Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Les infections transmissibles sexuellement

Points clés

  • Les condoms peuvent grandement réduire le risque d’ITS, sans toutefois l’éliminer.
  • Les infections transmissibles sexuellement peuvent nous révéler des choses au sujet de l’épidémie du VIH.
  • La présence d’une ITS peut augmenter le risque d’infection par le VIH.
  • Les ITS sont susceptibles de progresser plus rapidement et d’être plus difficiles à traiter chez les personnes vivant avec le VIH.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) sont causées par des micro-organismes qui peuvent se transmettre d’une personne à une autre lors d’un contact sexuel (vaginal, anal et oral). L’utilisation régulière et appropriée du condom peut, sans toutefois l’éliminer, permettre de réduire grandement le risque de contracter ou de transmettre ces infections.

L’information dans le domaine des ITS est une facette importante de la lutte contre le VIH pour trois raisons. En premier lieu, l’analyse des données de surveillance sur les ITS donne une idée importante de la vitesse de propagation et de l’ampleur de l’épidémie du VIH au sein de différentes populations. En deuxième lieu, la présence d’une ITS peut augmenter le risque infection. En troisième lieu, certaines ITS sont susceptibles de progresser plus rapidement et d’être plus difficiles à traiter chez les personnes vivant avec le VIH.

De nombreuses ITS peuvent être asymptomatiques (elles ne causent pas de symptôme). L’absence de symptômes rend le diagnostic précoce difficile. Du fait des voies de transmission semblables pour le VIH et les ITS, il est essentiel que les personnes recevant un diagnostic de VIH ou d’une ITS soient testées pour la présence de l’autre infection et qu’elles reçoivent le counseling approprié qui s’impose en matière de prévention. Il est impératif que les personnes co-infectées apprennent leur statut pour deux raisons : (1) les personnes qui connaissent leur statut modifient habituellement leurs comportements de sorte que les risques de transmission diminuent, et (2) il est impossible de prendre des décisions éclairées en matière de traitements et de soins lorsqu’on ignore son statut.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.