TraitementActualités
211

octobre/novembre 2015 

Bientôt à l'affiche : le TAF

Le ténofovir (Viread) appartient à une famille de médicaments que l’on appelle couramment les analogues nucléotidiques. Le ténofovir est utilisé dans le cadre de thérapies anti-VIH puissantes (TAR) et se vend en combinaison avec les médicaments suivants sous forme de coformulations à doses fixes :

  • Truvada : ténofovir + FTC
  • Atripla : ténofovir + FTC + éfavirenz
  • Complera : ténofovir + FTC + rilpivirine
  • Stribild : ténofovir + FTC + cobicistat + elvitégravir

Ces médicaments sont fabriqués par la compagnie Gilead Sciences.

Ancien ténofovir (TDF)

La formulation du ténofovir qui se vend à l'heure actuelle s'appelle le TDF (fumarate de ténofovir disoproxil). Une fois avalé puis absorbé par les intestins, le TDF passe dans le sang et pénètre finalement dans les cellules du système immunitaire. À l’intérieur des intestins, du sang et des cellules, des enzymes transforment le TDF en ténofovir.  C'est cette forme finale (ténofovir) du médicament qui possède de l’activité antivirale.

Le TDF n'est pas bien absorbé par les intestins et n'entre pas rapidement dans le sang ou les cellules. Par conséquent, les adultes doivent prendre une dose relativement élevée de TDF (300 mg) lorsqu'il fait partie de leur TAR.

Bienvenue au TAF

Gilead Sciences a mis au point une nouvelle formulation orale du ténofovir qui porte le nom de TAF (ténofovir alafénamide). Lors d'expériences de laboratoire sur des cellules immunitaires et le TAF, les chercheurs ont constaté que ce dernier se convertissait rapidement en la forme antivirale active du médicament, c'est-à-dire le ténofovir. De plus, lorsque le TAF est utilisé, les concentrations de ténofovir atteignent des niveaux bien plus élevés dans les cellules immunitaires que lorsque la formulation originale TDF est utilisée. Enfin, lorsque le TAF est utilisé, les taux de ténofovir dans le sang sont considérablement plus faibles que sous l’effet du TDF. Cette différence est probablement attribuable au fait que le ténofovir se concentre davantage dans les cellules du système immunitaire lorsque le TAF est utilisé.

Des expériences sur des chiens ont également permis de constater que le TAF se concentrait dans les cellules du système immunitaire et dans les ganglions et tissus lymphatiques.

Puisque le ténofovir s’accumule davantage dans les cellules du système immunitaire lorsque le TAF est utilisé, il est possible de prescrire une dose considérablement plus faible de TAF (10 à 25 mg par jour), comparativement au TDF.

Comme le TAF donne lieu à une concentration relative plus élevée de ténofovir dans le système immunitaire, ce médicament est moins présent dans le sang. Cette différence a probablement des implications sur le plan de l'innocuité. Rappelons, par exemple, que la formulation originale de ce médicament causait des lésions rénales chez certains patients parce que le TDF s'accumulait dans le sang et certaines cellules des reins. Jusqu'à présent, les essais cliniques sur le TAF laissent croire que ce dernier est plus sûr que le TDF lorsqu'il est utilisé dans le cadre d’une TAR.

Accès

Le premier médicament contenant le TAF, Genvoya, a été autorisé par la Food and Drug Administration (FDA) américaine en novembre 2015 et sera probablement autorisé par Santé Canada à la fin de l'année 2015. Il s'agira d'une combinaison à doses fixes (tous les ingrédients sont présents dans un seul comprimé) des médicaments suivants :

  • TAF + FTC + cobicistat + elvitégravir

Il existe déjà un comprimé semblable appelé Stribild qui contient le TDF et les autres médicaments mentionnés ci-dessus.

Lorsque Genvoya sera homologué au Canada, Gilead Sciences devra négocier avec les provinces et territoires canadiens pour fixer le prix de ce comprimé qui sera inscrit sur leurs listes de médicaments assurés. Les négociations de ce genre peuvent durer plusieurs mois. Il est donc peu probable que Genvoya soit inclus sur les listes de médicaments assurés des provinces et territoires avant la fin de 2016.

Au début de ce rapport, nous avons dressé une liste de plusieurs médicaments contenant le TDF. Tous ces médicaments auront des formulations développées contenant le TAF au cours des prochaines années, et les nouvelles versions suivront le même processus de négociation auquel sera soumis Genvoya afin d'avoir accès aux listes de médicaments assurés des provinces et territoires.

Le TAF est à l'étude à titre de remplacement du TDF dans le cadre de plusieurs essais cliniques. Nous rendons compte de deux de ces études dans le prochain article. D’autres études mettant en vedette le TAF feront l’objet d’un numéro futur de TraitementActualités.

—Sean R. Hosein

RÉFÉRENCES :

  1. Callebaut C, Stepan G, Tian Y, et al. In vitro virology profile of tenofovir alafenamide, a novel oral prodrug of tenofovir with improved antiviral activity compared to that of tenofovir disoproxil fumarate. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 2015 Oct;59(10):5909-16.
  2. Margot NA, Johnson A, Miller MD, Callebaut C, et al. Characterization of HIV-1 resistance to tenofovir alafenamide in vitro. Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 2015 Oct;59(10):5917-24.
  3. Sax PE, Wohl D, Yin MT, et al. Tenofovir alafenamide versus tenofovir disoproxil fumarate, coformulated with elvitegravir, cobicistat, and emtricitabine, for initial treatment of HIV-1 infection: two randomised, double-blind, phase 3, non-inferiority trials. Lancet. 2015 Jun 27;385(9987):2606-15.