Connectons nos programmes

Projet d’intervention en milieux isolés 

Blood Ties Four Directions Centre
Yukon
2010

Évaluation du programme

Blood Ties a évalué deux fois son projet d’intervention dans les communautés isolées avec l’aide d’évaluateurs communautaires extérieurs en mars 2008 et en mars 2009. Blood Ties voulait savoir : (1) si les directives de l’ACS combinées à des ateliers culturellement appropriés répondent aux besoins des autochtones du nord; (2) si les RSC étaient plus en mesure de répondre aux problèmes du VIH et de l’hépatite C, et (3) si les membres des communautés comprenaient mieux toute la gamme de risques, de pratiques de réduction des méfaits et où trouver du soutien et des services d’intervention.

Pour répondre à ces questions, les évaluateurs ont étudié des rapports soumis par le coordonnateur de projet après chaque visite dans une communauté et ils ont mené des entrevues structurées avec les RSC, le personnel de Blood Ties et les membres des communautés éloignées qui ont assisté à des ateliers et ceux qui ont refusé d’y assister.

Les recommandations clés issues de la première évaluation ont été mises en œuvre :

  • Visiter chaque communauté moins longtemps mais plus souvent. Cela permet d’offrir des services et d’établir une présence continue. 
  • Expliquer plus clairement aux participants la différence entre un comportement à haut risque et à faible risque dans des termes compris dans les communautés rurales (p. ex. partager une bouteille de bière ne présente aucun risque de transmission du VIH).
  • Forger avec les communautés des Premières Nations du Yukon des alliances qui vont au-delà de la santé et des questions sociales pour élargir la participation à toute la communauté en incluant les Aînés, les membres du Conseil, les chefs et les travailleurs qui s’occupent des groupes de jeunes.

La recommandation la plus importante allait à l’encontre des pratiques de développement communautaire habituelles : les organismes de service et les commanditaires doivent comprendre, accepter et soutenir la  réalité selon laquelle certains responsables de la santé rurale et membres de la communauté préfèrent que les services d’éducation et de soutien sur le VIH et l’hépatite C leur soient donnés par un organisme expert dans ce domaine qui se déplace chez eux. Les questions de compétences des employés, de transition de personnel et de confidentialité sous-tendent cette préférence. Cette recommandation pourrait avoir un impact sur les autres fournisseurs de service en milieu rural qui offrent des services d’éducation et de soutien pour le VIH et l’hépatite C.

La deuxième évaluation a déterminé que le Guide canadien sur la transmission du VIH est un outil utile de diffusion de l’information sur le VIH et l’hépatite C, surtout quand le coordonnateur de projet l’illustre d’exemples pris dans la vie nordique et quand chaque participant reçoit un exemplaire du guide accompagné d’instructions précises d’utilisation.

La deuxième évaluation a aussi déterminé que la majorité des RSC et des participants au programme ont dit mieux comprendre le VIH et l’hépatite C, le risque et la réduction des méfaits. La majorité des participants ont ajouté qu’ils savaient mieux où trouver des services de soutien et d’intervention.

Le projet a réussi à établir une présence dans les communautés qui avaient besoin de soutien et à lancer des discussions ouvertes sur le VIH et l’hépatite C au sein de ces communautés. Comme le dit Patricia Bacon, directrice générale de Blood Ties, « Ce projet a mis le VIH sur la carte de ces communautés ».

L’évaluation de 2009 indiquait aussi que le projet était pour Blood Ties une occasion de mieux connaître ce qui se passe dans les communautés rurales isolées des Premières Nations du Yukon pour mieux répondre à leurs besoins.

Le financement de ce projet a été rendu possible par le Fonds pour les projets sur le VIH/sida des communautés hors-réserve des Premières Nations, des Inuits et des Métis de l’Agence de la santé publique du Canada en partenariat avec le Council of Yukon First Nations.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.