Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Le positionnement stratégique

Points clés

  • Le terme positionnement stratégique se rapporte au choix de position que font les hommes gais, bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (hommes gbHARSAH) lorsqu’ils ont du sexe anal (partenaire pénétrant/top ou partenaire réceptif/bottom), afin de réduire le risque de transmettre ou de contracter le VIH.
  • Il existe des données limitées indiquant que le positionnement stratégique peut réduire le risque de transmission du VIH; si d’autres stratégies de prévention ne sont pas utilisées, il existe encore un risque élevé de transmission du VIH, peu importe la position sexuelle adoptée.

Le terme positionnement stratégique se rapporte au choix de position que font les hommes gais, bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (hommes gbHARSAH) lorsqu’ils ont du sexe anal (partenaire pénétrant/top ou partenaire réceptif/bottom), afin de réduire le risque de transmettre ou de contracter le VIH.

Le sexe anal réceptif comporte un risque beaucoup plus élevé de transmission du VIH que le sexe anal pénétrant (également dit insertif). Cela est vrai parce qu’il est plus facile pour le VIH de pénétrer le revêtement mince du rectum du partenaire réceptif que la peau du pénis du partenaire pénétrant. Ainsi, une personne séronégative pourrait choisir le rôle pénétrant lors d’une relation sexuelle anale afin de tenter de réduire son risque de contracter le VIH. Pour sa part, une personne séropositive (qui n’a pas de charge virale indétectable) pourrait choisir le rôle réceptif pour réduire son risque de transmettre le VIH à un partenaire séronégatif.

Cette stratégie n’est pas fiable lorsqu’elle est utilisée seule pour prévenir le VIH. Bien qu’il existe des données limitées indiquant que le sexe anal pénétrant pourrait réduire le risque de transmission du VIH, il constitue toujours une activité à risque élevé en ce qui concerne la transmission du VIH.

Sources

  1. Jin F, Crawford J, Prestage GP, et al. Unprotected anal intercourse, risk reduction behaviours, and subsequent HIV infection in a cohort of homosexual men. AIDS. 2009 Jan 14;23(2):243–252.
  2. Vallabhaneni S, Li X, Vittinghoff E, et al. Seroadaptive practices: Association with HIV acquisition among HIV-negative men who have sex with men. Plos One. 2012 Oct 3;7(10):e45718. Disponible à l'adresse : https://doi.org/10.1371/journal.pone.0045718