Point de mire sur la prévention

Printemps 2019 

Ressources sur la charge virale indétectable et la transmission sexuelle du VIH

par Erica Lee

Les personnes ayant le VIH qui reçoivent régulièrement des soins de santé, qui suivent un traitement et qui maintiennent une charge virale indétectable ne transmettent pas le VIH à leurs partenaires sexuels. Cette compréhension de la transmission du VIH prend de l’élan depuis quelques années et est défendue de façon notable dans la déclaration de consensus que la Prevention Access Campaign a publiée en 2016 pour proclamer le message suivant : Indétectable=Intransmissible, ou I=I. Bruce Richman est le fondateur de la campagne.

Afin d’inspirer vos efforts pour incorporer I=I dans votre travail, voici quelques ressources que les organismes canadiens ont créées pour faire connaître nos connaissances actuelles en ce qui concerne la charge virale indétectable et la transmission sexuelle du VIH.

Comprendre les données probantes

L’impact de la charge virale indétectable sur le risque de transmission sexuelle du VIH a été démontré dans plusieurs études. Les ressources suivantes peuvent être utilisées pour mieux comprendre les données de recherche à l’appui d’I=I.

Déclaration de CATIE sur l'utilisation du traitement antirétroviral (TAR) pour maintenir une charge virale indétectable comme stratégie de prévention hautement efficace pour prévenir la transmission du VIH

CATIE

Cette déclaration de CATIE passe en revue les principales études démontrant l’impact que la charge virale indétectable exerce sur la transmission sexuelle du VIH. Elle donne aussi aux fournisseurs de services des recommandations sur les moyens d’incorporer le concept du traitement du VIH comme prévention dans leur travail, ainsi que des liens vers des outils et ressources en ligne.

Consensus d’experts : Charge virale et risque de transmission du VIH

Institut national de santé publique du Québec

Effectuée en 2014, cette revue de la littérature éclaire la façon dont l’impact de la charge virale indétectable sur le risque de transmission du VIH est compris au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Elle inclut l’énoncé de consensus du comité d’examen, qui est fondé sur les données probantes figurant dans la revue.

Living in the asterisk (*): What does U=U mean for women?

Initiative Femmes & VIH/sida (IFVS)

Cette ressource a été créée par l’Initiative Femmes & VIH/sida (IFVS) de l’Ontario pour éclairer et orienter les messages sur I=I qu’elle utilise dans le cadre de son travail dans la communauté. Elle prend en considération les préoccupations se rapportant spécifiquement à I=I chez les femmes, telles que le risque de transmission durant l’allaitement et les facteurs pouvant influencer la capacité d’une personne à atteindre une charge virale indétectable.

Déclarer sa position

De nombreux organismes, groupes et individus ont donné leur appui au message I=I. Ces ressources illustrent certaines approches que les défenseurs d’I=I ont utilisées pour montrer leur soutien au message et leur intention de le partager dans le cadre de leur travail.

ACCM soutient la déclaration de consensus I=I

Sida Bénévoles Montréal (ACCM)

Ce message de soutien à I=I de Sida Bénévoles Montréal met l’accent sur l’impact positif que le message aura dans la communauté, y compris son rôle pour combattre la stigmatisation et les inégalités se rapportant au VIH.

Trois raisons pour lesquelles CATIE appuie I=I en matière de transmission sexuelle du VIH

CATIE

Cet article de blogue de CATIE expose trois des raisons qui ont incité CATIE à signer la déclaration de consensus de la Prevention Access Campaign et à appuyer le message I=I.

Position ministérielle

Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Cet énoncé de position du gouvernement du Québec soutient l’utilisation du traitement antirétroviral pour l’infection au VIH comme une stratégie de prévention hautement efficace pour la transmission sexuelle du VIH. Le document inclut un résumé concis des données probantes sur lesquelles repose cet énoncé de position et le contexte de son élaboration et de sa mise en œuvre au Québec.

Indétectable = Intransmissible : Position de la COCQ-SIDA sur l’utilisation des traitements antirétroviraux comme moyen de prévention

Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida (COCQ-SIDA)

Cette déclaration examine le contexte et les données probantes illustrant le rôle que les traitements antirétroviraux jouent dans la prévention du VIH, en plus d’exposer la position et les recommandations de la COCQ-SIDA à l’égard du message I=I. La COCQ-SIDA est un réseau d’organismes communautaires en VIH/sida au Québec.

Undetectable = Untransmittable

YouthCO

Dans cet article de blogue, YouthCO résume la signification d’I=I et déclare son engagement à incorporer le message et les principes qui le sous-tendent dans son travail.

Undetectable = Untransmittable / U = U

Regional HIV/AIDS Connection

Cette résolution du conseil d’administration de la Regional HIV/AIDS Connection affirme son appui à la déclaration de consensus et au message I=I de la Prevention Access Campaign. Elle inclut un résumé de la déclaration et de quelques conditions qui doivent être prises en considération.

Position statement: U=U

Ontario AIDS Network

Cet énoncé de position du Ontario AIDS Network souligne le rôle que les fournisseurs de services ont à jouer pour soutenir I=I dans leur travail. L’énoncé s’accompagne d’une trousse à outils à l’appui d’I=I, y compris d’affiches faisant la promotion du message.

Partager l’information avec ses clients

Ces ressources décrivent les bienfaits qu’une charge virale indétectable procure aux personnes vivant avec le VIH, autant pour la prévention du VIH que pour le maintien d’une bonne santé.

Charge virale indétectable

Alliance pour la santé sexuelle des hommes gais (SSHG)

L’information sur la charge virale indétectable qui se trouve dans le site Web Sexe qui t'allume de la SSHG offre une explication intéressante du lien entre la charge virale indétectable et le risque de transmission du VIH à l’intention des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Le site inclut une courte vidéo animée sur le maintien d’une charge virale indétectable et son utilisation comme stratégie de prévention du VIH.

Le pouvoir de l'indétectable : Ce qu’il faut savoir sur le traitement du VIH comme prévention

CATIE

Ce livret explore l’impact qu’exerce la charge virale indétectable sur la transmission du VIH dans une variété de situations, y compris durant les relations sexuelles, la grossesse et la consommation de drogues.

Indétectabilité et prévention du VIH

Portail VIH/sida du Québec | Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill

Ce document examine ce que signifie avoir une charge virale indétectable, ainsi que son impact sur les individus et la communauté. Il inclut aussi les témoignages courts de trois personnes qui partagent leur expérience de l’indétectabilité.

Contrer la stigmatisation et la discrimination

I=I n’est pas seulement un message responsabilisant pour les personnes qui prennent des décisions touchant leur santé et la prévention du VIH. Les données qui expliquent l’impact de la charge virale indétectable sur le risque de transmission sexuelle du VIH peuvent également servir à combattre plus largement la stigmatisation et la discrimination à l’endroit des personnes séropositives dans nos collectivités et notre système judiciaire.

Indétectable = Intransmissible : Un document d’information communautaire

Conseil international des ONG de lutte contre le sida (ICASO)

Cette ressource de l’ICASO, dont le siège social se trouve au Canada, fournit des recommandations sur I=I dans le but d’éclairer et d’orienter l’action communautaire en matière de VIH. En plus d’examiner le contexte et les données probantes à l’appui d’I=I, elle explore des sujets que les défenseurs des droits peuvent aborder sous l’angle du message I=I, tels que l’accès au traitement, la stigmatisation et la criminalisation du non-dévoilement du VIH. L’ICASO a également rédigé un précis communautaire examinant I=I selon la perspective des droits des femmes.

Canadian consensus statement on HIV and its transmission in the context of criminal law

Cette déclaration de consensus de 2014 examine les données probantes sur le risque de transmission du VIH lié aux relations sexuelles, aux morsures et au crachat, y compris la prise en considération du rôle que joue la charge virale dans le risque de transmission. Elle a été rédigée et approuvée par des experts canadiens du domaine dans le but de générer une compréhension du risque de transmission du VIH fondée sur des données probantes parmi les personnes appliquant le droit pénal dans le contexte du VIH. Un document apparenté a été publié par la communauté juridique internationale en 2018 sous le titre Expert consensus statement on the science of HIV in the context of criminal law.

CTAC, on jase ! I = I : La campagne Indétectable = Intransmissible

Conseil canadien de surveillance et d’accès aux traitements (CTAC)

Cette vidéo donne la parole à des fournisseurs de services et à des membres de la communauté qui partagent leurs perspectives sur I=I et ses implications pour la prévention du VIH et la lutte contre la stigmatisation au Canada.

N’oubliez pas de visiter le site Web de CATIE pour rester au courant des nouveautés à mesure que la recherche continue d’élargir notre compréhension du lien entre la charge virale indétectable et le risque de transmission du VIH. Pour trouver des exemples des façons dont des organismes et des individus partout dans le monde sont en train de répandre le message I=I, visitez le site Web de la Prevention Access Campaign.

 

À propos de l’auteur

Erica Lee est spécialiste de l'information chez CATIE. Depuis l’obtention de sa maîtrise en sciences de l’information, Erica a travaillé dans le domaine des bibliothèques de la santé, soutenant les besoins en information des fournisseurs de services de première ligne et les utilisateurs de services. Avant de se joindre à CATIE, Erica était la bibliothécaire de l’organisme AIDS Committee of Toronto (ACT).