Le pouvoir de l’indétectable : le traitement du VIH prévient la transmission

D’abord, quelques notions de base

Qu’est-ce qu’une charge virale indétectable?

La charge virale du VIH désigne la quantité de virus qui est présente dans le sang d’une personne vivant avec le VIH. Si vous prenez fidèlement un traitement du VIH comme prescrit par votre médecin, vous pouvez réduire votre charge virale à un niveau si faible qu’un test sanguin ne peut la détecter. Une fois votre charge virale descendue à ce niveau, on dit qu’elle est indétectable. Chez la plupart des gens, cela se produit après trois à six mois de traitement du VIH suivi de façon régulière. Avoir une charge virale indétectable est bon pour votre système immunitaire et pour votre santé à long terme.

Avoir une charge virale indétectable ne signifie pas que vous êtes guéri du VIH. Le virus demeure présent dans votre corps. Si vous cessez de prendre le traitement du VIH ou si vous en oubliez trop de doses, votre charge virale redeviendra détectable.

Comment puis-je réduire ma charge virale et la maintenir à un niveau indétectable?

Pour amener votre charge virale à un niveau indétectable (et l’y maintenir), il faut prendre vos médicaments anti-VIH tels qu’ils sont prescrits et consulter votre médecin périodiquement.

La seule façon de savoir si votre charge virale est indétectable est de passer régulièrement un test sanguin appelé « test de charge virale ». Vous et votre médecin déciderez de la fréquence de ce test (probablement tous les trois à six mois).

Il est important de prendre vos médicaments anti-VIH de façon régulière, comme prescrit, pour atteindre une charge virale indétectable et la conserver. Pour vous aider à suivre fidèlement votre horaire de prise de médicaments, vous pouvez :

  • régler l’alarme de votre cellulaire ou de votre montre afin de vous rappeler de prendre vos comprimés
  • utiliser un pilulier pour organiser vos comprimés
  • demander à votre pharmacien.ne d’emballer vos médicaments dans une plaquette alvéolaire
  • télécharger sur votre cellulaire une appli gratuite pour vous rappeler de prendre vos médicaments.

Si vous avez de la difficulté à prendre vos médicaments tels qu’ils sont prescrits, parlez-en à votre médecin, à votre infirmier.ière, à votre pharmacien.ne ou à votre organisme VIH local.