Un guide pratique des thérapies complémentaires

La naturopathie et le VIH

La naturopathie allie les connaissances scientifiques modernes aux formes traditionnelles et naturelles de la médecine. Elle a recours à des substances naturelles et au pouvoir d’autoguérison de l’organisme pour traiter et prévenir la maladie. Selon les naturopathes, les symptômes de la maladie sont des signes dénotant un mode de vie malsain ou générateur de déséquilibres. Les traitements de naturopathie sont prescrits à la suite d’un examen approfondi du mode de vie de la personne et de ses besoins nutritionnels. De nombreux naturopathes reçoivent aussi une formation dans les disciplines de l’acupuncture, de la phytothérapie (thérapie par les plantes médicinales), de la massothérapie, de la manipulation, de l’homéopathie ainsi que de la diététique. Pour un complément d’information sur les besoins nutritionnels des personnes vivant avec le VIH, consultez la publication de CATIE nommée Un guide pratique de la nutrition pour les personnes vivant avec le VIH. Les naturopathes sont des généralistes des médecines complémentaires ou parallèles qui emploient des méthodes dérivées de différentes traditions de guérison. Une consultation auprès d’un naturopathe pourrait vous aider à choisir la forme de thérapie complémentaire qui vous convient.

Réglementation et formation des docteurs en naturopathie au Canada

Pour plus d’informations sur la réglementation et la formation des docteurs en naturopathie dans chaque province et territoire du Canada, consultez le site Web de l’Association canadienne des docteurs en naturopathie.

Il existe deux programmes de formation canadiens reconnus par l’Association canadienne des docteurs en naturopathie et par le Council on Naturopathic Medical Education. Il s’agit des programmes de formation de quatre ans offerts, d’une part, par le Canadian College of Naturopathic Medicine à Toronto et, d’autre part, par le Boucher Institute of Naturopathic Medicine en Colombie-Britannique. Dans ces programmes, les étudiants apprennent les sciences biomédicales et cliniques (anatomie, physiologie, pharmacologie, etc.) en plus des thérapies naturelles.