Vision positive

été 2013 

Lettre de la rédaction

par David McLay

 

Les discussions actuelles sur le VIH semblent se concentrer sur la fin du VIH. Les médias ont signalé des cas récents de « guérison ». La recherche sur les vaccins en a été ravivée, et les rumeurs sur le traitement anti-VIH comme outil de prévention continuent de prendre de l’ampleur. Il semble toutefois que cette discussion plus élargie oublie parfois des points de vue des personnes vivant avec le VIH.

Par exemple, quel est l’impact de l’intérêt accru envers le traitement comme outil de prévention? Cette question modifie la façon dont les personnes abordent les décisions sur le traitement du VIH et envisagent les rapports sexuels. CATIE ne peut fournir toutes les réponses, mais peut aider à faire entendre les personnes vivant avec le VIH. « Le sexe et les sérodiscordants » traite de la toute dernière recherche sur le traitement, la charge virale et la transmission sexuelle du VIH. Nous partageons avec vous les histoires de personnes ainsi avisées faisant preuve de créativité pour maintenir une vie sexuelle satisfaisante et sécuritaire.

Nous dressons le portrait de deux hommes ayant vécu la plupart de l’épidémie et vivant avec le VIH depuis des décennies : Yves Brunet et Mike Holboom. Leur histoire nous rappelle qu’en 2013, le VIH nécessite encore des soins médicaux (voir Pause-Jasette), que maintes personnes doivent encore s’adapter à la prise de médicaments (Demandez aux experts traite de nausées et de vomissements) et que rester en santé exige un engagement actif (Bob Leahy raconte comment il a arrêté de fumer, et nous offrons des applications favorisant la santé).

Les histoires d’Yves et de Mike nous rappellent que bien vivre signifie aussi s’entraider. Shari Margolese nous propose une incursion intime dans le cheminement vers le dévoilement du statut VIH. Dans « La force de la spiritualité », trois personnes parlent de la façon dont leur spiritualité les a ancrées et aidées à appuyer les autres; Nouvelles du front traite de programmes d’entraide. C’est vrai que pour s’en sortir, il faut l’aide de nos amis.

Nous apprécions tous vos commentaires — vos éloges tout comme vos critiques. N’hésitez pas à écrire à dmclay@catie.ca et profitez de l’été!

 

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.