Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Les femmes et les filles

Points clés

  • Selon les estimations, 23 % des nouvelles infections par le VIH en 2016 se sont produites chez des femmes ou des filles.
  • Les contacts hétérosexuels et l'injection de drogues sont les principales voies de transmission du VIH parmi les femmes et les filles.
  • Il est estimé que les femmes et les filles constituaient 23 % de tous les Canadiens vivant avec le VIH en 2016.

L'épidémie du VIH a évolué depuis les premières années. De fléau qu’elle était auparavant, principalement parmi les hommes gais, bisexuels et leshommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, elle sévit de plus en plus maintenant au sein de groupes différents, notamment les hétérosexuels et les personnes qui s’injectent des drogues. Par conséquent, le fardeau du VIH que portent les femmes s’alourdit de plus en plus.

Selon les estimations pour 2016, 23 % des nouvelles infections par le VIH se sont produites chez des femmes ou des filles, soit 507 nouvelles infections. L'incidence du VIH a augmenté depuis 2014, année où le nombre estimé de nouvelles infections s’établissait à 436. L'injection de drogues et les relations hétérosexuelles étaient les principales voies de transmission du VIH parmi les femmes et les filles. Selon les estimations, 22 % d'entre elles y auraient été exposées par l'injection de drogues et 78 % lors de contacts hétérosexuels.

À la fin de 2016, 14 520 femmes vivaient avec le VIH au Canada, ce qui représente 23 % de toutes les personnes atteintes au pays.

Les conditions sociales et économiques (telles que la pauvreté, la marginalisation, les rapports de force inégaux entre les sexes et la violence) qui alimentent l'épidémie du VIH accroissent la vulnérabilité des femmes et des filles à l'égard de l'infection par le VIH.

Ressources

L’épidémiologie du VIH chez la femme – Feuillet d’information de CATIE

Résumé : Estimations de l'incidence, de la prévalence et de la proportion non diagnostiquée au VIH au Canada, 2014 – Agence de la santé publique du Canada (ASPC)

Le VIH/sida au Canada – Affiche infographique de CATIE

Personnes vivant avec le VIH au Canada – Affiche infographique de CATIE

Nouvelles infections par le VIH au Canada – Affiche infographique de CATIE

Où le VIH frappe-t-il le plus durement? – Affiche infographique de CATIE

Le VIH au Canada – Affiche infographique de l’ASPC

Source

1. Agence de la santé publique du Canada. Résumé : Estimations de l'incidence, de la prévalence et de la proportion non diagnostiquée au VIH au Canada, 2014. Ottawa : Division de surveillance de la santé et de l'épidémiologie, Division des lignes directrices professionnelles et des pratiques de santé publique, Centre de la lutte contre les maladies transmissibles et les infections, Agence de la santé publique du Canada, 2015. Disponible à l'adresse : http://www.catie.ca/fr/ressources/resume-estimations-lincidence-prevalen...