Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Les détenus

Points clés

  • Selon les estimations, la prévalence du VIH dans les prisons s’établit entre 1 % et 8 %.
  • Les programmes d’aiguilles et de seringues vont être déployés dans toutes les prisons fédérales en 2019.

Le partage de matériel servant à la consommation de drogues, aux tatouages et aux perçages constitue le principal facteur de risque de la transmission du VIH dans le milieu carcéral.

Selon les données publiées par le Service correctionnel du Canada (SCC), la prévalence du VIH a baissé entre 2007 et 2017, passant de 2,02 % à 1,2 %.

Dans les comptes rendus de recherche généraux, les estimations sur la prévalence du VIH dans les prisons fédérales du Canada vont d’un taux de 1 % à 2 % pour les hommes et de 1 % à 9 % pour les femmes.

De 2016 à 2017, les estimations du SCC indiquent que 96 % des détenus récemment admis ont accepté de passer un test sanguin pour se faire tester pour le VIH; 94 % des détenus dont la séropositivité était connue suivaient un traitement; et 91 % d’entre eux avaient atteint la suppression virale.

Tous les établissements du SCC ont commencé à mettre en œuvre des programmes d’échange de seringues en janvier 2019 après l’introduction de deux sites pilotes en 2018. Cette initiative vise à réduire les risques de VIH et d’hépatite dans les établissements carcéraux fédéraux.

Ressources

Visez juste : Recommandations pour la mise en œuvre de programmes de seringues et d’aiguilles dans les prisons canadiennes – Réseau juridique canadien VIH/sida, Prisoners' HIV/AIDS Support Action Network (PASAN), Université Ryerson

Prévention, traitement et soins en matière de VIH dans les prisons et autres structures fermées : Ensemble complet de mesures d’intervention – Organisation mondiale de la Santé

URGENCE Santé en prison – Réseau juridique canadien VIH/sida

Réseau juridique canadien VIH/sida. Pour changer net : argumentaire en faveur de programmes d’échange de seringues en prison au Canada. Toronto : Réseau juridique canadien VIH/sida; 2009. Disponible à : http://www.aidslaw.ca/site/wp-content/uploads/2013/09/CleanSwitch_142-FR.pdf

Sources

  1. Kouyoumdjian F, Schuler A, Matheson FI, HwangSW. Health status of prisoners in Canada. Canadian Family Physician. 2016;62:215–222. Disponible à l’adresse : https://www.cfp.ca/content/62/3/215.abstract.fr?langselect
  2. Service correctionnel Canada. Capsule sur les services de santé : Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) Âge, sexe et origine autochtone. Septembre 2016. Disponible à l’adresse : http://www.csc-scc.gc.ca/publications/005007-3034-fra.shtml
  3. Service correctionnel Canada. Document d’information : Programme d’échange de seringues en prison du Service correctionnel Canada. Disponible à l’adresse : https://www.canada.ca/fr/service-correctionnel/nouvelles/2018/05/document-dinformation--programme-dechange-de-seringues-en-prison-du-service-correctionnel-du-canada.html
  4. Service correctionnel Canada. Incidents de surdose chez les délinquants sous responsabilité fédérale, de 2012-2013 à 2016-2017. Janvier 2019. Disponible à l’adresse : https://www.csc-scc.gc.ca/research/sr-18-02-fr.shtml#n2
  5. Agence de la santé publique du Canada. Résumé : Estimations de l’incidence et de la prévalence du VIH, et des progrès réalisés par le Canada en ce qui concerne les cibles 90-90-90 pour le VIH, 2016. Agence de la santé publique du Canada, 2018. Disponible à l’adresse : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/esume-estimations-incidence-prevalence-vih-progres-realises-canada-90-90-90.html