Un guide pratique de la nutrition pour les personnes vivant avec le VIH/sida

2.7 La co-infection à l'hépatite C

Beaucoup de personnes vivant avec le VIH sont également infectées par l'hépatite C, un virus qui attaque et endommage le foie. Chez les personnes co-infectées, l'inflammation et les lésions du foie risquent de progresser plus rapidement que chez les personnes atteintes d'hépatite C seulement; dans certains cas, les complications causées par l'hépatite C sont pires que les problèmes associés au VIH.

Les besoins nutritionnels des personnes atteintes d'hépatite C ressemblent à celles des personnes vivant avec le VIH. Elles doivent consommer davantage de protéines pour fournir au foie les ingrédients nécessaires à l’alimentation et à la régénération des cellules. Consultez votre médecin avant d'augmenter votre apport en protéines.

Si vous souffrez d’une insuffisance hépatique avancée ou d’une maladie cérébrale appelée encéphalopathie, il est possible que votre médecin vous conseille de consommer moins de protéines. Si c’est le cas, essayez de parler avec un diététiste qui se spécialise dans les maladies du foie pour veiller à ce que vos besoins nutritionnels soient satisfaits.

Les lésions du foie peuvent influer sur vos besoins nutritionnels. Parlez-en avec votre médecin.

Au fur et à mesure que l'insuffisance hépatique progresse, le risque de malnutrition augmente parce que le foie est responsable du métabolisme de la nourriture et des nutriments. Les lésions du foie ont un impact important sur la nutrition. Ce problème est exacerbé par le pauvre régime alimentaire qu’ont habituellement les personnes souffrant d'insuffisance hépatique. 

L'obésité et l'hépatite font une combinaison dangereuse. La cicatrisation du foie (fibrose)—une des conséquences de l'hépatite—progresse plus rapidement chez les personnes obèses. L'obésité et l'hépatite C augmentent également le risque de diabète.

Nourrir le foie
  • Mangez les aliments les plus nutritifs possibles. Une saine alimentation fournit les nutriments nécessaires pour protéger la santé du foie;
  • Mangez suffisamment de protéines, mais consultez votre médecin avant d’adopter un régime riche en protéines;
  • Choisissez une multivitamine sans fer, à moins d'avis contraire de votre médecin (voir « Les vitamines et minéraux clés pour les personnes ayant le VIH » );
  • Les antioxydants comme la vitamine C, la vitamine E et l'acide alpha-lipoïque peuvent être bénéfiques. Limitez votre apport de vitamine C à 1 000 mg par jour parce que les fortes doses favorisent l'absorption du fer, ce qui nuit au foie;
  • Évitez l'alcool parce qu’il contribue à la progression de la maladie et augmente le risque de cancer du foie;
  • Vous trouverez des conseils nutritionnels nationaux pour les personnes ayant l'hépatite C à l'adresse www.phac-aspc.gc.ca.