Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Le VIH et le vieillissement

Points clés

  • Le niveau de connaissances en matière de VIH et le taux de dépistage parmi les plus de 50 ans sont plutôt bas au Canada.
  • Les personnes ayant le VIH vivent plus longtemps de nos jours grâce aux progrès accomplis dans le traitement du VIH.
  • La maîtrise de l'infection au VIH se complique de pair avec le vieillissement.

Le niveau de connaissances en matière de VIH et le taux de dépistage parmi les plus de 50 ans sont plutôt bas au Canada. Cela peut donc se solder par un diagnostic tardif du VIH. Cela constitue un problème, car, sans traitement, le VIH peut progresser plus rapidement chez les personnes plus avancées en âge et peut rendre le traitement de l'infection plus difficile.

Cependant, si le VIH est diagnostiqué tôt au début de l'infection, avant même qu'il en parvienne aux stades avancés de la maladie, le traitement anti-VIH agit aussi bien chez les adultes âgés que chez les plus jeunes. De façon générale, les adultes âgés font aussi preuve d'une meilleure observance thérapeutique que les plus jeunes, ce qui donne lieu à de meilleurs résultats cliniques.

L'efficacité du traitement du VIH fait en sorte que les personnes séropositives vivent bien plus longtemps aujourd'hui qu'auparavant. Des études ont révélé que l'espérance de vie des Canadiens et Américains atteints du VIH avoisine celle de la population générale. Les personnes diagnostiquées à l'âge de 20 ans et qui ont commencé le traitement peu de temps après peuvent s'attendre à vivre jusqu'à la soixante-dizaine, tout comme la population générale.

N'empêche toutefois que le traitement peut être plus complexe en raison de maladies liées à l'âge, telles que l'hypertension, l'arthrite et le cancer. Comme ces maladies nécessitent aussi d'être traitées et que tout traitement comporte des risques d'interactions médicamenteuses, cela finit par compliquer d'autant plus le traitement du VIH.

Les effets secondaires du traitement du VIH ne semblent pas être plus fréquents chez les adultes âgés comparativement à ce qui s'observe chez les adultes plus jeunes, mais il est possible qu'ils soient plus intenses.

Il se peut que la toxicité des médicaments soit plus forte chez les adultes plus âgés à cause du ralentissement des fonctions des reins et du foie qui survient avec l'âge. La dose des médicaments anti-VIH peut devenir un problème, étant donné que les personnes plus âgées connaissent parfois des pertes de poids ou des fluctuations hormonales et métaboliques.

En raison du risque accru de développement de certaines de ces affections chez les personnes vivant avec le VIH, et plus particulièrement les adultes avancés en âge, les soins habituels s'entendent alors d'examens de dépistage destinés à déterminer la densité osseuse, la glycémie à jeun, le profil lipidique, la fonction rénale et la tension artérielle. Ils consistent aussi en tests Pap anaux et vaginaux, dépistages de cancer colorectal et de la prostate (homme), mammographies et examens pelviens (femme).

Ressources

Le VIH et le vieillissement

Des chercheurs italiens et américains regardent vers l'avenir et explorent les problèmes liés au vieillissement

Le VIH et le vieillissement au Canada – Société canadienne du sida

VIH et vieillissement – réalise

VIH et vieillissement : Une analyse environnementale des programmes et services au Canada – rapport communautaire – réalise

Répertoire des programmes et services prometteurs pour les personnes âgées vivant avec le VIH au Canada – réalise

Aging with HIV Resource Center – TheBody.com

Sources

  1. Ghidei L, Simone MJ, Salow MJ, et al. Aging, antiretrovirals, and adherence: a meta analysis of adherence among older HIV-infected individuals. Drugs & Aging. 2013 Oct;30(10):809–19.
  2. Samji H, Cescon A, Hogg RS, et al. Closing the gap: increases in life expectancy among treated HIV-positive individuals in the United States and Canada. PLoS ONE. 2013;8(12):e81355.
  3. Lévy L. Bien vieillir avec le VIH. Vision positive. 2007. Disponible à l'adresse : http://www.catie.ca/fr/visionpositive/ete-2007/bien-vieillir-vih-oui-c-p... [consulté le 9 janvier 2014]
  4. Special issue on HIV and Ageing. Journal of AIDS. June 2003;33(2).
  5. Special issue on HIV and Ageing. AIDS. January 2004;18(Suppl 1).
  6. The Body. Aging & HIV/AIDS. [en ligne]. Disponible à l'adresse : http://www.thebody.com/index/whatis/older.html
  7. Atkinson M. Témoignage d'une tête forte. Vision positive. 2009. Disponible à l'adresse : http://www.catie.ca/fr/visionpositive/hiver-2009/temoignage-tete-forte