Hépatite C : Un guide détaillé

Existe-t-il un test rapide pour détecter le VHC?

Le 17 janvier 2017, Santé Canada a approuvé la vente et l’utilisation d’un test de dépistage des anticorps anti-hépatite C aux points de service. Le test porte le nom d’OraQuick HCV Rapid Antibody Test et est produit par la compagnie Orasure Technologies. OraQuick est distribué au Canada par KNS Canada.

Comment fonctionne-t-il?

Le test permet de déterminer si des anticorps contre l’hépatite C sont présents dans une petite goutte de sang prélevée par piqûre du doigt. Le résultat est prêt sous 20 minutes.

Un professionnel de la santé qui a reçu une formation appropriée prélève l’échantillon de sang en utilisant une fiole contenant des produits chimiques particuliers. Ensuite, il insère un bâtonnet diagnostique dans la fiole. Si des anticorps sont présents dans le sang, ils se colleront aux protéines sur le bâtonnet et réagiront avec les produits chimiques de sorte à produire une ligne colorée. Ce processus peut avoir lieu à l’endroit où le prélèvement de sang est effectué.

Que veut dire le résultat?

Le test détecte des anticorps contre l’hépatite C. Si une personne a des anticorps contre le virus, cela veut dire qu’elle a été exposée à l’hépatite C à un moment donné dans le passé. Le test ne révèle pas cependant si la personne a encore l’hépatite C en ce moment.

Le test est fiable à plus de 98 % pour détecter les anticorps. Les faux positifs sont toutefois une possibilité avec les tests rapides. Cela veut que le test indique la présence d’anticorps anti-hépatite C alors que la personne n’en a pas en réalité.

Si une personne reçoit un résultat positif, il est important qu’elle revoie son professionnel de la santé pour passer un test de recherche de l’ARN VHC ou un test de dépistage de l’antigène capsidique afin de confirmer si elle a encore l’hépatite C en ce moment.