Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

La recherche sur la guérison

Points clés

  • La guérison du « patient de Berlin » a suscité de l'intérêt pour la recherche axée sur la guérison du VIH.
  • Il faudra compter encore de nombreuses années avant qu'un remède curatif pratique ne soit trouvé.

En 2008, des médecins à Berlin annonçaient qu'ils semblaient avoir guéri du VIH et du cancer un homme séropositif souffrant de leucémie. Ce « patient de Berlin » s’était prêté à des cycles de chimiothérapie, de radiothérapie et d'autres thérapies pour réprimer son système immunitaire en plus de recevoir des greffes de cellules souches. Les cellules souches greffées avaient été choisies spécialement parce qu'elles portaient une mutation qui conférait aux cellules une certaine résistance à l'infection par le VIH. Les cellules souches se sont intégrées dans la moelle osseuse du patient, déclenchant ainsi la création de son nouveau système immunitaire. Dans le contexte des nombreuses interventions effectuées depuis, les médecins ne sont toujours pas mesure de détecter le VIH chez ce patient.

Même si l'opinion des chercheurs est partagée quant à savoir pourquoi le patient de Berlin a guéri, ce cas a favorisé la poursuite d'essais cliniques pour évaluer différentes méthodes visant à guérir l'infection au VIH. Le protocole utilisé dans le cas du patient de Berlin est assez dangereux et des tentatives similaires ont échoué.

En utilisant un régime moins fort que pour le patient de Berlin, des transplantations de moelle osseuse d’autres donneurs ayant cette mutation ont aussi été effectuées chez des patients de Düsseldorf et de Londres (c’est-dire le « patient de Düsseldorf » et le « patient de Londres ») en 2013 et 2016 respectivement. Les scientifiques disent de ces deux personnes qu’elles sont en rémission : on ne peut pas détecter le VIH dans leur corps et il faudra encore des années de suivi et de tests additionnels avant de pouvoir déclarer qu’elles sont complètement guéries. Chez ces trois personnes, la mutation liée à la transplantation des cellules souches ne semble pas avoir causé de problèmes.

Il y a eu plusieurs cas de rémission chez les enfants. En 2017, on a fait état du cas d'un enfant de neuf ans d'Afrique du Sud qui est en rémission depuis plus de huit ans. Diagnostiqué séropositif à l'âge d'un mois, l'enfant a reçu des antirétroviraux pendant 40 semaines, puis son traitement a été arrêté dans le cadre d'un essai clinique. L'enfant a une charge virale indétectable (moins de 20 copies /ml) depuis l'arrêt du traitement. En 2015, on a rapporté le cas d'une adolescente française de 18 ans qui vivait en rémission depuis 12 ans et qui avait une charge virale indétectable dans le sang. On lui avait administré un traitement antirétroviral dès le jour de sa naissance, et ce dernier s'était poursuivi jusqu'à ce que les parents de la fillette l'aient arrêté lorsqu'elle avait six ans environ. Elle continue d'être suivie de près et n'a pas éprouvé de rebond viral.

Lors d'un cas antérieur, un bébé avait été traité par antirétroviraux peu de temps après l'infection par le VIH (« bébé du Mississippi »). Lorsque le traitement a pris fin, le virus est resté indétectable pendant jusqu'à 27 mois avant de devenir détectable à nouveau. Ces cas prometteurs d’enfants en rémission sont rares.

Des études portant sur des traitements curatifs sont planifiées ou en cours, notamment des thérapies géniques et des combinaisons inhabituelles de médicaments, sont actuellement proposées. Or la réalisation de telles études promet d'être complexe voire, dans certains cas, peut-être même dangereuse. La recherche de traitements curatifs va de l'avant, mais ce domaine de recherche est extrêmement complexe. Il est toutefois peu probable qu'un simple remède curatif, sécuritaire et largement accessible voit le jour au cours de la prochaine décennie.

Ressources

La recherche sur la guérison

Recherche sur la guérison du VIHTraitementActualités 232

Recherche sur la guérison du VIHTraitementActualités 231

La recherche d’un remède curatif TraitementActualités 219

Recherche sur la guérison du VIHTraitementActualités 196

Le consortium de recherche sur la guérison du VIH (CanCURE)

The road towards an HIV cure – CanCURE

Sources

  1. Hütter G, Nowak D, Mossner M, et al. Long-term control of HIV by CCR5 Delta32/Delta32 stem-cell transplantation. New England Journal of Medicine. 2009 Feb 12;360(7):692–698. Available from: http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa0802905
  2. Violari A, Cotton M, Kuhn L, et al. Viral and host characteristics of a child with perinatal HIV-1 following a prolonged period after ART cessation in the CHER trial. In: Program and abstracts of the 9th International AIDS Society Conference on HIV Science, Paris, July 2017. Abstract TUPDB0106LB. Available from: http://programme.ias2017.org/Abstract/Abstract/5836
  3. Luzuriaga K, Gay H, Ziemniak  C, et al. Viremic relapse after HIV-1 remission in a perinatally infected child. New England Journal of Medicine. 2015 Feb 19;372:786­–788. Available from: http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc1413931
  4. Peterson CW, Kiem HP. Lessons from London and Berlin: Designing a scalable gene therapy approach for HIV cure. Cell Stem Cell. 2019 May 2;24(5):685-687.
  5. Kuhlmann AS, Peterson CW, Kiem HP. Chimeric antigen receptor T-cell approaches to HIV cure. Current Opinion in HIV/AIDS. 2018 Sep;13(5):446-453.
  6. Saez-Cirion A, Müller-Trutwin M. The yellow brick road towards HIV eradication. Trends in Immunology. 2019; in press.
  7. Pardons M, Baxter AE, Massanella M, et al. Single-cell characterization and quantification of translation-competent viral reservoirs in treated and untreated HIV infection. PLoS Pathogens. 2019 Feb 27;15(2):e1007619.
  8. Zerbato JM, Purves HV, Lewin SR, et al. Between a shock and a hard place: challenges and developments in HIV latency reversal. Current Opinion in Virology. 2019 Apr 29;38:1-9.
  9. Gupta RK, Abdul-Jawad S, McCoy LE, et al. HIV-1 remission following CCR5Δ32/Δ32 haematopoietic stem-cell transplantation. Nature. 2019 Apr;568(7751):244-248.
  10. Arslan S, Litzow MR, Cummins NW, et al. Risks and outcomes of allogeneic hematopoietic stem cell transplantation for hematologic malignancies in patients with HIV infection. Biology of Blood and Bone Marrow Transplantation. 2019; in press.
  11. Julg B, Barouch DH. Neutralizing antibodies for HIV-1 prevention. Current Opinion in HIV/AIDS. 2019; in press.
  12. Vibholm LK, Konrad CV, Schleimann MH, et al. Effects of 24 week toll-like receptor 9 agonist treatment in HIV-1+ individuals: a single-arm, phase 1B/2A trial. AIDS. 2019; in press.