Connectons nos programmes

Projet de dépistage du VIH par les pairs 

PHS Community Services Society
Vancouver, Colombie-Britannique
2013

En quoi consiste le programme?

Le Projet de dépistage par les pairs était un projet pilote qui offrait un accès facile à des tests de dépistage du VIH administrés par des pairs, ainsi que du soutien, dans le quartier Downtown Eastside (DTES), dans le cadre de foires de rue et d’événements de dépistage tenus dans les locaux d’organismes communautaires et dans des hôtels à chambres individuelles. Le modèle a remis en question les principes liés aux modalités de prestation des soins de santé, par qui ils devraient être administrés et, de ce fait même, a considérablement réduit les obstacles d’accès au dépistage du VIH et à l’arrimage aux soins dans la communauté.

Le Projet de dépistage par les pairs a été mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre la PHS Community Services Society (PHS) et le projet STOP de Vancouver. La PHS Community Services Society est un organisme qui offre un accès facile aux services de santé et sociaux, et des occasions de développement des compétences dans le quartier Downtown Eastside. Elle s’appelait à l’origine la Portland Hotel Society (PHS), pour refléter ses débuts dans le Portland Hotel. En 2003, la PHS a changé de nom afin de reconnaître l’expansion de ses services à d’autres emplacements. Nombreux sont ceux dans la communauté qui appellent toujours PHS « Portland », bien que cela ne soit plus exact. Le projet STOP de Vancouver est le fruit d’une collaboration entre Vancouver Coastal Health et Providence Health Care. Le projet représentait une relation unique entre les pairs et les fournisseurs de soins de santé.  Des pairs et des infirmières se sont alliés pour offrir la meilleure expérience possible en matière de dépistage du VIH et d’arrimage à des soins aux personnes qui se heurtent à de multiples obstacles dans l’accès aux services de santé. Des infirmières ont enseigné à des pairs comment administrer les tests de dépistage. Des infirmières sur place offraient des tests de confirmation aux personnes ayant reçu un résultat préliminaire positif, ainsi que des soins de santé primaires et du soutien psychosocial à quiconque en faisait la demande.

En organisant des cliniques de dépistage du VIH dans des lieux publics et une campagne de marketing social, PHS voulait réduire la stigmatisation liée au VIH, mettre à jour les connaissances de la communauté sur le VIH, susciter un dialogue communautaire sur le VIH, offrir des tests de dépistage à plus grande échelle et augmenter les points d’accès à des soins et à du soutien pour les personnes vivant avec le VIH.

En six mois, le Projet de dépistage par les pairs de PHS a fourni de l’information et des tests de dépistage rapide à 4 773 personnes; diagnostiqué 11 cas d’infection au VIH et aiguillé 324 personnes qui se savaient déjà séropositives vers des soins. On n’a pas enregistré le nombre de visiteurs aux événements qui n’ont pas subi de test ou reçu de soins, mais d’après le nombre de repas gratuits distribués, PHS estime avoir fourni des renseignements actuels sur le VIH à deux fois plus de gens.

Par ce modèle, PHS et le projet STOP de Vancouver ont donné à la communauté une occasion de résoudre ses propres défis en ce qui concerne l’accès à l’information sur le VIH, les tests de dépistage et l’arrimage aux soins, et ce, grâce à des solutions communautaires fondées sur les capacités de la collectivité.