HepCInfo Updates

Actualités infohépatiteC 9.17  

Bienvenue à Actualités infohépatiteC numéro 9.17 de CATIE du 4 août au 17 août 2018. Poursuivez votre lecture pour en apprendre davantage sur les nouvelles découvertes scientifiques et celles qui ont été mises à jour dans les domaines de la prévention, des soins, du traitement et du soutien liés à l'hépatite C.

Nous rendons parfois compte de l’utilisation expérimentale de médicaments contre l’hépatite C. Pour plus de renseignements sur l’utilisation approuvée des traitements de l’hépatite C au Canada, consultez le tableau des Médicaments anti-hépatite C approuvés au Canada pour les adultes et les feuillets d'information sur chacun des traitements anti-hépatite C.

À la une

Taux élevé d’hépatite C dans l’étude Amsterdam PrEP

Le taux d’hépatite C était élevé chez les participants séronégatifs qui prenaient la PrEP et était comparable aux taux constatés chez les hommes gais et bisexuels séropositifs, ont rapporté des chercheurs lors du Congrès international sur le sida 2018 tenu à Amsterdam.

L’étude Amsterdam PrEP (AmPrEP) porte sur 374 hommes gais ou bisexuels et deux femmes trans des Pays-Bas qui prennent la prophylaxie pré-exposition (PrEP) pour prévenir l’infection par le VIH. On offre aux participants l’option de prendre la PrEP quotidiennement ou en fonction de leurs activités sexuelles (PrEP événementielle). Chaque personne est testée pour l’hépatite C tous les six mois.

L’étude est basée sur des données recueillies entre août 2015 et décembre 2017. Il s’est produit 12 cas d’hépatite C, dont six nouvelles infections et six cas de réinfection.

L’âge médian des personnes ayant l’hépatite C était de 35 ans. La plupart étaient de race blanche (83 %) et prenaient la PrEP quotidiennement (92 %) et 75 % d’entre elles ont fait état d’épisodes de chemsex (consommation de drogues dans un contexte sexuel) vécus avant de commencer la PrEP.

Huit des souches du virus de l’hépatite C étaient génétiquement semblables aux souches de l’hépatite C détectées au sein d’autres réseaux d’hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, ce qui laisse soupçonner l’existence d’un réseau de transmission commun.

Selon les chercheurs, « Aux Pays-Bas, l’incidence de l’infection initiale et de la réinfection par le VHC parmi les HARSAH séronégatifs sous PrEP était élevée et comparable à celle observée chez les HARSAH séropositifs. Le dépistage régulier du VHC pour faciliter la mise sous traitement rapide et des interventions pour réduire les comportements liés au VHC devraient être offerts aux HARSAH sous PrEP ». (infohep.org, juillet 2018, en anglais)

Les receveurs d’un greffon rénal infecté par l’hépatite C ont tous guéri dans l’année suivant la transplantation

Les personnes sans hépatite C qui ont reçu un greffon rénal infecté par l’hépatite C ont été traitées pour celle-ci et en ont guéri dans l’année suivant la transplantation, ont rapporté des chercheurs dans les Annals of Internal Medicine.

L’âge médian des participants était de 56 ans et 70 % d’entre eux étaient des hommes.

Tous les 20 participants ont reçu un rein infecté par le génotype 1 du virus de l’hépatite C. Ils ont tous commencé un traitement par Zepatier, soit la combinaison d’elbasvir et de grazoprévir, trois jours après la greffe rénale, et le traitement a duré 16 semaines. Dix participants ont été traités et suivis pendant un an et les dix autres ont été traités et suivis pendant six mois. Tous les participants ont guéri.

Chez tous les participants, la fonction rénale était comparable à celle des personnes ayant reçu un rein non infecté par l’hépatite C six mois et un an après la transplantation.

Selon les chercheurs, « Les 20 participants ont reçu une greffe rénale rapidement, ce qui leur a permis d’éviter des années de dialyse et d’avoir une bonne qualité de vie, et ils ont tous guéri de l’hépatite C. Jusqu’à un an après, les greffons rénaux fonctionnaient aussi bien que les reins provenant de donneurs n’ayant pas l’hépatite C ». (Healio.com, août 2018, en anglais)

Branchez-vous au monde scientifique

Perspectives des patients sur la planification des soins avancés de la cirrhose : Une analyse qualitative, Canadian Journal of Gastroenterology and Hepatology, juillet 2018, en anglais