon régulière. Comptez jusqu’à quatre pendant que vous inspirez, faites une pause, puis comptez jusqu’à quatre pendant que vous expirez. Répétez. Trouvez du temps chaque jour pour vous concentrer sur votre respiration afin de la ralentir.

2.  Détendez-vous.

Contractez chaque muscle de votre corps, l’un après l’autre, puis relâchez-les afin de bien connaître la sensation de muscles décontractés. Prendre un bain chaud avec des huiles aromatiques ou des sels d’Epsom ou se faire donner un massage peut aussi aider à décontracter les muscles.

3.  Riez.Laugh

Des études montrent que le rire peut réduire le stress. Regardez votre humoriste préféré ou un film drôle qui vous fera vous tordre de rire.

4.  Appréciez les bons côtés de la vie.

Tous les jours, pensez à cinq choses dans votre vie pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Cultiver la gratitude peut aider à développer une perspective positive.

5.  Parlez de vos problèmes.

Garder ses craintes en dedans ne fait qu’empirer les choses, alors que les exprimer peut être étonnamment cathartique. Trouvez un ami, un groupe, un conseiller ou un Aîné à qui vous pouvez parler de vos craintes et de vos inquiétudes. Vous remarquerez peut-être aussi qu’exprimer vos craintes dans un journal intime aide à voir les choses sous un autre angle et à vous libérer de vos tensions.

6.  Informez-vous sur la réduction du stress.

 Il existe de nombreuses thérapies complémentaires reposant sur l’apprentissage de méthodes de relaxation et de réduction du stress. Certains organismes de lutte contre le sida offrent des cours gratuits de massage, de yoga et de méditation.

7.  Faites de l’exercice.Exercise

L’activité physique régulière améliore non seulement la santé physique mais aussi le bien-être émotionnel, et elle peut être une excellente façon de réduire son stress. Se joindre à un groupe d’activité physique, à un cours de danse ou à un centre de conditionnement physique peut atténuer la solitude, grâce au sentiment d’appartenance à une communauté.

8.  Concentrez-vous sur une chose à la fois.

Par exemple, lorsque vous êtes en promenade, éteignez votre cellulaire et portez plutôt attention aux paysages, aux sons et aux odeurs qui vous entourent.

9.  Vivez ici et maintenant.

 La vie avec le VIH peut nous projeter dans des regrets du passé ou des inquiétudes pour l’avenir. Trouvez du temps tous les jours pour essayer de décrocher du passé et de l’avenir, afin de vivre le moment présent.