Connectons nos programmes

Une approche axée sur le réseau social pour les enquêtes VIH et la notification des partenaires 

Région sanitaire de Saskatoon (RSS)
Saskatoon, SK
2016

Raison d'être du programme

L’approche axée sur le réseau social a été utilisée pour la première fois dans la région sanitaire de Saskatoon (RSS) en 2005. À l’époque, la RSS était confrontée à une augmentation inattendue du nombre de diagnostics d’infection au VIH, et le médecin hygiéniste croyait que cette hausse était peut-être due à une éclosion au sein d’un réseau de personnes qui s’injectaient des drogues. Les pratiques traditionnelles en fait d’enquêtes VIH et de notification des partenaires n’ont pas permis au personnel de la santé publique de remonter à la source de transmission active du virus. L’équipe de la santé publique a décidé d’innover en faisant passer des tests de dépistage à l’entourage connu des personnes qui venaient de recevoir un diagnostic de séropositivité comme la famille, les amis, etc.

Depuis juillet 2005, les services traditionnels d’enquête VIH et de notification des partenaires ont ajouté des questions sur les contacts sociaux aux procédures de suivi habituelles dans la région sanitaire de Saskatoon. Cette approche a permis de repérer un groupe de personnes étroitement liées par contact social et sexuel et le partage de matériel d’injection, et qui n’avaient pas été initialement identifiées par ceux qui venaient de recevoir un diagnostic de séropositivité comme étant des partenaires sexuels directs ou des gens avec qui ils avaient partagé des seringues. Beaucoup de ces contacts ont par la suite reçu un diagnostic de séropositivité. L’analyse subséquente a montré que l’approche de dépistage du VIH axée sur le réseau social a entraîné un taux de résultats positifs plus élevé que le processus traditionnel d’enquête VIH et de notification des partenaires.