Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Les Autochtones

Points clés

  • Les personnes autochtones constituaient 4,9 % de la population du Canada en 2016.
  • Selon les estimations, 11 % des nouvelles infections par le VIH se seraient produites chez des Autochtones en 2016.
  • Selon les estimations, 10 % de tous les Canadiens vivant avec le VIH en 2016 étaient des Autochtones.
  • Cinq pour cent des Autochtones seraient séropositifs (selon un site pilote du système A-Track à Regina)

Les personnes autochtones constituaient 4,9 % de la population canadienne en 2016. Comme près de 11 % de toutes les nouvelles infections par le VIH en 2016 se sont produites chez des Autochtones (245 nouvelles infections), ce groupe est surreprésenté dans l’épidémie du VIH au Canada. L’incidence du VIH a augmenté dans la population autochtone depuis 2014, année où 217 nouvelles infections se sont produites, selon les estimations.

Selon les estimations, 6 055 personnes autochtones vivaient avec le VIH au Canada à la fin de 2016, soit 10 % de toutes les personnes infectées par le VIH au Canada (prévalence).

Il faut faire preuve de prudence avant de tirer des conclusions issues de données rapportées pour les peuples autochtones. Pour décrire adéquatement l'épidémie du VIH parmi les peuples autochtones du Canada, il faut avoir accès à des données fiables et complètes en matière d'ethnicité. En effet, les données de cet ordre ne sont pas disponibles pour l'ensemble des provinces et territoires. Par conséquent, seules les données de certains territoires et provinces sont utilisées pour examiner l'état de l'épidémie du VIH parmi les peuples autochtones.

Le système A-Track collecte des échantillons de taches de sang séché afin de les faire tester pour la présence du VIH (2012). Cinq pour cent des Autochtones inscrits à l’étude ont reçu un résultat de séropositivité. Seulement 56 % des participants qui ont reçu un résultat positif étaient au courant de leur statut sérologique. Notons que ces données proviennent d’un seul site pilote du système A-Track situé à Regina et pourraient ne pas représenter tous les Autochtones vivant au Canada. 

Selon le système A-Track, sur toutes les personnes qui se déclaraient séropositives, 87 % disaient recevoir des soins de la part d’un médecin et 67 % affirmaient avoir déjà pris des médicaments sur ordonnance contre le VIH.

Au Canada, les populations autochtones se caractérisent par une grande diversité historique, linguistique et culturelle. Ces communautés sont touchées de façon disproportionnée par de nombreux facteurs sociaux, économiques et culturels (déterminants de la santé) qui augmentent leur vulnérabilité à l’infection par le VIH.

Ressources

L'épidémiologie du VIH au Canada – Feuillet d'information de CATIE

Résumé : Estimations de l'incidence et de la prévalence du VIH, et des progrès réalisés par le Canada en ce qui concerne les cibles 90-90-90 pour le VIH, 2016 – Agence de la santé publique du Canada (ASPC)

Où le VIH frappe-t-il le plus durement? – Affiche infographique de CATIE

Le VIH/sida au Canada – Affiche infographique de CATIE

Le VIH au Canada – Affiche infographique de l’ASPC

Personnes vivant avec le VIH au Canada – Affiche infographique de CATIE

Nouvelles infections par le VIH au Canada – Affiche infographique de CATIE

Sources

  1. Agence de la santé publique du Canada [ASPC]. Résumé : Estimations de l'incidence, de la prévalence du VIH et des progrès réalisés par le Canada en ce qui concerne les cibles 90-90-90 pour le VIH, 2016. Agence de la santé publique du Canada, 2018. Disponible à l'adresse : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/esume-estimations-incidence-prevalence-vih-progres-realises-canada-90-90-90.html
  2. Agence de la santé publique du Canada. Résumé des principaux résultats de l'enquête pilote A-Track (2011-2012). Disponible à l'adresse :Résumé des principaux résultats de l'enquête pilote A-Track (2011-2012)