Nouvelles CATIE

7 mars 2019 

Maviret pour le traitement de l’hépatite C fait son entrée sur la liste des médicaments assurés de l’Ontario

  • Maviret, le médicament puissant contre l’hépatite C, est maintenant remboursé par le régime d’assurance maladie public de l’Ontario.
  • Chez certains patients, le traitement peut guérir l’hépatite C en aussi peu de temps que huit semaines.
  • Maviret peut être utilisé pour tous les génotypes viraux et chez les personnes vivant avec une maladie rénale.

Le virus de l’hépatite C (VHC) infecte le foie et peut se transformer en infection hépatique chronique. Cette infection entraîne l’inflammation du foie, endommageant l’organe au fil du temps; le tissu hépatique sain est remplacé par du tissu cicatriciel inutile. C’est ce qu’on appelle la fibrose. Si elle n’est pas traitée, l’infection chronique par le VHC mène à ce que le foie soit complètement cicatriciel (une condition appelée cirrhose), ce qui entraîne plusieurs complications, comme de la fatigue sévère, des infections abdominales récurrentes, des hémorragies internes et des difficultés à penser clairement. Enfin, cela peut causer l’insuffisance hépatique et la mort. L’infection chronique par le VHC augmente également le risque de cancer du foie.

Au cours des cinq dernières années, des traitements efficaces, sécuritaires et simples contre le VHC ont été homologués au Canada et dans d’autres pays à revenus élevés, dont :

  • Epclusa – fabriqué par Gilead Sciences;
  • Harvoni – fabriqué par Gilead Sciences;
  • Maviret – fabriqué par Abbvie;
  • Zepatier – fabriqué par Merck.

Ces traitements sont dispendieux. Heureusement, de nombreux ministères et départements de la santé subventionnent généralement le coût du traitement de l’infection chronique par le VHC (et d’autres maladies graves comme le cancer et l’infection par le VIH). La liste des médicaments subventionnés correspond à la liste des médicaments assurés.

Voici Maviret

Maviret est le nom commercial d’une pilule contenant deux puissants médicaments anti-VHC, le glécaprévir et le pibrentasvir. Il est approuvé au Canada pour le traitement du VHC. La posologie de Maviret est de trois comprimés une fois par jour avec de la nourriture (le type de nourriture n’a pas d’importance). Il est généralement bien toléré. Chez les patients souffrant d’une infection chronique par le VHC sans lésion hépatique grave (cirrhose) et qui commencent le traitement, Maviret peut être prescrit pour une période de huit semaines, peu importe la souche (génotype) du VHC. De plus, Maviret peut être utilisé chez les personnes souffrant d’une maladie chronique du VHC qui ont aussi une maladie rénale chronique - un problème qui peut survenir chez certaines personnes souffrant du VHC -, peu importe le stade de la maladie rénale.

Négociation

Pour aider à la réduction des coûts des médicaments que les ministères de la Santé subventionnent, les provinces et territoires du Canada ont négocié collectivement avec des compagnies pharmaceutiques au moyen de l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP).

L’APP a récemment achevé ses négociations avec Abbvie et la province de l’Ontario inscrira Maviret sur sa liste de médicaments assurés dès le 28 février 2019. Le médicament sera sur la liste tant pour les personnes qui débutent un traitement contre le VHC que pour celles qui ont déjà pris un traitement, peu importe le degré de dommage au foie (fibrose).

Au cours des prochaines semaines et mois, il est à espérer que d’autres provinces ajouteront Maviret à leur liste de médicaments assurés.

Le fait que Maviret soit sur la liste des médicaments subventionnés par la province ou le territoire permet aux médecins et aux patients d’avoir accès à une autre option de traitement du VHC.

Ressources CATIE

Maviret (glécaprévir + pibrentasvir)Feuillet d’information

Médicaments anti-hépatite C approuvés au Canada pour les adultes – Tableau des médicaments

Hépatite C : Un guide détaillé

— Sean R. Hosein

RÉFÉRENCES :

  1. Abbvie. AbbVie conclut une entente avec l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) concernant son medicament pour le traitement de l’hépatite C, Maviret. Communiqué de presse. 21 février 2019
  2. Abbvie. Maviret – agent antiviral Monographie du produit. 28 novembre 2018

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.