Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Le condom

Points clés

  • Le condom est une stratégie hautement efficace pour réduire le risque de transmission sexuelle du VIH.
  • Le condom réduit le risque d'exposition d'une personne à des liquides corporels pouvant contenir du VIH.
  • Le condom est la seule stratégie de prévention du VIH hautement efficace qui réduit aussi le risque de contracter d'autres infections transmissibles sexuellement (ITS).

L’utilisation correcte et régulière du condom est une stratégie hautement efficace pour réduire le risque de transmission sexuelle du VIH. Lorsque le condom est utilisé régulièrement et correctement, le risque de transmission du VIH est très faible.

Le condom fournit une barrière qui peut protéger le vagin, le pénis, le rectum et la bouche contre l’exposition à des liquides corporels pouvant contenir du VIH, tels que le sperme et les sécrétions vaginales et rectales. Le condom offre également une protection contre les autres ITS et la grossesse.

Il existe deux sortes de condoms : le condom interne (parfois appelé condom féminin) et le condom externe (parfois appelé condom masculin). Les condoms externes sont habituellement faits de latex, de polyuréthanne ou de polyisoprène et sont placés sur le pénis avant les relations sexuelles vaginales, anales ou orales. Certains condoms externes sont faits de peau d’agneau (intestins de mouton), mais les condoms de ce genre n’offrent aucune protection contre le VIH ou les autres ITS. Les condoms internes sont faits de polyuréthanne ou de nitrile et sont insérés dans le vagin ou le rectum avant les relations sexuelles.   

Le condom peut échouer à prévenir une exposition au VIH s’il se déchire, glisse ou laisse fuir du sperme lors de l’utilisation. Lorsqu’une rupture, un glissement ou une fuite se produit lorsqu’un condom est utilisé, on parle d’échec du condom. L'échec du condom peut réduire la capacité du condom à prévenir la transmission du VIH.

La recherche a toutefois révélé que le taux d'échec des condoms est relativement faible. Selon les données, le taux de bris, de glissement ou de fuite associé au condom externe se situerait à entre 0,4 % et 6,5 %. De son côté, le taux de bris, de glissement ou de fuite associé au condom interne irait de 0,1 % à 5,6 %.

La recherche montre que les taux d’échec du condom diminuent lorsque l’usage est plus fréquent suggérant que les gens apprennent à utiliser correctement le condom avec le temps, ce qui a pour effet de réduire le taux d’échec. Toutefois, l’échec du condom peut se produire même lorsque le condom est utilisé correctement.

L’utilisation correcte du condom nécessite l’usage d’un lubrifiant approprié en quantité suffisante, car cela peut réduire la friction qui est susceptible de causer l’échec du condom. Les lubrifiants à base d’eau et de silicone peuvent être utilisés en toute sécurité avec tous les condoms, mais les lubrifiants à base d’huile comme la Vaseline ou l'huile pour bébé ne devraient pas être utilisés parce qu’ils peuvent dégrader les condoms et augmenter le risque de rupture.

Des études par observation ont été menées auprès de couples sérodifférents (un partenaire est séropositif et l’autre, séronégatif). Ces études ont examiné les taux de transmission du VIH parmi des couples hétérosexuels et d'hommes gais qui affirmaient utiliser toujours des condoms, comparativement aux couples qui disaient ne jamais en utiliser. De ces études, on a estimé le taux d'efficacité de l'utilisation du condom pour prévenir la transmission du VIH de 69 % à 94 % lorsque le condom était utilisé régulièrement.

Notons toutefois qu’il n’a pas été possible de vérifier que le condom était toujours utilisé correctement et régulièrement lors de ces études. Il est probable que le taux d'efficacité du condom est plus élevé que ces estimations lorsqu'il est utilisé régulièrement et correctement.

Le condom est une stratégie hautement efficace pour réduire le risque de transmission du VIH lorsqu’il est utilisé régulièrement et correctement. Cependant, les études par observation portent à croire que certaines personnes ont de la difficulté à atteindre ce taux d’efficacité élevé.

Ressources

Déclaration de CATIE sur l’utilisation du condom comme stratégie hautement efficace pour prévenir la transmission sexuelle du VIH

Le condom pour la prévention du VIH – Feuillet d'information de CATIE

Condoms et autres barrières physiques

Sources

  1. Lytle CD, Routson LB, Seaborn GB, et al. An in vitro evaluation of condoms as barriers to a small virus. Sexually Transmitted Diseases. 1997 Mar;24(3):161–4.
  2. French PP, Latka M, Gollub EL, et al. Use-effectiveness of the female versus male condom in preventing sexually transmitted disease in women. Sexually Transmitted Diseases. 2003 May;30(5):433–9.
  3. Kelvin EA, Mantell JE, Candelario N, et al. Off-label use of the female condom for anal intercourse among men in New York City. American Journal of Public Health. 2011 Dec;101(12):2241–4.
  4. Crosby RA. State of condom use in HIV prevention science and practice. Current HIV/AIDS Reports. 2013 Mar;10(1):59–64.
  5. Conant M, Hardy D, Sernatinger J, et al. Condoms prevent transmission of AIDS-associated retrovirus. Journal of the American Medical Association. 1986;255(13):1706.
  6. Judson F, Ehret J, Bodin G, et al. In vitro evaluations of condoms with and without nonoxynol 9 as physical and chemical barriers against Chlamydia trachomatis, herpes simplex virus type 2, and human immunodeficiency virus. Sexually Transmitted Diseases. 1989;16(2):51–56.
  7. Reitmeijer C, Krebs J, Feorino P, Judson F. Condoms as physical and chemical barriers against human immunodeficiency virus. Journal of the American Medical Association. 1988;259(12):1851–1853.
  8. Van de Perre P, Jacobs D, Sprecher-Goldberger S. The latex condom, an efficient barrier against sexual transmission of AIDS-related viruses. AIDS. 1:49–52.
  9. Drew W, Blair M, Miner R, Conant M. Evaluation of the virus permeability of a new condom for women. Sexually Transmitted Diseases. 1990;17(2):110–112.
  10. U.S. Food and Drug Administration. Summary of safety and effectiveness data: FC2 female condom. Disponible à l'adresse : http://www.accessdata.fda.gov/cdrh_docs/pdf8/P080002b.pdf
  11. SSL Americas. Durex synthetic polyisoprene male condom Pre-market Notification 510(k) Summary. Disponible à l'adresse : http://www.accessdata.fda.gov/cdrh_docs/pdf7/K072169.pdf
  12. Ansell Healthcare Products LLC. Lifestyles lubricated polyisoprene latex male condom Pre-market Notification 510(k) Summary. Disponible à l'adresse : http://www.accessdata.fda.gov/cdrh_docs/pdf7/K070800.pdf
  13. Walsh T, Frezieres R, Peacock K, et al. Effectiveness of the male latex condom: combined results for three popular condom brands used as controls in randomized clinical trials. Contraception. 2004;70(5):407–413.
  14. Rosenberg M, Waugh M. Latex condom breakage and slippage in a controlled clinical trial. Contraception. 1997;56(1):17–21.
  15. Messiah A, Dart T, Spencer B, Warszawski J. Condom breakage and slippage during heterosexual intercourse: a French national survey. French National Survey on Sexual Behavior Group (ACSF). American Journal of Public Health. 1997;87(3):421–424.
  16. Valappil T, Kelaghan J, Macaluso M, et al. Female condom and male condom failure among women at high risk of sexually transmitted diseases. Sexually Transmitted Diseases. 2005;32(1):35–43.
  17. Sanders SA, Yarber WL, Kaufman EL, et al. Condom use errors and problems: a global view. Sexual Health. 2012;9(1):81.
  18. Gabbay M, Gibbs A. Does additional lubrication reduce condom failure? Contraception. 1996;53(3):155–8.
  19. Smith AM, Jolley D, Hocking J, et al. Does additional lubrication affect condom slippage and breakage? International Journal of STD & AIDS. 1998;9(6):330–335.
  20. Stone E, Heagerty P, Vittinghoff E, et al. Correlates of condom failure in a sexually active cohort of men who have sex with men. Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes. 1999;20(5):495–501.
  21. Weller SC. A meta-analysis of condom effectiveness in reducing sexually transmitted HIV. Social Science & Medicine. 1993;36(12):1635–1644.
  22. Davis K, Weller SC. The effectiveness of condoms in reducing heterosexual transmission of HIV. Family Planning Perspectives. 1999;31(6):272–279.
  23. Pinkerton S, Abramson P. Effectiveness of condoms in preventing HIV transmission. Social Science & Medicine. 1997;44(9):1303–1312.
  24. Weller SC, Davis-Beaty K. Condom effectiveness in reducing heterosexual HIV transmission. Cochrane Database of Systematic Reviews. 2002. Disponible à l'adresse : http://doi.wiley.com/10.1002/14651858.CD003255.
  25. Smith DK, Herbst JH, Zhang X, Rose CE. Condom Effectiveness for HIV Prevention by Consistency of Use among Men Who Have Sex with Men (MSM) in the U.S. Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes. 2015;68(3):337–344.
  26. Johnson WD, O’Leary A, Flores SA. Per-partner condom effectiveness against HIV for men who have sex with men. AIDS. 2018 Jul;32(11):1499-505.

  27. Giannou FK, Tsiara CG, Nikolopoulos GK, et al. Condom effectiveness in reducing heterosexual HIV transmission: a systematic review and meta-analysis of studies on HIV serodiscordant couples. Expert Review of Pharmacoeconomics and Outcomes Research. 2016 Aug;16(4):489–499.