Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Le virus de l'hépatite B

Points clés

  • Il existe un vaccin qui protège contre l'infection par l'hépatite B.
  • Le taux d’hépatite B a diminué de 16 % entre 2011 et 2016.

L’hépatite B est une infection transmissible sexuellement causée par le virus de l’hépatite B. Le stade précoce de l’infection dure environ six mois; c’est la phase de l’infection dite aiguë. La majorité des adultes réussissent à éradiquer le virus de leur organisme durant la phase aiguë et acquièrent alors une immunité à vie. Les personnes qui n’arrivent pas à se débarrasser du virus deviennent porteuses de l’hépatite B chronique et courent le risque de complications hépatiques graves comme la cirrhose et le cancer du foie. Dans environ le quart des cas, l’infection chronique donne lieu à une inflammation chronique du foie, ce qui augmente les risques d’insuffisance hépatique et de cancer du foie. Il n’existe aucun remède contre l’hépatite B, mais le traitement aide à réduire le risque de développer une maladie du foie.

Il existe un vaccin qui protège contre l’infection par l’hépatite B. Chaque province et territoire a mis sur pied un programme de vaccination contre l’hépatite B programs. De plus, le vaccin anti-hépatite B est recommandé pour toutes les personnes à risque, y compris les personnes qui s’injectent des drogues et celles s’adonnant à des comportements sexuels à haut risque. Ce vaccin est sans danger pour les personnes vivant avec le VIH.

De nombreuses personnes vivant avec l’hépatite B éprouvent peu ou pas de symptômes. L’absence de symptômes rend le diagnostic précoce difficile. Les personnes ayant le VIH peuvent être co-infectées par l’hépatite B du fait des voies de transmission semblables. Il est donc important que les personnes ayant reçu un diagnostic de VIH soient testées pour l’hépatite B et qu’elles reçoivent un vaccin approprié si elles n’ont pas l’hépatite B.

Entre 2011 et 2016, au Canada, le taux de nouveaux diagnostics d’hépatite B a connu une diminution de 16 %. On a diagnostiqué 4 961 nouveaux cas d’hépatite B, en 2016, au Canada,  soit un taux de 14 cas par 100 000 personnes. La majorité des diagnostics d’hépatite B (57%) se rencontraient chez des hommes, en 2016. Environ les deux tiers des diagnostics d’hépatite B (67 %) concernaient des Canadien-nes d’entre 30 et 59 ans, en 2016.

Ressources

L'hépatite B – Feuillet d'information de CATIE

Infection par le virus de l'hépatite B au Canada – Agence de la santé publique du Canada (ASPC)

Hépatite B : informez-vous – Feuillet d'information de l'ASPC

Source

  1. Agence de la santé publique du Canada. Maladies à déclaration obligatoire en direct. Disponible à l’adresse : http://maladies.canada.ca/declaration-obligatoire/

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.